Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Rage : 8 précautions à prendre pour protéger vos animaux

Protection28.09.2017

Rage : 8 précautions à prendre pour protéger vos animaux

Même si la France reste un pays indemne de rage, il convient d’être vigilant. 30millionsdamis.fr relaie les conseils du ministère de L’Agriculture pour protéger humains et animaux.

Avant un voyage, une visite chez le vétérinaire s'impose ! © YakobchukOlena - Fotolia.com

Contre la rage, une seule solution : la prévention. Même si la France est indemne de cette maladie, le ministère de l’Agriculture relance une campagne de sensibilisation à l'attention des voyageurs. En effet, depuis 2001, 11 cas de rage canine ont été diagnostiqués : tous proviennent d’animaux contaminés à l’étranger.

Pour éviter une contamination, il suffit d’observer quelques règles simples.

Vous voyagez à l’étranger :

1.    ne pas toucher d’animal errant : il peut être infecté par la rage ;

2.    ne pas ramener d’animal avec soi : un animal introduit illégalement peut se révéler infecté et transmettre ensuite la maladie à d’autres animaux ou personnes.

Vous emmenez votre chien, votre chat ou votre furet à l’étranger :

Plusieurs démarches à effectuer :

3.    le vaccin antirabique sera obligatoire au sein de l’Union Européenne. De plus, « si vous allez dans un pays qui n’est pas indemne de rage (Afrique du Nord, Asie, Europe de l’Est…), il faudra vous munir d’un certificat de bonne santé, de la vaccination antirabique et du passeport de l’animal garantissant son identification. Au retour, la France vous demandera un ʺtitrage des anticorps antirabiquesʺ réalisé 3 à 6 mois avant votre départ. » explique la vétérinaire Laetitia Barlerin ;

L'affiche du ministère de l'Agriculture.

4.    il convient de prendre contact avec votre vétérinaire suffisamment tôt avant le départ (de 1 à 4 mois selon la destination). « Attention, si vous vaccinez votre animal pour la première fois, sachez que le vaccin n’est efficace qu’au bout de 3 semaines » précise-t-elle ;

5.    votre animal doit être identifié et accompagné de son passeport ;

6.    les vaccins de votre animal doivent être à jour ;

7.    une prise de sang est nécessaire avant de se rendre dans certains pays à risques ;

8.    « Au retour en France, il faut impérativement présenter son animal de compagnie aux autorités de contrôle. Le non‐respect des obligations réglementaires est passible de sanctions pénales (article L237‐3 du Code rural et de la pêche maritime) » indique le ministère de l’Agriculture.

La vaccination antirabique fortement conseillée

Bien qu’elle ne soit pas obligatoire en France, la vaccination antirabique peut devenir vitale pour vos animaux. Si un cas de rage est déclaré dans votre région, tous les animaux trouvés errants ou non-vaccinés pourront éventuellement être euthanasiés, par précaution. En vaccinant votre animal, vous le protégez lui… et tous les autres !

>> Partagez cette actu sur Facebook et Twitter.