Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > 600 000 signatures pour protéger les abeilles

Faune16.06.2016

600 000 signatures pour protéger les abeilles

C’est la fête des abeilles ! Alors que des apiculteurs organisent des « Apidays » du 16 au 18 juin 2016 pour sensibiliser à la protection des abeilles, une pétition demandant l’interdiction des néonicotinoïdes, pesticides aggravant la mortalité des butineuses, a été remise à la ministre de l’Environnement.

© edaimald - Fotolia.com

Menacée par de nombreux éléments (insecticides, conditions climatiques, prédateurs…) la population des abeilles est en constante baisse. Plusieurs associations ont remis à Ségolène Royal une pétition de plus de 600 000 signatures demandant l’interdiction des néonicotinoïdes (16/06/2016). Ces pesticides augmentent la mortalité des butineuses et auraient dû être interdits d’ici 2018. Le Sénat ayant supprimé cette date butoir, l’interdiction doit être revue par l’Assemblée nationale fin juin 2016. Par ailleurs, la ministre de l’Environnement prévoit un plan national de 10 actions pour mieux protéger les pollinisateurs.

Miel : baisse de la production

Parallèlement, des apiculteurs lancent les « Apidays » du 16 au 18 juin 2016 dans plus de 80 villes en France. Découverte des produits de la ruche, visites de ruchers, projections de films, ateliers ludiques pour enfants... : de nombreuses activités gratuites sont proposées. L’objectif ? Mieux faire connaître les abeilles et sensibiliser au métier d’apiculteur qui est menacé. En effet, les apiculteurs français ont connu une baisse de leur production d’années en années : ils sont passés de 32 000 tonnes en 1995 à 15 000 tonnes en 2013. En 2015, la récolte est repartie à la hausse avec 15 000 tonnes.

Protégeons les abeilles

Saviez-vous qu’une abeille ne vit que 3 à 4 semaines ? Et qu’elle butine jusqu’à 700 fleurs par jour ? Les pollinisateurs, à la fois sauvages et domestiques, sont essentiels pour les plantes et les arbres à fleurs, qui ont besoin d'être pollinisés pour produire. Environ 35 % du total de la production agricole mondiale (fruits, légumes, oléagineux, café, cacao, etc.) dépend de la pollinisation.

Chaque Français a le pouvoir d’aider les abeilles. Comment ? Les jardiniers amateurs peuvent installer un nichoir à insectes et laisser se développer une parcelle de jachère fleurie d’une pelouse ou d’une prairie, fauchée seulement une fois par an. Découvrez aussi d’autres conseils pour faire de votre jardin un éden pour les animaux.

Vidéo : Des ruches sur les toits de Paris