Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauver les singes laineux en Amazonie : c’est la mission que s’est donnée l’association Ikamapérou. À l’occasion de la naissance d’une petite femelle, la Fondation 30 Millions d’Amis lui a apporté une nouvelle aide.

Kusui et sa maman. © Ikamapérou

« Qu’il en soit ainsi pour toujours ! » alias « Kusui » en langue Jivaro : c’est le nom de la petite femelle née le 3 mars 2016 au sein du sanctuaire pour singes laineux de l’association Ikamapérou.

À l'occasion de cette naissance, la Fondation 30 Millions d’Amis a débloqué une aide de 3000 euros grâce à un partenariat avec le Rainforest Café, à Disneyland Paris (22/03/2016). Une somme qui permettra à l’association de « financer en partie des tests vétérinaires nécessaires à la réintroduction des primates au sein de la réserve nationale et de mettre en place un programme de théâtre de marionnettes pour sensibiliser les communautés » explique Hélène Collongues, fondatrice d’Ikamapérou.

« Une naissance exceptionnelle »

Kusui est née en liberté dans la forêt du Shiringal, le centre de réhabilitation de l’association. Un évènement rare ! « Cette naissance est exceptionnelle car les dernières études montrent que 60 % des singes laineux meurent en captivité et qu’on y observe un taux considérable d’avortements et de morts des nouveaux-nés » note Hélène Collongues.

Par ailleurs, ces singes étant très fragiles jusqu’à l’adolescence, Kusui est suivie attentivement par l’équipe ! « Cette naissance a créé une très grande effervescence dans le groupe et en particulier auprès des mâles qui supplient la mère de les laisser approcher. Ce sont des câlins sans fin qui finissent souvent par agacer la mère qui se réfugie en haut des arbres où nous la voyons bondir non sans inquiétude avec son précieux fardeau ! » poursuit-elle.

 

Au Pérou, le niveau d’indifférence et de corruption des autorités pose de sérieuses difficultés. H. Collongues.

De beaux projets pour Ikamapérou

Les singes laineux et les atèles (aussi appelé singe araignée) sont les espèces les plus menacées en Amazonie en raison de la destruction de leur habitat naturel, du trafic d’animaux et des pratiques considérant ces singes comme du gibier ou encore des animaux de compagnie.

Actuellement, Ikamapérou est le seul projet au Pérou qui développe un programme de réhabilitation en liberté dans 60 hectares de forêt amazonienne pour 65 primates singes laineux et atèles.

« En 2012 et 2013, nous avons pour la première fois dans le pays effectué dans la réserve nationale Pacaya Samiria un renforcement des populations sauvages de singes laineux et d’atèles en libérant 8 singes laineux et 9 atèles. Durant ces trois dernières années, les 3/4 des primates relâchés ont été identifiés jusqu’à la dernière sortie de notre équipe en février 2016 qui a pu les prendre en photo » se félicite Hélène Collongues.

Mais la bataille n’est pas terminée car l’association a atteint son seuil d’accueil maximal et peine à trouver un soutien du gouvernement : « Au Pérou comme ailleurs le niveau d’indifférence et de corruption des autorités chargées de la protection de l’environnement pose de sérieuses difficultés », regrette Hélène Collongues.

⇒ Vidéo d'Ikamapérou dans l'émission 30 Millions d'Amis