Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Les chats ne ronronnent pas toujours de plaisir…

Insolite24.06.2015

Les chats ne ronronnent pas toujours de plaisir…

Un chat qui ronronne est-il un chat heureux ? Pas forcément ! Plusieurs études démontrent que les félins ont de multiples raisons de ronronner. Les explications de 30millionsdamis.fr

Visuel d'illustration. © dk_photo_Fotolia.com

Nous sommes nombreux à attribuer le doux ronronnement des chats à un état de bien-être. Minette nous gratifie de ce bruit apaisant lorsqu’on la caresse ou qu’elle réclame un câlin. Mais plusieurs études révèlent que ce ronronnement est utilisé dans bien d’autres occasions.

Ronronner, ça fait du bien !

On connaissait le pouvoir apaisant du ronronnement sur certaines personnes malades ou stressées mais le ronronnement est aussi efficace pour le chat lui-même ! Selon certaines études, ce bruit serait donc auto-apaisant. Un article du site Wired.com (08/05/2015) détaille : « Les chats peuvent aussi ronronner dans des situations stressantes. Dans ce cas, le ronronnement serait semblable à la façon dont les humains se calment en criant, en riant (...). Certains vétérinaires et amateurs de chats ont observé qu’un chat placé à côté d’un congénère blessé va ronronner pour le calmer (un comportement appelé “thérapie par le ronronnement”), même si la littérature scientifique sur le sujet est rare. ». Une autre étude évoquée dans le magazine Pharm Animal (numéro de Mai-Juin 2015) et réalisée sur 340 chats montre que 18 % d’entre eux ont ronronné quand le vétérinaire les examinait. Bizarre ? Pas vraiment ! Il semble que ces chats se soient mis à ronronner pour apaiser l’inquiétude liée à cette visite…

Par ailleurs, des chercheurs ont montré que les fréquences basses sur lesquelles sont émis les ronronnements correspondent à des fréquences thérapeutiques favorables à la réparation tissulaire des félins. Autrement dit, les ronronnements pourraient accélérer la croissance osseuse et la réparation musculaire. Ils pourraient aussi faire baisser la tension artérielle et lutter contre quelques infections.

Un signal d’alarme

Peu d’entre nous le savent, mais le ronronnement peut aussi être un signe de douleur ou de détresse psychologique. En effet, lorsqu’un chat souffre, une zone du cerveau appelée hypothalamus, déclenche des endorphines (des hormones apaisantes). Ces mêmes hormones ont le pouvoir d’activer le centre du ronronnement dans le cerveau.

Et vous, aviez-vous remarqué ce phénomène chez votre chat ? Répondez à Wouaf_95 sur notre forum.

Et si vous avez envie de faire ronronner d’amour un matou malheureux, n’hésitez pas à consulter notre rubrique Adoption où de nombreux chats attendent une famille.

Commenter

  1. bouhedli.mohamed.nassim 24/11/2015 à 06:24:14

    Excellent article et Bonne Continuation Merci

  2. anonyme 25/06/2015 à 15:29:21

    merci pour ce super article qui résume bien pourquoi les chats ronronnent ! Nous l'avons relayé sur notre blog : http://catapart.fr/comportement-du-chat/pourquoi-votre-chat-ronronne