Faites un don

Retourner à l'accueil > Conseils > Faire de son jardin un éden pour les animaux

Santé13.06.2016

Faire de son jardin un éden pour les animaux

Comment rendre son jardin accueillant pour les oiseaux, les rongeurs, les insectes… ? Voici les 3 commandements de 30millionsdamis.fr à respecter pour faire de votre terrain un vrai paradis.

© edaimald - Fotolia.com

En grand ami des animaux, vous avez décidé d’accueillir temporairement une espèce menacée comme le hérisson, ou d’offrir le gîte et le couvert aux oiseaux ? C’est une initiative louable d’autant qu’elle vous sera aussi profitable ! En effet, chaque animal présent au jardin joue un rôle dans l’équilibre du milieu. Ainsi, les animaux végétariens empêchent une plante de dominer les autres tandis que les pollinisateurs vont permettre la reproduction de nombreuses espèces en butinant.

« Tous les types de jardins peuvent devenir des hôtes de la faune sauvage avec quelques ajustements très simples. Les éléments essentiels sont la nourriture, l’eau et un abri », détaille Maureen Rainey, chargée du développement pour l’association écologique Kent Wildlife Trust au journal anglais Telegraph.

En aménageant votre jardin en aire d’accueil, vous aurez peut-être le plaisir de voir venir des mésanges bleues, des rouges-gorges, des pies, des hérissons, des grenouilles vertes, des musaraignes, des lézards ou même des renards ! Alors comment s'y prendre ?

1- A manger, tu donneras

La nourriture apportée par les fleurs, les fruits et les baies doit être présente toute l’année. C’est pourquoi il est intéressant de semer des plantes qui ont un feuillage persistant comme les pulmonaires, cognassiers, cerisiers du Japon, viornes et mahonia…

Les haies, constituées de différents arbustes comme l’aulne glutineux, le sureau noir, le sorbier des oiseleurs ou encore le chalef de ebbing, fourniront aussi un endroit où nicher pour les oiseaux et un buffet à volonté pour ces volatiles qui se régaleront de leurs baies.

Si vous voulez aider un hérisson à reprendre des forces, laissez-lui quelques croquettes ou de la pâté pour chiens ou chats, conseille le Sanctuaire des Hérissons.

2- De l’eau, tu laisseras

Les animaux, comme les Hommes, ont besoin de s’hydrater. Pour leur fournir suffisamment d’eau au quotidien, vous pouvez installer des plantes aquatiques oxygénantes. Par exemple, le cornifle immergé, le potamot crépu, des renoncules…

Vous pouvez également installer un récipient rempli d’eau régulièrement : une bassine en étain ou un saladier en céramique pourront faire l’affaire.

Si vous avez de la place, vous pouvez créer une mare qui abreuvera les animaux assoiffés mais pourra aussi héberger grenouilles, crapauds…

3- Un abri, tu fourniras

Pour héberger coccinelles et autres chenilles, rien de tel qu’un hôtel pour insectes ! Il vous suffit de récupérer cinq palettes en bois que vous empilerez l’une sur l’autre et de les remplir de vieux pots, de briques, de pailles et de brindilles. Placez-les de préférence près de votre compost. Si vous le souhaitez, on trouve également des hôtels à insectes en jardineries.

Vous pouvez également répartir quelques vieux journaux dans votre jardin : le refuge idéal des vers de terre et des lucanes.

Des pierres plates, des rondins sur le sol, les feuilles mortes, les tapis de mousse, les tiges sèches et les tas de bois fournissent des abris en hiver aux insectes auxiliaires (coccinelles, abeilles, sauterelles, perce-oreilles…) ou même aux hérissons !

Vous avez désormais toutes les cartes en main pour faire de votre jardin un vrai petit sanctuaire pour les animaux ! N’oubliez pas d’éviter l’utilisation des pesticides, néfastes, qui font fuir ces petits animaux et gâcherait tous vos efforts…