Fondation 30 Millions d'Amis
Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Retourner à l'accueil > Actualités > Le chien traîné par un individu en scooter dans une vidéo insupportable, est en sécurité

Maltraitance08.02.2018

Le chien traîné par un individu en scooter dans une vidéo insupportable, est en sécurité

Les images du pauvre chien traîné au sol par un jeune homme en scooter à Bobigny a indigné les internautes. Les faits remonteraient à octobre 2017, mais Gucci, 3 ans, est désormais en sécurité au refuge de la Fondation Assistance aux Animaux avec laquelle la Fondation 30 Millions d’Amis mène de nombreux sauvetages.

Le pauvre Gucci a été traîné par un individu en scooter / Capture d'écran

Les images sont insoutenables mais, heureusement, Gucci est enfin sain et sauf. Le pauvre chien de 3 ans, traîné au sol par un jeune homme en scooter à Bobigny (Seine-Saint-Denis), a été recueilli par la Fondation Assistance aux Animaux, ce jeudi. La scène qui indigne la toile depuis hier daterait d’octobre 2017. L’animal qui semble avoir subi des maltraitances répétées se remet de ses  blessures. « Il présente de nombreuses cicatrices aux pattes et sur le corps, nous détaille la FAAA. Il est très gentil et semble ne pas bien connaître l’extérieur. Il a des problèmes de peau et accuse une maigreur anormale. Cela nous laisse penser qu’il aurait pu avoir subi des sévices. L’enquête le déterminera. » 

« Ces actes barbares ne doivent pas être banalisés »

Gucci se remet doucement de ses blessures. / © FAAA

La vidéo, qui a été initialement postée sur Snapchat avec des smileys comme pour faire rire les abonnés, montre Gucci mis en laisse par un jeune homme. Ce dernier accélère et le chien tombe brutalement se faisant traîner sur la route. Le pauvre chien finit épuisé et les pattes en sang sous les rires du vidéaste. « Ce qui a choqué les internautes, c'est cette volonté manifeste de faire souffrir et cette violence gratuite contre un animal », dénonce Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 millions d'Amis. « Notre rôle est de faire en sorte que ces actes barbares ne soient pas banalisés et ne restent pas impunis

La Fondation 30 millions d’Amis, qui a choisi de ne pas relayer la vidéo, a immédiatement porté plainte et s’est constituée partie civile. La police nationale est parvenue à identifier les 3 tortionnaires de Gucci : l'homme qui filmait, le conducteur du scooter et le propriétaire de l'animal. L'affaire de l'homme qui filmait a été examinée par le Tribunal correctionnel de Bobigny (12/02/2018) et renvoyée en mars. L'homme est maintenu en détention. L'enquête se poursuit pour les autres incriminés.

>> Partagez cette actu sur Facebook, Twitter et Google +

Commenter

  1. Ourasia 16/02/2018 à 14:51:09

    C’est à qui se montrera le plus doué dans le domaine de la barbarie..... il faudrait dès la maternelle sensibiliser les enfants aux respect de la vie , de toutes formes de vie et particulièrement celle des animaux . L’être dit humain n’a d’humain très souvent hélas que le terme , il lui manque l’essentiel à savoir un comportement digne du terme humain

  2. arche de Chris 15/02/2018 à 23:24:40

    ça devient banal! les gens sont tellement c*** !

  3. samymayaguizmo 14/02/2018 à 14:09:32

    mais ou va le monde??? j'ai l'impression de revenir au temps de la préhistoire ou les actes de barbaries régnaient en puissance 

  4. samymayaguizmo 14/02/2018 à 14:09:26

    mais ou va le monde??? j'ai l'impression de revenir au temps de la préhistoire ou les actes de barbaries régnaient en puissance 

  5. paillette 14/02/2018 à 13:44:22

    C est aberrant de voir de telles choses se passer. Un animal quel qu' il soit n est pas un objet mais un être vivant et qui ressent les choses. Comme on dit un animal n abandonne jamais et cela est tout à fait vrai pour avoir récupérer un chien qui était pas traiter comme il le fallait dans ma propre famille. Quand je l ai récupérer Il était d une maigreur avec les poils tout abîmer attachée à une chaine dehors toute l année et maintenent c est devenu un très bon pépère adorable et câlin et joueur et d une gentillesse qui pour moi m apporte que du bonheur.

    Alors pourquoi tant de cruauté envers les animaux. Les humains sont vraiment méchant  et d une cruauté totalement impensables.

    Alors stop a la maltraitance quelques soient l animal. Et j espère que tous ceux qui font du mal aux animaux ailles directement en prison avec un dédommagement complet financièrement envers les animaux maltraités et que ainsi on puisse les soigner et les rendre heureux car ils ont un coeur même si se sont des animaux......

    Que ces trois personnes soient vraiment bien punis par la justice..... et paye financièrement et de la prison pour ce qu' ils ont fait car ce chien a du souffrir le martyre.

    PLUS JAMAIS CELA DOIT SE PASSER CAR C EST IGNOBLE ET INTOLERABLE. ......

  6. Aodren 14/02/2018 à 03:45:27

    Clic clic ...pan ...

  7. angelinea76 14/02/2018 à 02:45:10

    tous ces gens qui font souffrir les animaux ! non rien de humain se sont des monstres ! ils devrait etre enfermé a vie ! j espere qu il payeront chers !

  8. Nm74 13/02/2018 à 22:05:18

    Peine de prison ferme 2 ans pour les trois avec 1 ans d’intérêt général et  interdiction à vie de détenir des animaux.

     

  9. pouguy 13/02/2018 à 17:21:01

    ce bonhomme est un dérangé de la cervelle. il mérite entièrement la meme chose qu'il a faite au chien. maintenant, l'association a raison de porter plainte, mais le gros problème actuellement c'est que la justice ne suit pas. elle condamne ces gens là comme elle condamne des voleurs de bonbons. c'est indmissible.

  10. okathena 13/02/2018 à 17:02:33

    Ce qui est inquiétant c'est que des actes de ce type ou variantes, brutalités, voire tortures, semblent de nos jours être de plus en plus fréquents, et ce qui est scandaleux c'est que les coupables s'amusent à les commettre. Vivons-nous dans une société de fous ? En tout cas il faut exiger de la justice des peines lourdes, aucune indulgence, et aussi de la gendarmerie de ne pas refuser de classer certains actes comme actes de cruauté (comme pour l'histoire de la jument Vitamine).