Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Exigez de votre député la vidéosurveillance dans les abattoirs !

Politique04.01.2017

Exigez de votre député la vidéosurveillance dans les abattoirs !

La Fondation 30 Millions d’Amis s’associe à 9 autres organismes de protection animale pour instaurer par la loi la vidéosurveillance dans les abattoirs. Vous aussi, mobilisez-vous, interpellez votre député pour obtenir cette mesure indispensable.

Interpellez vos députés pour instaurer la vidéosurveillance dans les abattoirs. © mixalina - Fotolia.com

Parmi les 65 propositions de la commission d’enquête parlementaire sur les abattoirs, la vidéosurveillance était la mesure phare. Malheureusement, cet article a été retiré de la proposition de loi "relative au respect de l'animal en abattoir" par la commission des Affaires économiques de l'Assemblée (14/12/2016). La Fondation 30 Millions d’Amis déplorait alors ce rejet pur et simple d’une mesure qui pourrait préserver de bien des dérives !

Vidéosurveillance : une mesure forte

Cette proposition de loi doit être débattue à l’Assemblée en séance publique le 12 janvier 2017 : à cette occasion, la Fondation 30 Millions d’Amis a sensibilisé les 577 députés français. Dans une lettre commune co-signée par 9 autres organismes de protection animale*, la Fondation 30 Millions d’Amis demande à la représentation nationale de soutenir massivement l’amendement réintroduisant cette mesure, porté par Olivier Falorni, président de la commission d’enquête.

Le courrier souligne qu’il n’y a « aucun frein juridique réel à l’installation des caméras de contrôle » dans ces établissements. Il rappelle également que cette mesure est très massivement demandée par nos concitoyens.

Vous aussi, pesez dans le débat : votre voix compte !

Pour soutenir cette initiative, chacun est invité à solliciter son député pour qu’il tienne compte de la volonté du peuple. Interpellez-le directement - avant le 12 janvier 2017 - pour lui demander de soutenir cet amendement.

Comment ? Une démarche simple et rapide

  • 1/ Rendez-vous sur le site de l'Assemblée nationale pour trouver l’adresse email de votre député ; indiquez votre ville ; cliquez sur la fiche du député et sur « Contact » pour obtenir son email.
  • 2/ Voici le modèle du texte que vous pouvez envoyer.


Objet du mail : Séance publique du 12 janvier 2017

« Madame la Députée/Monsieur le Député [à personnaliser]

Comme une majorité de Français, j’ai été choqué(e) par les mauvais traitements dont sont victimes les animaux en abattoirs et il apparaît urgent de prendre des mesures fortes pour mettre un terme aux abus dénoncés par les associations de protection des animaux depuis de nombreuses années. Le 12 janvier, vous avez la possibilité d’agir lors de la discussion, en séance publique, de la proposition de loi n°4312.

L’installation de caméras de contrôle vidéo sera proposée via l’amendement présenté par le rapporteur Olivier Falorni. Je vous demande de soutenir cet amendement qui permettra de pallier, en partie, l’insuffisance des contrôles vétérinaires sur la manipulation et la mise à mort des animaux.

Je compte sur vous et vous transmets mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année riche en échéances électorales.

Bien cordialement,
»


* Association en Faveur de l’Abattage des Animaux dans la Dignité, Association Droits des Animaux, Compassion in World Farming France, Fondation Assistance aux Animaux, Fondation Brigitte Bardot, Fondation Droit Animal Ethiques et Sciences, Fondation 30 Millions d’Amis, L214, Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs, Welfarm Protection mondiale des animaux de ferme.

Commenter

  1. alanus44 06/02/2017 à 18:56:04

    Je ne mange plus de viande à cause de la maltraitance moins 15% de consommateurs à ce jour en France les bouchers vont tous faire faillite

  2. amabicho 26/01/2017 à 00:21:01

    Il faut continuer et harceler sans relâche tous les politiques, ministres, députés et candidats qui ont besoin de notre vote pour être élus pour qu'ils incluent l' elimination de la souffrance animale sous toutes ses formes ( confinement, transport, mauvais traitements, separation des animaux nouveaux-nés de leur mère, abattage des vaches gestantes, broyage des poussins, gavage et autres horreurs, ) et la surveillance obligatoire  des abattoirs - faut pas rêver, on ne transformera pas tout le monde en vegan tout de suite - dans leurs programmes electoraux, sinon pas de vote!La France est trés en retard par rapport à d' autres pays européens (Pays-Bas, Allemagne) dans ce domaine. Il faut soutenir ceux qui, comme le député Falorni, font quelque chose.

    Et dénoncer, dénoncer sans cesse sur la place publique les entreprises et les particuliers  qui sont coupables!

  3. ndgst2010@yahoo.fr0 13/01/2017 à 13:34:29

    Madame Annick Le Petit vous êtes ma députée et j'espère que vous serez d'accord pour placer des vidéos surveillance dans les abattoirs  Mme de geest  75017 PARIS

  4. annavictorian-drakerstein@outlook.com 12/01/2017 à 01:05:29

    Bonjour, Mail envoyer à M.door de Cepoy

  5. maud.argant@gmail.com 11/01/2017 à 21:57:18

    Bonjour. J'ai envoyé un mail au député de ma commune. J'espère sincèrement que tout cela portera ses fruits demain. On croise les doigts et on continue à se battre pour la cause animale. 

  6. Colmer53 11/01/2017 à 21:52:15

    de depute.savary@orange.fr ajouter à mes contactscréer une alerte SMS
    à patrick.pierre.colard@orange.fr
    date 11/01/17 17:57
    objet lu :Séance publique du 12 janvier 2017
       
    pièce(s) jointe(s) 1 fichier(s)
     

     

     
     

    ajouter au Cloud

     
    Voici le reçu du courrier que vous avez envoyé à <depute.savary@orange.fr> le 11/01/2017 17:40.

    Ce reçu vérifie que le message s'est affiché sur l'ordinateur du destinataire le 11/01/2017 17:57.
  7. cocogirl 11/01/2017 à 19:43:15

    Le 15Décembre 2016, l'Asemblée a rejetté l'installion de caméras dans les abattoirs. Malheureusement, je ne pense pas que nos mails aient beaucoup de poids dans la balance. La lupart des abattoirs français pratiquen l'abattage hallal sans étourdissement des animaux car c'est moins couteux. IL serait illusoire de penser que nos chers députés changent d'avis. Je propose que tout le monde boycotte l'achat de viandecar elle est chargée en antibiotiques, hormones de croissance, etc...ON peut toujours rêver!...J"en suis désolée.

     

  8. fauve37 11/01/2017 à 17:56:58

    Expédié ce jour à Mr Jean-Patrick Gille député d'indre et loire

  9. Colmer53 11/01/2017 à 17:52:49

    Bonjour, j'ai envoyé un mail sur les deux adresses de Monsieur le Deputé de Gironde Gilles Savary.

    BUREAU DE L’ASSEMBLEE NATIONALE

    PERMANENCE PARLEMENTAIRE DE LA 9ème CIRCONSCRIPTION

    En espérant son appui pour cette cause.

  10. papillon4712 11/01/2017 à 17:24:17

    J'ai envoyé un mail à mes députés de ma Région le Lot et garonne pour qu'ils se bougent et réagissent, car il n'est pas normal que l'on maltraite des animaux sans défense pour finir dans les assiettes des consommateurs  cela est inadmissible. Pour ma part j'ai bani la Viande, j'aime trop mes Animaux.