Fondation 30 Millions d'Amis
Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Retourner à l'accueil > Actualités > Sauvetage d’urgence d’une centaine de chevaux en Vendée

Sauvetage22.01.2018

Sauvetage d’urgence d’une centaine de chevaux en Vendée

Une centaine de chevaux détenus par un éleveur à Challans, en Vendée, ont été secourus lundi 22 janvier 2018 par la Fondation 30 Millions d’Amis, la Fondation Brigitte Bardot et la SPA.

A la suite d’un signalement, la Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue en présence de la gendarmerie, de la DDPP du 85, de l'IFCE, de la Fondation Brigitte Bardot, de la SPA et de six autres associations locales, pour la prise en charge d'une centaine de chevaux au sein d’un élevage à Challans, en Vendée (22/01/2018).

>> Partagez sur Facebook, Twitter et Google +.

Arrivées sur place, les fondations et associations de protection animales n'ont retrouvé qu'environ 70 chevaux au lieu de la centaine prévue. Selon différentes sources, l'éleveur aurait été informé de la venue des secours et aurait donc déplacé une quarantaine de chevaux. Le lendemain de l'intervention (23/01/2018), 15 chevaux ont néanmoins été localisés.

La plupart des équidés vivaient dans des conditions pitoyables, pataugeaient au milieu de leurs excréments sur un terrain exigu. Ils n’avaient pas non plus d’abri pour se protéger des intempéries.

Affamés et assoiffés, certains étaient blessés et ne disposaient pas des soins les plus élémentaires. Pire encore, plusieurs cadavres avaient été retrouvés sur place d’où l’extrême urgence de cette intervention.

Une situation qui dure…

« Les mauvais traitements infligés à ces animaux sont connus depuis des années… Encore une fois, je m’étonne que les autorités mettent si longtemps avant d’intervenir ! Aujourd’hui, l’essentiel est de retirer tous ses chevaux à cet éleveur pour l’empêcher de recommencer et tenter de les mettre hors de danger », explique Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Malheureusement, dans des cas comme celui-ci, la Fondation 30 Millions d’Amis ne peut intervenir que sur demande des services de l’État, qui autorise la prise en charge des animaux.

Les chevaux confiés à la Fondation 30 Millions d’Amis ont été placés dans des pensions partenaires. Ils y sont soignés et réalimentés progressivement.

Merci à tous les donateurs de la Fondation sans qui tous ces sauvetages seraient impossibles ! Ne l'oubliez pas, c'est grâce à votre générosité que nous pouvons également venir en aide aux animaux détenus dans des conditions déplorables. Pour continuer nos actions, nous comptons sur vous : faites un don.

Les photos du sauvetage. © Fondation 30 Millions d'Amis

Commenter

  1. dracula 15/02/2018 à 19:12:12

    c'est ecoeurant de voir ca ! comment peut-on laisser des animaux mourir ,mais bon sang pourquoi en prennent-ils si il ne sont pas capables de s'en occuper?????

    et ca se dit ELEVEUR ? DE QUOI ??? DE CADAVRES......??????

     

  2. rabeh02034194 09/02/2018 à 15:42:23

    Honte à vous qui prenez des animaux sous votre responsabilité et qui les maltraitez, j'espere que vous serez condamnez a la hauteur de vos actes sans aucune indulgence, que les condamnations pour maltraitance soient a la hauteur de celles des hommes!!

  3. pipoca 29/01/2018 à 21:16:41

    c\'est horrible je ne comprends pas pourquoi des personnes non pas de coeur, envers des animaux qui nous eux non rien fait, si on achète un animal faut assumer ses responsabilités. Il faudrait donner des peines plus lourdes aux personnes qui les maltraité au lieu d\'une amende et de 1 mois de prison, nous quand on maltraite et que l\'on tue des hommes, on a au moins quinze ans de prison !

  4. MiaouMiaou10 29/01/2018 à 15:32:13

    Franchement honteux comment peut-on abandonné un animal qui lui ne nous abandonnera jamais ?!? Bravo à la fondation 30 Millions d\'Amis 

  5. invariant 25/01/2018 à 20:56:58

    Les choses sont pires qu'auparavant : le niveau intellectuel s'est sensiblement abaissé et l'éducation aussi.

    Plus de respect de rien ; des imbéciles qui mélangent le virtuel et le réel; société où tout est consommable jetable. Sans compter les alccolos les drogués et les névrosés. On ne parle que de DROITS jamais de DEVOIRS.

    LACHETE - IMBECILITÉ et MECHANCETÉ tel est le trio à combattre...et avec des politiques de m....

    c'est difficile

  6. puce62 25/01/2018 à 11:22:44

    Quel bonheur de voir ces chevaux au chaud, au propre, à l'abri !

    Merci de sauver ces malheureux! 

    Hélas tous n'ont pas cette chance, lire article.

    www.animal-cross.org/st-gervais-decouverte-dun-anon-mort-et-de-2-anesses-affamees/

    J'ai moi même du cet étè, alors qu'il faisait plus de 30 degrés apporter avec mon mari,

    des bouteilles d'eau et à des chevaux dans un pré, ils avaient aussi la peau sur les os, les

    arbres étaient aussi rongés.

    J'ai apporté des carottes et des pommes mais ce n'était pas suffisant à mon grand regret.

    Il y avait un âne hyper craintif, un poney avec des yeux purulent.

    J'ai fini par donné l'alerte!!

    Il y à eu un mieux mais cet hiver j'ai revu ces chevaux sans eau et sans abri du froid et de la pluie.

    Lorsque j'ai voulu mettre un mot sur le fil des chevaux pour prévenir le proprio que j'allais

    signaler cela, les chevaux ont disparus.

    Je trouve que c'est trop long ces sauvetages à mettre en place, en attendant des

    chevaux souffrent et meurent.

    Pourquoi ces personnes prennent des animaux pour tes traiter ainsi ? je ne comprends pas!

    La loi devrait être plus sévère avec ces personnes sans coeur.

     

  7. simchou 25/01/2018 à 00:52:45

    Encore une fois je suis écoeurée qu'il faille que ... "Pire encore, plusieurs cadavres avaient été retrouvés sur place d’où l’extrême urgence de cette intervention..."     des cadavres soient trouvés pour enfin intervenir alors que la situation est connue depuis des années.   C'est honteux et ces sauvetages de toute dernière minute ne me soulagent aucunement. Les associations doivent trouver des moyens de faire pression sur le gouvernement pour que les lois changent ou soient respectées. Dans d'autres pays, on y est arrivé alors pourquoi pas en France!!!

  8. martinelanglet0985@orange.fr 24/01/2018 à 17:47:47

    je ne vois pas pourquoi les associations doivent attendre l autorisation de l etat ça prend encore plus de temps et en france malheureusement les gouvernements ne s attaque pas beaucoup au probleme des animaux en souffrance les laboratoires les abattoirs la corrida la chasse  les cirques les maltraitances il y a de quoi faire et malheureusement en france on ne bouge pas beaucoup on est en retard heureusement que les associations sont la et les benevoles merci a eux pour tout ce qu il font pour les animaux et ce proprietaire des 100chevaux j espere une bonne condannation et une amende

  9. 10loups 24/01/2018 à 17:06:55

    Eleveur ???? Vous avez bien dit éleveur ?!!!!!! Lamentable personnage.

    Par ici, c'est pas mieux : quand on écrit à la préfecture, en retour on reçoit des menaces physiques et des intimidations de la part des suspects locaux... Cherchez l'erreur.

     

  10. invariant 24/01/2018 à 16:17:54

    Les gouvernements quels qu'ils soient n'ont jamais rien fait et les politiques n'agissent qu'en fonction de l'opinion publique - quand elle est médiatisée, et encore....

    Les cris d'indignation ne suffisent pas et me font penser ( dans un autre contexte) aux marches blanches.

    Partant du principe, vérifié d'ailleurs, que presque tous les candidats à la présidentielle sont inactifs il reste soit la solution d'appuyer le candidat qui a fait ses preuves, notamment sur le terrain, soit de menacer de renvoyer en masse les cartes d'électeur. Je n'ai pas de nom à communiquer, ce n'est pas le lieu, mais chacun, en cherchant un peu ,pourra vérifier qui a fait quoi à l'Assemblée Nationale et dans sa Commune....