Faites un don

Retourner à l'accueil > La Fondation > Nos combats > Fourrure

Stopper le massacre des animaux pour leur fourrure

A travers le monde, mais aussi en France, des millions d'animaux sont encore massacrés chaque année pour alimenter le scandaleux commerce de la fourrure. La Fondation 30 Millions d'Amis est aujourd'hui en mesure d'établir un constat préoccupant sur ce que représente, en quantités et en souffrances, le commerce et la production de fourrures à travers le monde.

L'industrie de la fourrure tue plus de 56 millions d'animaux par an (chiffres en hausse de 10% chaque année depuis 10 ans). L'Europe est responsable à elle seule de 70% de la production de fourrure d'élevage dans le monde. La production annuelle totale représente environ 4,3 millions de peaux de renards et 29,5 millions de peaux de vison. Depuis plusieurs années, force est de constater une croissance nouvelle pour l'industrie de la fourrure, soutenue par le matraquage marketing. Le col d’une veste, la garniture d’un manteau ou la doublure de gants sont réalisés à partir de véritables fourrures. 90% des renards d'élevage, mais également d'autres animaux, sont tués et dépecés uniquement pour fabriquer des garnitures et non pour la manufacture de manteaux.  Et sur 180 animaux tués, la fourrure de seulement 42 d'entre eux est réellement utilisée. Le reste est jeté comme un simple déchet.

Les élevages ne respectent pas les besoins fondamentaux de ces espèces : les renards et les visons s'automutilent et tournent en rond dans leur cage de 0,6 m². Les conditions d'hygiène et le traitement des animaux dans ces fermes d'élevage qui sont sources d'indignation. Quant aux piégeages, non autorisé en France mais légal dans de nombreux pays, il mutile et tue lentement des millions d'animaux à travers le monde. Les visons, renards et autres ratons laveurs, victimes des collets ou des pièges à mâchoires, subissent les pires souffrances : leur chair peut être arrachée, les tendons et ligaments peuvent être coupés et leurs os brisés. La pose de pièges tue également de nombreux autres animaux, non ciblés, tels que les chiens et les chats domestiques, les lapins, les cervidés, des oiseaux, du bétail et parfois même des espèces en voie de disparition.

LA FONDATION EN ACTION 

  • Grâce à une pétition recueillant 1,2 millions de signatures,  la Fondation obtient en 2006 l’interdiction d’importer et de commercialiser, en France, des peaux de chiens et de chats (arrêté du 13 janvier 2006). La Fondation s'attache cependant à obtenir une réglementation  européenne car, avec la libre circulation des marchandises au sein de l’UE, la loi française ne suffit pas à mettre fin à ce trafic.
  • En 2007, après des années de lutte, la Fondation 30 Millions d’Amis a obtenu des eurodéputés l'interdiction stricte et totale du commerce de fourrures de chiens et de chats dans toute l'Union européenne.
  • Elle sensibilise chacun à tous les rouages de cette industrie cruelle, de l’élevage à l’abattage.

POURSUIVONS LE COMBAT 

  1. C’est uniquement grâce à votre soutien que la Fondation 30 Millions d’Amis parviendra à faire interdire les élevages d’animaux pour leur fourrure et à rendre obligatoire un étiquetage détaillé (provenance des peaux, nombre d’animaux tués, méthode de mise à mort...) des vêtements en fourrure.
  2. Signez notre pétition pour la fermeture des fermes à fourrure en Europe et un étiquetage détaillé pour tous les produits en fourrure importés précisant le nom scientifique et vulgarisé des espèces animales, le pays d'élevage, la méthode de mise à mort.