Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Non à l’extension du Centre de primates à Fort Foch !

Débat21.05.2015

Non à l’extension du Centre de primates à Fort Foch !

Bientôt 1600 singes à Niederhausbergen en Alsace ? La Fondation 30 Millions d’Amis réclame l’annulation du projet d’extension de ce centre qui élève des primates pour l’expérimentation animale. Une pétition ayant recueilli 63 000 signatures sera officiellement remise au Préfet du Bas-Rhin (21/05/15).

L'un des primates enfermés dans le centre de Fort Foch. © Code Animal

Ils étaient près de 450 à défiler le 16 mai dernier à Strasbourg pour demander la fermeture du centre de primatologie de Niederhausbergen (67). Manifestants et associations de protection animale reprochent à cet établissement d’élever des singes qui sont ensuite revendus à des laboratoires qui pratiquent la vivisection. Une nouvelle manifestation initiée par les associations Pro Anima et Animalsace est d’ores-et-déjà prévue en juin. Ces deux associations vont être reçues par la préfecture du Bas-Rhin pour discuter de ce projet d’extension et remettre au Préfet une pétition réclamant la fermeture du centre de Fort Foch et qui a obtenu 63 000 signataires (21/05/15).

Un objectif secret ?

En juillet 2014, ce centre géré par la société SILABE et qui fait partie de l’Université de Strasbourg a obtenu une autorisation d’extension. Accueillant actuellement 687 singes, il devrait ainsi doubler ses effectifs. Officiellement, le Fort Foch a fait savoir aux médias que cette extension avait pour but d’améliorer les espaces pour les singes. Officieusement, il pourrait accueillir davantage de singes et en exporter un plus grand nombre pour l’expérimentation animale. Un objectif secret qui irait à l’encontre des récentes avancées visant à réduire l’utilisation des animaux dans la recherche scientifique : « Cette extension est contraire à ce qui se passe dans le reste de l’Europe : de nombreux pays ont diminué la taille de leurs centres et il n’y a qu’en France où on s’agrandit ! » regrette l’enquêteur à la Fondation 30 Millions d’Amis, Arnauld Lhomme. « Aux Pays-Bas par exemple, le BPRC*, le plus gros centre d’élevage en Europe détient plus de 1000 primates. Même eux, ont réduit un peu leur effectif en se séparant des grands singes ! » poursuit l’enquêteur.

A quand une nouvelle directive européenne ?

Par ailleurs, la Commission Européenne est en pleine discussion avec les associations de protection animale pour interdire la vivisection avec une nouvelle directive. Une initiative européenne ayant recueilli plus d’un million de signatures demande en effet l’interdiction de l’expérimentation animale. La Fondation 30 Millions d’Amis espère que cette nouvelle directive pourra voir le jour.

Mobilisez-vous pour dire non à la vivisection

Il est toujours possible de vous engager aux côtés de la Fondation 30 Millions d’Amis pour abolir l’expérimentation animale. Si vous faites un don, vous pourrez aider la Fondation, en partenariat avec le GRAAL, à sauver des animaux des laboratoires et contribuer à leur réhabilitation.

* Biomedical Primate Research Centre

Commenter

  1. clairette.guillermet@hotmail.fr 28/05/2015 à 01:20:30

    c est non et non pour l experiences des singes  ds les labos de vivisection

    CONTRE LA VIVISECTION POUR TS LES ANIMAUX

  2. Lovecaline 22/05/2015 à 09:16:12

    FAFAFAFA je suis d'accord avec vous signons en masse comment 

    peut-on agir ainsi il y a bien d'autres moyens pour expérimenter.

    ARRETONS CE MASSACRE ET SES SOUFFRANCES POUR NOS AMIS

  3. fafafafa 21/05/2015 à 11:45:19

    mes amis signons les pétitions en masse