Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Chat brûlé à l’acide : déception lors du procès

Maltraitance16.01.2014

Chat brûlé à l’acide : déception lors du procès

A Brissac-Quincé (Maine-et-Loire), un homme a capturé un chat avant de l’asperger de déboucheur pour canalisations. La Fondation 30 Millions d’Amis, partie civile dans cette affaire, juge « bien faibles » les réquisitions du procureur à l’encontre de l’auteur présumé des faits. Verdict le 4 février 2014.

Chat brûlé à l’acide : déception lors du procès

Photo : INFINITY - Fotolia

L’affaire a été étudiée le 14 janvier dernier par le tribunal correctionnel d’Angers, en l’absence du restaurateur, jugé pour sévices graves commis envers un animal domestique. Quatre mois de prison avec sursis et une interdiction de détenir un animal durant trois à cinq ans ont été requis à l'encontre du prévenu par le procureur de la République. Des réquisitions « bien faibles » pour la Fondation 30 Millions d’Amis, au regard de la souffrance endurée par l’animal, alors que le Code pénal prévoit une peine plus lourde pour ce type de délit (jusqu’à deux ans de prison ferme et 30 000 euros d’amende, NDLR).

« Ce chat, je vais finir par l’attraper »

Piégé, retenu en captivité et torturé. C’est le calvaire subi à l’automne 2013 par un chat de Brissac-Quincé (49), surnommé Caramel en raison de son pelage roux. Il n’est pas loin de midi lorsque ce samedi 19 octobre, Jimmy, serveur dans une pizzeria locale, entend son patron visiblement excédé répéter avec obsession : « Le chat roux, je vais bien finir par l’attraper ». Pour arriver à ses fins, le restaurateur installe dans la cour à l’arrière de l’établissement une cage avec une trappe et un morceau de viande en guise d’appât. Le félin y restera prisonnier plusieurs jours sans que ne lui soit jamais servi ni eau ni nourriture. Pire, l’animal sera aspergé avec du déboucheur pour canalisations, ou soude caustique.

Atroces souffrances

Prévenus par les employés de l’établissement, les gendarmes de la commune interviennent. Le félin est aussitôt examiné par un vétérinaire. Le diagnostic est sans appel. « Le chat était irrécupérable. Il souffrait énormément. Il n’y avait rien à faire pour lui. Le vétérinaire a donc pris la décision de l’euthanasier » raconte Michel Bernardin, le président de la SPA autonome du Maine-et-Loire.

Selon le quotidien régional Le Courrier de l’ouest du 26/10/13, le restaurateur aurait reconnu les faits. « J’ai craqué, j’ai pété les plombs tellement j’en avais marre d’avoir des chats errants qui importunent ma clientèle » expliquait-il. Le verdict sera connu le 4 février prochain.

Commenter

  1. meurisse.melanie@gmail.com 30/10/2014 à 10:54:21

    Non mais la justice francaise n'est vraiment qu'une vaste plaisanterie.

    La prochaine fois il fera ca a un sdf qui embete ses clients ?

    Il est capable d'atrocités, il devrait subir le meme sort ...

  2. darkvador 12/02/2014 à 11:05:44

    Pauvre tarė jugement clėment mais quand ses clients sauront qu ils se restaurent chez un tortionnaire il ne sera plus á la fête!!!

  3. brigitte.bardot 11/02/2014 à 21:27:52

    Et oui encore la betise humaine ce sont des monstres, sans coeur, ce n'est pas possible, il y à d'autres moyen de faire fuir un animal sans le faire souffrir, pauvre bete 

  4. fanette06 11/02/2014 à 21:20:14

     j espere qu il y aura un nouveau procés et que cette fois cette ordure moisisse en prison , je souhaite qu il est la poisse toute sa vie, le mauvais oeil sera sur lui jusqu a la fin de ces jours , j espere aussi qu il a tout perdu et que sa vie sera pourrie et minable comme lui! je pense tous les jours a ce pauvre chat , j ai vu sa photo avec son visage defiguré , c est abominable ! j ai la gorge nouée a chaque fois que j y pense , j espere qu il y aura un maximum de monde a la manif le 21 fevrier a angers pour que caramel soit entendu et vengé de toute cette cruauté!

    si jamais il a encore du sursis , alors ca voudra dire que les lois ne servent a rien ! et que ces salopards pourront recommencer en toute impunité!!

    mais je pense que justice sera faite autrement, mr le tortionnaire votre esprit ne sera plus jamais en paix! 

     

  5. Partipris 11/02/2014 à 12:36:07

    Comment s'étonner que la révolte gronde de plus en plus chez les amis des animaux devant des lois et une justice aussi pusillanimes ?

    Une interdiction de détenir un animal, quel rapport ? C'est à des chats errants que cette brute épaisse s'est attaquée !

    4 mois de prison avec sursis, c'est comme ça que ce tribunal estime protéger la société de ce danger public incapable de contenir ses pulsions irrationnelles de haine meurtrière envers les plus faibles ? Bravo.

    C'est a minima le max de taule ferme qui aurait été la bonne sentence. Assortie de la confiscation du restau, ou au moins d'une condamnation à afficher le jugement à côté du menu. Peut-être que la clientèle de ce bourreau aurait été au moins aussi dérangée par la révélation de ce qu'il est que par la présence des malheureux chats...

    Souhaitons aux salariés licenciés que les Prud'hommes fassent couler leur ignominieux patron pour licenciement abusif. 

     

  6. hubert abrioux 10/02/2014 à 17:50:28

    pas assez puni se barbare que fait la justice

  7. Ilovepets35 07/02/2014 à 22:03:23

    J'ai tellement honte de ce que les hommes sont capables de faire. Il a "péter les plombs" et alors cela a fait qu'il a capturé et torturé un chat innocent, ce qui a conduit à sa mort. Cet homme est un meurtrier. Il a fait du mal à un chat gratuitement. Comme si un chat pouvait "infortuner sa clientèle", et puis quoi encore ! Vraiment c'est ignoble... Et SEULEMENT 4 mois de prisons !! La justice se rend-elle compte de la maltraitance faite aux animaux par des fous, chaque jours ???

  8. fanette06 07/02/2014 à 09:21:25

    et quand est il des ces 3 adolescents qui ont torturés un chat aussi samedi dernier?

    qu ils soient severement jugés ces saloperies de gosses!

    ils l ont battu a mort , lui ont jeté de l acide chlorydrique et lui ont enfoncé un petard dans l anus!

    qu ils pourrissent ces connards!

    de la prison aussi et pas du sursis !!

    la peine de mort je mettrais!! 

  9. nacha57 06/02/2014 à 21:10:57

    Bonsoir

    Qu'est-ce que c'est cette justice à la noix,Mr,ou Mme  le juge je ne crois pas que

    vous ayez compris ce qu'a fait ce ce MONSTRE torturer ce pauvre Caramel il l'a

    affammé assoiffé et en plus il l'a brûler avec la soude caustique,vous vous rendez

    pas compte de ce qu'il a fait subir ce pauvre  Caramel et en plus le véto n'a as eu

    le choix de l'euthanasier.Et pour cette HORREUR  il n'a reçu que 4 mois de prison

    avec sursis, une interdiction d'avoir un animal chez lui pendant 3 à 5ans Non

    C'EST A VIE QU'IL FAUT LUI INTERDIRE D'AVOIR UN ANIMAL, et même

    pas une amende et vous appelez ça une justice moi non , ,il aurait fais sa à un

    enfant il n'aurait pas eu plus.

     C'est honteux il méritait 15ans de prison ferme et une amende de 50milles euros

    pour ce qu'il a fait a ce pauvre Caramel.si ce n'est plus

    Et une interdiction d'avoir un animal quelqui soit à vie chez lui.

       celà dois bien le faire rire.

    Ce n'est pas la faute des animaux errant si ils sont dehors c'est la faute de

    ces ordures d'humains qui les mettent à la rue pour allez en vacances .

  10. deidre 06/02/2014 à 20:47:38

    C'est une honte, c'est ignoble, quelle justice.La souffrance d' un animal n'intéresse pas la justice.  Il a tué délibérément le chat en le torturant par dessus le marché. Une pétition circule afin de revoir la condamnation ultra minime. Je suis peinée et écoeurée. Mon coeur saigne pour Caramel. Dédé aussi le chat torturé par des ados décérébrés, mort lui aussi avec un pétard dans l'anus. On peut donc infliger des tortures à un animal sans être puni ? Pauvre France. 

     

    Gandhi : "On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux"CrySealed