Faites un don

Retourner à l'accueil > Conseils > 4 questions sur le cancer des chiens

Santé07.12.2017

4 questions sur le cancer des chiens

Tout comme les humains, les chiens peuvent développer des cancers. Quels sont les signes avant-coureurs ? Comment traiter la maladie ? Quelles sont les chances de survie ? 30millionsdamis.fr fait le point avec le Dr Franck Floch, vétérinaire cancérologue à la clinique Oncovet (59).

Découvrez la vidéo d’une association canadienne pour sensibiliser aux animaux atteints de cancer.

Le cancer, fléau du 21e siècle ? Oui, et pas seulement pour les humains… Aujourd’hui, des études estiment qu’en France, 1 consultation vétérinaire sur 10 aboutit au diagnostic d’un cancer. Dans les centres plus spécialisés, ce pourcentage monte à 20 %. Comment expliquer que nos chiens soient aussi victimes de cette maladie ? Le Docteur Franck Floch, vétérinaire cancérologue dans la clinique de référés Oncovet à Villeneuve d’Ascq (59), explique : « Les animaux ont désormais une espérance de vie plus longue car ils sont mieux médicalisés, et ont donc, logiquement, plus de chances de développer un cancer sur le tard. De plus, ils bénéficient de nos jours d’outils plus sophistiqués pour diagnostiquer de façon précoce un cancer. Enfin, ils partagent notre environnement de vie et sont donc exposés aux mêmes facteurs de risques que nous… »

Les différents types de cancers

Chez les chiens, on observe de très nombreux types de cancers en général :

  • les tumeurs de la peau et du tissu sous-cutané : il existe de très nombreux types différents ;
  • les tumeurs mammaires : chez les chiennes principalement, et beaucoup plus rarement chez les mâles ;
  • les lymphomes : ces tumeurs des globules blancs se traduisent le plus souvent par une augmentation de la taille des ganglions ;
  • les tumeurs de la cavité buccale : il existe de nombreux types également, mais certains (les mélanomes notamment) sont assez agressifs et métastasent assez rapidement ;
  • d'autres types de cancers sont rencontrés de façon plus aléatoire.

Quels sont les signes qui doivent alerter ?

« 2 signes doivent alerter les maîtres : l’apparition d’une masse au niveau de la peau, des ganglions ou dans la bouche. Cela peut être simplement un hématome ou un abcès, mais mieux vaut s’en assurer en consultation à l’aide d’un prélèvement. Par ailleurs, tout signe clinique anormal chez votre animal, comme un changement de comportement ou une baisse d’appétit, doit vous alerter », décrit le vétérinaire Franck Floch.

Les cancers peuvent survenir à tout âge, même chez les plus jeunes. Toutefois, à partir de l’âge de 7 ans, selon les races, un bilan gériatrique annuel est vivement recommandé chez votre vétérinaire. A noter, certaines races ont plus de prédispositions que d'autres comme les bouviers bernois, boxers, labrador et golden retrievers.

Pour traiter le cancer du chien, des techniques de pointe sont utilisées. Plus d'infos dans notre vidéo.

Quels sont les traitements du cancer ?

« Aujourd’hui, on peut entreprendre de nombreux traitements, et le mot cancer n’est plus le synonyme d’euthanasie, rassure le vétérinaire Franck Floch. Ces traitements peuvent parfois être associés, toujours sur la base de publications scientifiques ayant démontré l’intérêt et le bénéfice de tels traitements. »

  • La chirurgie reste le traitement de premier choix dans la plupart des situations. « Dans le cas où l’animal n’est pas un "bon candidat" pour une chirurgie, notamment si la tumeur est trop volumineuse ou mal placée, on pourra proposer un traitement alternatif » précise le vétérinaire.
  • La chimiothérapie : « cela peut se faire en clinique vétérinaire ou par comprimés donnés directement par les maîtres à leur domicile »
  • La radiothérapie : « c’est un traitement qui a fait ses preuves, souvent en association avec d’autres thérapeutiques, même si les structures vétérinaires pouvant proposer ce traitement sont encore peu nombreuses en France »
  • L’immunothérapie : « cela va interagir avec le système immunitaire du chien pour booster ses défenses contre la tumeur »
  • Les thérapies ciblées : « ce sont des médicaments que peuvent donner les maîtres à leur domicile dans un contexte bien particulier Elles vont bloquer un récepteur situé sur les cellules cancéreuses pour empêcher leur prolifération et leur développement »
  • Les thérapies alternatives, telles que phytothérapie, homéopathie, mycothérapie ou acupuncture, qui font de plus en plus leur apparition, avec une demande grandissante de la part des maîtres.

Thérapies : des effets secondaires ?

Comme les humains, les animaux peuvent-ils ressentir des effets secondaires par rapport aux traitements ? « On estime que moins de 40 % des chiens que l’on va traiter par chimiothérapie auront des effets secondaires, indique le Dr Franck Floch. Pour ceux-là, ce sera une phase transitoire d’une durée de quelques jours. Les chiens pourront ressentir des troubles digestifs que l’on pourra traiter au besoin, mais ils ne perdront pas leurs poils ! La chimiothérapie chez nos animaux de compagnie est bien mieux tolérée que chez l’homme », ajoute-t-il.

Pour la radiothérapie, des brûlures sur la peau au niveau de la tumeur ou de la zone opérée pourront être observées. Là aussi, elles sont transitoires et réversibles.

Il est évident qu’un bon suivi médical et une hygiène de vie saine permettront de prévenir les cancers.