Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Dalton, le doyen qui joue plus vite que son ombre

Adoption11.09.2014

Dalton, le doyen qui joue plus vite que son ombre

Un petit caniche gris de 10 ans a eu la chance de croiser la route d’Isabelle, une retraitée au grand cœur. 30millionsdamis.fr relate l’histoire de cette rencontre réussie, permise grâce à l’opération Doyens.

Photo : © DR

C’est au refuge des Cailloux, en Bourgogne, que Dalton patientait depuis janvier 2014. Trouvé abandonné dans une rue de Dijon (21), ce petit caniche gris né en 2004 était proposé à l’adoption dans ce refuge partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis, dans le cadre de l’opération Doyens. « J'avais déjà une expérience des chiens âgés car j’avais recueilli par le passé une petite caniche noire de 11 ans que des gens avaient abandonnée » explique Isabelle. Cette infirmière à la retraite repère Dalton, sur lequel elle « flashe » immédiatement. « Il me rappelait beaucoup ma petite caniche noire » poursuit-elle. Dalton est adopté en juillet 2014.

Affectueux et intelligent

Il vit désormais avec Isabelle dans un appartement avec un grand balcon, « où il adore jouer avec sa balle de tennis ». Très vif, il déborde de vitalité et affectionne, outre le jeu, se promener dans les parcs de la ville. « Il adore la voiture ! » précise Isabelle, qui décrit un chien « très affectueux et un peu foufou, très intelligent ».

Pot-de-colle et débordant d’affection, le caniche suit sa maîtresse partout. « Quand il est arrivé, il était stressé car il ne me connaissait pas, ni l'endroit où il allait vivre. Il m'observait sans cesse pour savoir ce que j'attendais de lui, poursuit Isabelle. Il s'est vite déstressé grâce à sa balle de tennis et aux longues balades qui lui ont permis de découvrir son environnement. »

Aide financière de la Fondation

La nouvelle maîtresse de Dalton a bénéficié du soutien financier prévu par l’opération Doyens. Cette enveloppe, qui peut s’élever à 600 euros - sur présentation de factures - va lui permettre de régler le renouvellement des vaccins de l’animal et un détartrage.

Isabelle recommande vivement l’adoption d’un chien âgé. « Ce n'est pas l’âge du chien qui compte mais l’envie que l'on a de s'en occuper, de lui consacrer du temps et de le rendre heureux » conclut-elle.

Connaître les refuges participant à cette opération