Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Justice : peine maximale pour avoir battu et défenestré son chiot !

Photo d'illustration : © Pixabay.com

Atrocement battu puis jeté du 3e étage à Neuilly-sur-Marne (93), le chiot Attila était mort des suites de cette violence. Jugé en comparution immédiate, l’auteur des faits a été condamné à 2 ans de prison ferme. La Fondation 30 Millions d’Amis, partie civile, se félicite de cette peine exceptionnelle et espère qu’elle témoigne d’une réelle sensibilisation des tribunaux à la cause animale.

2 ans de prison ferme. La peine maximale pour actes de cruauté sur un animal a été appliquée par le tribunal de Bobigny (93) à l’encontre du tortionnaire d’Attila. A 8 mois, le petit Amstaff n’aura connu qu’une vie de douleur. Régulièrement battu à coups de pied, de poing, de marteau ou de bâtons, sa vie s’est achevée brutalement lorsque son maître l’a défenestré du 3e étage d’une résidence à Neuilly-sur-Marne (15/02/2018). « Des témoins qui étaient dehors ont entendu les coups et la chienne qui hurlait à la mort », décrivent Maîtres Xavier Bacquet et Maryse Bierna, avocats de la Fondation 30 Millions d’Amis. « Attila est morte d’une hémorragie massive par éclatement de la rate et du rein due à un choc violent latéral par un coup de pied ou un objet », précisent-t-ils.

>> Partagez sur Facebook, Twitter et Google +.

Interdiction à vie de détenir un animal

Son propriétaire, âgé de 19 ans, a été jugé en comparution immédiate à Bobigny. Outre la prison ferme, il a également été condamné à une interdiction définitive de détenir un animal : « Seule cette peine doit assurer véritablement la protection des animaux », assurent Maîtres Xavier Bacquet et Maryse Bierna. Maintenu en détention, il devra aussi s’acquitter de dommages et intérêts. « Le tribunal a été très attentif dans cette affaire », notent les avocats.

Ne témoignant d’aucun regret, le mis en cause a tenté d’accuser de prétendus dealers qui auraient frappé puis jeté la chienne. Preuve manifeste de sa culpabilité, sa compagne, qui assistait à la scène, a immédiatement confirmé l’acte horrible à sa mère par message : « Il l’a jetée par la fenêtre, elle était déjà dans un sale état avant. »

2 chiens maltraités

Au domicile de ce jeune homme et de sa compagne, les deux chiennes – dont Attila – étaient régulièrement frappées et affamées. Selon des témoignages recueillis par les policiers, l’un des amis du prévenu aurait même recueilli Attila chez lui quelques jours « pour la protéger » car son maître avait déjà essayé de la tuer.

L’autre chienne, âgée de 2 ans, a été placée dans une famille d’accueil et sa propriétaire sera jugée en octobre 2018. Examinée par un vétérinaire, l’animal présente d’anciennes plaies de morsures sur les oreilles et les pattes, probablement lors de combats de chiens.

La justice de plus en plus sensible à la cause animale

Le Code de l'Animal, sorti en 2018.

Le Code pénal prévoit qu’une personne qui exerce –  publiquement ou non – des sévices graves ou qui commet un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est punie de 2 ans de prison et 30 000 euros d’amende. Mais cette sanction n’est pas toujours appliquée... Pourtant, depuis la modification du Code civil en 2015 reconnaissant l’animal comme un « être vivant doué de sensibilité » et non plus comme un « bien-meuble » grâce à la Fondation 30 Millions d’Amis et la publication du 1er Code de l’Animal, « on observe une particulière sensibilisation des tribunaux à la cause animale », confirment Maîtres Xavier Bacquet et Maryse Bierna. « Les personnes qui se livrent à des sévices graves, des actes de cruauté ou à des mauvais traitements ou à un abandon, doivent prendre conscience qu’il y  aura une sanction. Il n’y a pas d’impunité ! ».

La Fondation 30 Millions d’Amis partie civile dans les procès

« Chaque année, la Fondation 30 Millions d’Amis se porte partie civile dans 250 affaires, explique Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. Et parmi tous ces procès, on voit bien que les magistrats appliquent les peines avec beaucoup plus d'audace ! ».

Aidez-nous à faire condamner tous ceux qui maltraitent et à obtenir de lourdes peines devant les tribunaux ; aidez-nous à secourir et soigner toutes ces victimes innocentes. Votre soutien nous est indispensable !

Commenter

  1. popcorn25 23/05/2018 à 10:43:52

    mais que fait le voisinage ???? Si l'on ne veut pas de représailles, on peut lancer une alerte de façon anonyme, m***** !!!! Tous ces c****** méritent la peine de mort car un jour ou l'autre ils recommencent et se vengent davantage sur les animaux qui croisent malheureusement leur route. Je suis pour une justice beaucoup plus dure pour une meilleure protection animale. Je suis ecoeurée de voir tant de souffrance animale, tous ces petits êtres qui souffrent partout dans le monde . A quand une réelle justice pour eux. 

  2. rilou 22/05/2018 à 18:11:36

    Enfin la justice avance. Même si 2 ans est peu, ce pauvre petit doudouchien n\'a eu que souffrance pendant sa courte vie. De tout cœur, continuons ce combat contre ces o****** de tortionnaires

  3. chewbi 20/05/2018 à 10:01:48

    Encore un fou sur Terre!! On devrait le jeter lui par la fenêtre!!!! Ça ferai un geste pour la planète de se débarrasser d\'une o***** pareille!!

  4. billy2505 17/05/2018 à 22:58:35

    Je n'ai pas de mots pour dire à quel point c'est effrayant. Cette chienne était régulièrement battue et hurlait de douleur, or si quelqu'un avait signalé ces agissements cette fin tragique aurait pu être évitée. Comme d'autres l'ont déjà dit, je suis persuadée qu'il ne fera pas les deux ans, et de plus qu'est-ce qui est fait réellement pour contrôler si une personne a le droit de posséder un animal ou non ?

    Tout ça me donne envie de pleurer... Heureusement la deuxième chienne aura échappé au pire.

  5. hermion 17/05/2018 à 20:26:19

    Une personne ne devrez pas battre son chiot c’est du grand n’importe quoi !!!

  6. la puce 17/05/2018 à 18:01:47

    Une justice efficace face à l’indescriptible. Merci pour les animaux, il était temps d’agir efficacement pour eux et de punir enfin leurs bourreaux

  7. loanpmr1@gmail.com 16/05/2018 à 21:25:59

    Quel fd* un homme sans vie, inhumain tout simplement ! Quel pauvre chiot, Je l'aurait adopté ce jolie Staff ! Mais malhereusement sur cette si belle terre il y aura toujours des c******, Je lui metterait 30 ans de prison à ce c***** !!! et comme disait Marilyn Monroe "Les chiens ne me mordent jamais, juste les humains !" Un chien est la seule chose sur terre qui t’aime plus que toi-même. Quel délinquant celui-là ! Merci la Fondation 30 millions d'amis pour être toujours au rescousse des chiots ou animaux qui sont en souffrance à cause de leurs maitres qui les fait souffrir en permanence. Faudrait vraiment qui se fasse soigner. toute facon si je voit un chiot se faire battre par un humain, c'est claire je lui mets un coup de tazer + chaise éléctrique. dans sa s*** g***** comme ça le petit délinquant il comprendra. si seulement les chiens pouvait se défendre et pas se laissé faire par des a****** sans vie.

  8. AnneV 16/05/2018 à 18:08:17

    2 ans de prison ? Il ne les fera pas, tout le monde le sait !!!

  9. invariant 16/05/2018 à 13:54:59

    Quel dommage de ne pas connaitre l'identité de ce sinistre individu ( quoi qu'en cherchant bien)afin que tout le monde sache mettre à l'éccart cette m... à laquelle personnellement je souhaite le pire et ce sera champagne !

  10. rosarno 16/05/2018 à 13:51:17

    C est pas deux ans mais dix qu il méritait et encore faut il qu il les fasses les deux ans.C est un être malsain un monstre qui ne changera jamais il est né p***** et il restera p****** jusqu\'à la fin de ses jours.je souhaite qu en prison il souffre comme il a fait souffrir ce pauvre chiot et qui sait avec un peu de chance il c*******.