Faites un don

Retourner à l'accueil > La Fondation > Nos combats > Cirques avec animaux

Proscrire l’exploitation cruelle des animaux de cirques

La Fondation 30 Millions d’Amis n’a de cesse de dénoncer les conditions de détention et de présentation des animaux sauvages détenus par les cirques. Elle porte régulièrement secours à des animaux maltraités ou détenus illégalement, finance leur sauvetage et les achemine vers des structures d’accueil adaptées. 

Ours haltérophiles, éléphants acrobates, tigres cascadeurs, singes cyclistes... Ils sont plus de 1 200 animaux aujourd’hui à parcourir la France pour le simple divertissement des spectateurs. La plupart d’entre eux sont nés captifs et ils le resteront jusqu’à leur mort. Ils ne connaîtront jamais la savane, la forêt, les steppes mais seulement l’horizon d’une cage… de quelques mètres carrés. Dressés pendant des mois, voire des années, parfois maltraités, fouettés, humiliés, ils sont soumis à l’homme, assujettis.

Pourtant, il n'est pas dans la nature de l'animal de faire des numéros de clowns et le public est encore loin de s'imaginer les techniques qui sont utilisées pour amener un animal à exécuter un ordre demandé. Et que dire des conditions de détention ?  Non seulement les animaux de cirque sont maintenus dans des cages étroites et soumis à des déplacements perpétuels, dans le stress et l’inconfort, mais ils sont surtout privés de leurs éléments naturels. L’impossibilité de fuir, de former un groupe social équilibré et une panoplie de comportements propres à leurs espèces sont autant de facteurs de souffrance qui leur rendent l’existence pénible et douloureuse.

Privés de stimuli, les animaux développent rapidement une apathie physique accompagnée de déviances du comportement et même de névroses. Des troubles qui se traduisent par des déambulations incessantes pour les félins, des balancements de la tête pour les ours et les éléphants, et des léchages intempestifs pour les primates.

Depuis des années la Fondation 30 Millions d’Amis milite pour une interdiction nationale des animaux sauvages dans les cirques, spectacles qui leur imposent des conditions de vie totalement incompatibles avec la satisfaction de l‘ensemble  de leurs expressions comportementales et parfaitement contraires à leur bien-être.

LA FONDATION EN ACTION 

  • La Fondation demande la modification de l’arrêté du 18/03/2011 fixant les conditions de détention et d’utilisation des animaux vivants dans les établissements de spectacles itinérants, à l’instar des lois déjà en vigueur dans de nombreux pays européens, et un engagement dans la voie de l’arrêt progressif de la présence d’animaux sauvages dans les cirques.
  • La Fondation sauve et achemine les animaux de cirque - confisqués à titre définitif par la justice - vers des structures adaptées à leurs besoins, et finance leur réhabilitation.

POURSUIVONS LE COMBAT 

  1. Votre soutien est indispensable pour faire condamner les établissements qui détiennent illégalement des animaux sauvages ou qui les maltraitent, assurer leur sauvetage et poursuivre notre action afin d’obtenir une interdiction totale des animaux dans les cirques.
  2. Signez la pétition de la Fondation 30 Millions contre la présence des animaux sauvages dans les cirques.
  3. Boycottez les cirques avec animaux sauvages et leurs spectacles et soutenez les villes qui se sont déclarées hostiles à ces spectacles, à l’instar de Bagnolet et Montreuil (93), Portes-lès-Valence (26), Creil (60), Lieusaint (77) Roncq (59) ou encore La Ciotat (13).