Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Un dogue allemand abandonné près de Nantes, plainte de la Fondation

Maltraitance05.09.2014

Un dogue allemand abandonné près de Nantes, plainte de la Fondation

Un dogue laissé sans soins ni nourriture a été retiré à sa propriétaire à Legé (44). La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile et attend la plus grande fermeté du tribunal correctionnel de Nantes (44). La date du procès n’a pas encore été déterminée.

Photo : © Urgence Maltraitance Animale

Hébus, un dogue allemand gravement négligé par sa maîtresse, aura le droit à un véritable procès. La juridiction de proximité de Nantes (44) vient de se déclarer incompétente pour juger sa propriétaire et a transmis le dossier au tribunal correctionnel (1/9/14). En requalifiant les faits d’« abandon » au lieu de « mauvais traitements », la justice reconnaît implicitement que la maîtresse, une jeune mère de famille, a commis un délit et non une simple infraction. Elle encourt jusqu’à 2 ans de prison au lieu d’une simple amende de 750 euros maximum.

Rappel des faits

Le 13 février 2014, Hébus est retiré à sa maîtresse après l’intervention des gendarmes et de l’association Urgence Maltraitance Animale, alertés par des voisins. Ce chien âgé de 6 ans vivait depuis environ deux ans à l’attache. Sans soins ni nourriture, délaissé dans un jardin partiellement inondé, l’animal « pesait 20 kg de moins que son poids normal » précise Stéphanie Guého, présidente de l'organisme. Il est immédiatement conduit chez le vétérinaire, qui confirme l’état de malnutrition de l’animal. En quelques mois, Hébus récupère.

Souffrant d’un entropion - une malformation de la paupière - il a été opéré avec succès au printemps 2014. Une plaie à la patte a également pu être soignée et le dogue allemand est désormais hors de danger.

Appel à adoption

Hébus, qui a été cédé à titre définitif par sa propriétaire sous la pression des associations, cherche désormais un foyer. « Hébus a besoin d'espace pour se défouler et d'une famille expérimentée qui connaisse bien les chiens » précise Urgence Maltraitance Animale.

Pour tout renseignement : urgencemaltraitanceanimale[a]gmail.com 

Commenter

  1. scootifle 10/09/2014 à 09:42:03

    Pourquoi et encore pourquoi les gens prennent ils des animaux pour les faire souffrir, il y a sur cette planête une grande majorité de monstre humain, le mal toujours le mal, quand à cette femme il faut la foutre en taule et aucune pitiè, honte et malheur sur elle, je lui souhaite une vie pourri jusqu'à la fin de ses jours .

  2. SAM44 05/09/2014 à 17:22:01

    Si la justice ne lui retire pas ses gosses et ne l'envoi pas en taule,se sera un signe de plus,comme quoi notre société n'évolu pas .Quel éducation pour ses gamins,elle veut en faire des psychopates,comme elle.Quand on voit le nombres de tortionnaires d'animaux qui ont des gosses et qui sont épargné par la justice qui s'en fou,on se dit que notre société n'es pas près d'arreter à se comporter comme un psychopate envers les animaux.Honte à Holland qui retourne sa veste,honte aux chasseurs(qui prétendent aimer la nature) et éléveurs qui font le forcing pour que les animaux restent des objets à notre dispositions et ne soit pas traiter comme des etres sensibles.Hébus mérite une seconde moitié de vie paisible après tout ce qu'il à endurer.