Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Echappé d’un cirque, un éléphant tue un homme

Photo d'illustration : © waltart - Fotolia.com

Un homme est mort, bousculé par un éléphant de cirque échappé de son enclos (8/9/13). Pour les associations de protection animale, dont la Fondation 30 Millions d'Amis, ce type d’accident est la conséquence même de la présence d’animaux sauvages dans les cirques.

  • Un homme est décédé, bousculé par un éléphant à Lizy-sur-Ourcq en Seine-et-Marne.
  • Les organisations de protection animale relancent le débat sur la présence d’animaux sauvages dans les cirques.
  • Elles appellent le gouvernement à prendre exemple sur les pays qui ont interdit les animaux sauvages dans les cirques.
  • La Fondation 30 Millions d’Amis veut éviter l’euthanasie à l’éléphante et soutiendra financièrement son rapatriement dans un sanctuaire.

La représentation s’est achevée il y a quelques minutes, lorsque Tania, une femelle éléphant d’un cirque s’échappe de son enclos. Sur son chemin, elle percute un homme de 84 ans d’un coup de trompe. Gravement blessé, l’octogénaire est transporté à l’hôpital où il décède quelques heures plus tard. Une enquête, qui s’annonce longue et technique, est actuellement en cours pour déterminer les circonstances de l’accident. Elle devra permettre d’identifier s’il y a eu des manquements à la réglementation sur la détention des animaux sauvages et d’établir la chaîne des responsabilités. « Cette histoire met en lumière les tristes conditions de vie des animaux sauvages dans les cirques. Ce drame est aussi la preuve que leur détention représente un grave danger pour les hommes se trouvant dans leur entourage mais aussi pour le public qui se rend sous les chapiteaux » déclare Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis. 

Un accident prévisible

Les associations de défense animale mettent déjà en avant la responsabilité du cirque d’Europe, propriétaire du pachyderme. L’une d’entre-elles évoque des mauvais traitements et des conditions de détention déplorables. « Nous la suivons depuis le jour où elle a été rouée de coups par un dresseur après avoir refusé d’effectuer son numéro. Un témoin présent sur place a fait une attestation et nous avions alors déposé une plainte auprès du procureur du Gard qui est malheureusement restée sans suite », précise Muriel Arnal, présidente de One Voice. « Nous avons toujours dit qu’elle n’avait pas sa place dans un cirque et qu’elle pouvait devenir dangereuse. Tous les animaux sont potentiellement dangereux quand ils sont maltraités », poursuit-elle.

Un point de vue partagé par Code Animal. « Tous les animaux sauvages dans les cirques développent des troubles du comportement », déclare Véronique Papon, chargée de campagne cirque de l’association. Pourquoi ? « Parce que dans de telles structures, il est impossible de répondre aux besoins physiologiques de ces animaux. Un éléphant dans son environnement naturel marche des dizaines de kilomètres par jour. C’est un animal grégaire et la compagnie d’autres individus de son espèce est nécessaire à son bien-être. Ces conditions n’étant pas réunies, pas étonnant qu’ils adoptent par la suite des comportements difficilement contrôlables », développe la chargée de campagne. 

Interdire les animaux sauvages dans les cirques

Tania, n’est pas un cas unique. En 2006, à Sorgues (84), un homme de passage dans un cirque trouvait la mort après avoir été piétiné par un éléphant. Véronique Papin évoque également le cas plus récent de deux zèbres qui, au printemps dernier, se seraient échappés d’un cirque installé au Mans (72) et auraient ainsi causé un accident sur la voie publique. Et des problèmes comme ceux-là, il y en aurait régulièrement affirme l’association. La solution : interdire les animaux sauvages dans les cirques. Une poignée de municipalités, comme Montreuil et Bagnolet en Seine-Saint-Denis, mais aussi Vernaison et Chassieu dans le Rhône, refusent déjà d’accueillir des cirques possédant des animaux sauvages. La commune de Lizy-sur-Ourcq (77) sur laquelle s’était établi le cirque ne s’est pas encore prononcée sur le sujet mais « cette question va sûrement surgir lors d’un prochain conseil municipal », déclare Josette Galinier, maire-adjointe de la commune. Les associations de protection des animaux – dont la Fondation 30 Millions qui a lancé une pétition – réclament l’adoption d’une loi interdisant les animaux sauvages dans les cirques. L’Autriche, la Belgique, le Royaume-Uni mais aussi l’Allemagne, le Danemark, la Suède et la Hongrie ont déjà voté des textes allant dans ce sens.

Non à l’euthanasie de Tania

La Fondation s’oppose également à l’euthanasie de Tania qu’elle considère avant tout comme la victime d’un système. Pour Reha Hutin, « les pouvoirs publics doivent prendre leur part de responsabilité au lieu de condamner à mort ce pauvre animal en souffrance ». Car c’est fort probablement le sort qui sera réservé à l’animal. Elle envisage avec Code Animal à un moyen de rapatrier l’éléphant dans un sanctuaire et s’engage à soutenir financièrement son éventuel rapatriement.

Commenter

  1. GRAZEILABOXER2010 23/11/2013 à 21:51:38

    Les éléphants sont fait pour vivre en liberté et certainement pas dans des cages sur roue.

    Si cette éléphante a réussi à s'échapper de son enclos, il s'agit d'une erreur du personnel du cirque et donc ce sont eux les responsables. La loi dit bien que les propriétaires d'animaux en sont responsables et donc ce sont les dirigeants du cirque qui doivent etre condamné mais surement pas l'éléphante.

    Un éléphant est un animal sauvage qui n'a rien à faire dans un cirque.

    Si leur présence était interdite dans les cirques, ce malheureux accident ne serait pas arrivé!

    En attendant et en espérant que cette loi existe un jour, il faut encourager les gens à boycotter les cirques!Wink

  2. prunette 26/10/2013 à 21:00:34

    C'est un accident : en aucun cas, cette pauvre éléphante ne voulait faire de mal à ce  malheureux spectateur qu'elle a percuté. Qu'on la laisse partir dans un sanctuaire dédié aux éléphants. Quand on maltraite un animal sauvage, on peut s'attendre à ce retour de manivelle.

  3. mlg77@free.fr 19/09/2013 à 16:29:57

    ATTENTION JE RéTIFI LE TIRE SE N'EST PAS TANYA MAIS SON VRAI NOM EST SAMBA

    l'histoire : le propriétaire du cirque a changer son nom pour se debaraser d'one voice il y a une place pour elle dans un sanctuaire on attent plus que SAMBA

    quand voie un cirque je pensse a samba 

     

                    BRISON LES CHAINES DE SAMBA

    je soutien 30 Millions d'Amis et ONE VOICE

  4. Horse-Lover 18/09/2013 à 15:44:42

    Pourquoi ils n'assument-ils pas ? Pauvre éléphante ! J'espère qu'elle sera sauvée de l'euthanasie ! C'est injuste de la tuer alors que c'est elle la victime ! Je soutiens Reha Hutin et tous ceux qui la défendent ! VIVE 30 MILLIONS D'AMIS (ENTRE AUTRES) ! 

  5. Nausicaa77 17/09/2013 à 07:28:38

    pauvre bête !

    pourquoi l'euthanasier ? on n'applique pas la peine de mort pour l'être humain qui a tuer, violer... et qui sont des monstres !!!

    elle s'est enfuis...et elle a bien fait ! malheureusement...paniquée, elle n'a pas vu ce pauvre homme ! donc ce sont les dresseurs (tortionnaires) qu'on doit juger...pour homicide volontaire !

     

  6. chatchien 17/09/2013 à 02:02:00

    bien fait pour leur poire,cela leur apprendra l'homme n'a ce qu'il mérite.

  7. paillette 15/09/2013 à 15:42:54

    la pauvre éléphante... J'espère qu'elle ne sera pas euthanasié car elle ne mérite pas ce sort. c'est une victime comme tous ces autres animaux détenus dans des cirques...

    je ne suis jamais aller dans un cirque ou il y avait des animaux détenus pour faire des distractions pour les visiteurs mais du coup la je reste encore plus déterminer à ne pas y aller du tout...

    les animaux dans les cirques devraient être interdit et j'espère que cela arrivera car ils sont détenus dans des conditions pas jolies du tout...

     c'est inadmissible et inhumain de voir cela... que l'on fasse détienne des personnes  dans des cages si petites et is verront bien ce que cela fait... ca leur remettrait peut être les idées au clairs pour ces gens du cirque.....

     Les animaux ont des droits. ce sont des êtres vivants qui ont un coeur et qui savent rendre leur amour aux personnes si ceux ci sont gentils avec eux...

    Les personnes devraient réfléchir a deux fois avant de décider d'aller voir un cirque avec des animations d'animaux car si tous nous nous mobilisons et n'allons plus du tout assister à ces genres de cirques cela empêcherait que les cirques fonctionnent avec des animaux... car ils font cela avant tout pour de l'argent... ce qui est d'une pure cruauté.....

  8. orca! la souris 15/09/2013 à 13:21:04

    De grace, boycoter les cirques détenteurs d'animaux. Cette éléphante n'est pour rien dans ce qui arrive. Oui c'est bien la bêtise humaine! Des cirques sans animaux? il y en a et présentent des spectacles de grandes qualités

  9. sinensis 14/09/2013 à 16:05:54

    Encore une chose importante,oubliée de préciser dans mon précédent message. C'est une très bonne nouvelle de savoir que 30 Millions d'Amis s'implique dans cette triste affaire. Merci.

  10. sinensis 13/09/2013 à 20:15:44

    La France régresse. De plus en plus de pays interdisent les cirques avec des animaux, mais pas la France, cherchez l'erreur. Nous ne sommes pas un exemple, et pas un pays aussi civilisé qu'on le prétend, bien au contraire. J'ai honte de mon pays lorsque je vois qu'en 2013, il existe encore des cirques, et des gens stupides pour aller voir ces spectacles cruels. Cette éléphante doit être libérée, c'est un devoir de la part des autorités qui n'ont pas le droit de rester indifférents face à la souffrance de Samba/Tanya, et les autres animaux. Elle ne doit pas rester dans ce cirque moribond uniquement pour satisfaire la cruauté de ses bourreaux, qui eux, doivent payer pour cette maltraitance. Cette affaire ne doit pas rester dans l'indifférence, il faut qu'elle permette de faire bouger les choses. Il faut que les gens prennent conscience de ce qui se passe vraiment dans les cirques, et que les circassiens soient condamnés. SAUVONS cet extraordinaire animal que l'on appelle, l'éléphant. SAUVONS TANYA.