Faites un don

Retourner à l'accueil > Conseils > Métiers animaliers > Maréchal-ferrant

Maréchal-ferrant

« Pas de pied, pas de cheval » dit l’adage. Avec près de quatre millions de sabots à entretenir et à ferrer, le métier de maréchal-ferrant a encore de beaux jours devant lui en France. 

Une excellente condition physique est requise car la position de travail sollicite beaucoup le dos. Sur les 1400 maréchaux-ferrants en exercice, on ne compte qu’une trentaine de femmes.

  • Diplôme : CAPA Maréchalerie et BTM Maréchal-ferrant.
  • Qualités : Force, endurance et méticulosité.
  • Salaire brut mensuel : Variable (une ferrure simple des quatre pieds est facturée environ 70 €)

Les maréchaux-ferrants sont représentés par deux organisations professionnelles patronales : la FNAR (Fédération Nationale de l’Artisanat Rural) et l’UFM (Union Française des Maréchaux-ferrants).

Fiche réalisée par la rédaction du magazine 30 millions d’amis

Photo : © cassam - Fotolia.com