Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Victoire pour les espèce en danger à la Cites

Faune05.10.2016

Victoire pour les espèce en danger à la Cites

La Convention internationale sur le commerce d'espèces sauvages menacées (Cites) a clos ses travaux mardi à Johannesburg après avoir adopté une série de décisions importantes pour agir contre le trafic des espèces animales et des plantes menacées.

Pendant onze jours, les participants - gouvernements et organisations - ont oeuvré au renforcement des mesures contre le commerce des espèces menacées de disparition. La réunion constitue "un changement des règles du jeu pour les animaux sauvages et plantes les plus vulnérables de la planète", a déclaré dans un communiqué John Scanlon, secrétaire général de la Cites.

La réunion a adopté "des décisions révolutionnaires pour réglementer le commerce dans le domaine de la vie sauvage d'une manière légale, durable et traçable". La réunion a enregistré d'importantes victoires : des centaines d'espèces et de plantes - notamment les pangolins, les requins et le bois de rose - ont obtenu une meilleure protection.

Mais un vote sur le renforcement de l'interdiction de la vente de l'ivoire a mis en lumière des divisions parmi les Etats africains et les experts. Le trafic illégal en matière de vie sauvage est évalué à 20 milliards de dollars (18 milliards d'euros) par an.