Faites un don

Retourner à l'accueil > Actualités > Une cinquantaine de chiens et de chats pris en charge dans la Somme

Sauvetage17.12.2014

Une cinquantaine de chiens et de chats pris en charge dans la Somme

La Fondation 30 Millions d’Amis est intervenue à Abbeville (80) aux côtés de la Fondation Assistance aux Animaux pour prendre en charge, sur décision judiciaire et à titre conservatoire, des dizaines de chiens et de chats dans un élevage illégal. Une plainte pour mauvais traitements a été déposée.

Photo : © Fondation Assistance aux Animaux

La DDPP* de la Somme et la police d’Abbeville sont intervenues, sur décision judiciaire, dans une maison pour secourir 41 animaux détenus dans un élevage clandestin (16/12/14). 26 chiens adultes - dont au moins deux femelles gestantes - 19 chiots et 6 chats ont été confiés, à titre conservatoire à la Fondation Assistance aux Animaux et acheminés au refuge de Villevaudé (77).

Infections oculaires

Dans cet élevage non déclaré les 41 chiens et chats vivaient dans des conditions d’hygiène déplorables. Enfermés dans des enclos et des box dans des conditions insalubres, ils vivaient entassés les uns sur les autres au domicile de la propriétaire. 10 chiens vivaient dans une ancienne porcherie. Sur ce deuxième site, appartenant à un ami de la propriétaire, des animaux vivaient enfermés dans des pièces dont le sol était recouvert d’excréments.

Selon les premiers rapports vétérinaires, les chiens souffrent d’infections oculaires et de problèmes dermatologiques. L’un des chiens aurait perdu un œil, sans que l’on sache cependant pour l’instant si cela est lié aux conditions de vie déplorables.

Garde à vue de la propriétaire

Les animaux étaient mis en vente via des petites annonces en ligne. Il s’agit essentiellement de bergers malinois, tervuerens, staffordshires et bouledogues français pour les chiens, et de maines coon, sacrés de Birmanie et British Shorthair pour les chats. D’autres animaux domestiques - cochons d'Inde, lapins, cochons, moutons, volailles - sont toujours sur place et devraient faire l’objet d’une prise en charge rapide. Selon Le Courrier picard, la propriétaire, une femme d’une quarantaine d’années, a déjà été concernée par une affaire similaire en 2012. Elle a été placée en garde à vue pour escroquerie et exercice illégal de la médecine vétérinaire en rapport avec un élevage de chiens et de chats.

Une enquête a été ouverte par le parquet d’Amiens. Les animaux seront, dans l’attente d’une éventuelle confiscation définitive prononcée par la justice, confiés prochainement à des familles d’accueil.

Pour en savoir plus, contacter le refuge de Villevaudé (01 60 26 20 48)

*Direction Départementale de Protection des Populations

Commenter

  1. francoise.middendorp@free.fr 04/01/2017 à 17:26:59

    Cela fait 2 ans que l'élevage a été démantelé, qu'elle nouvelle concernant cette personne, a t'elle été jugée et qu'elle a été la punition puisque s'était la deuxième fois qu'elle maltraitait des animaux 

  2. moradabdo75@gmail.com 26/02/2015 à 06:09:41

     

    Cool ! Les infos sur le comportement des animaux ainsi que sur leur mode de vie sont bien complet. Niveau économie, les conseils sont très astucieux et d’une bonne aide au quotidien.Pour un chat du genre plutot calme , il est possible de trouver un arbre à chat plus adapté, où il pourra se faire les griffes mais qui possède aussi des ajouts qui vont lui permettent de jouer.

     

  3. allumettelove@gmail.com 21/12/2014 à 00:39:15

    Bonsoir je voudrais savoir au sujet des chats que vous avez sauvez dans la somme vous dites quil y a des maines coones des sacres birmanie est se vrai ou sont ils j ai 10 chats chez moi mais j aurais voulut si je peux en adopter un merci repondez moi

  4. furon.marie@gmail.com 18/12/2014 à 22:09:21

    bonjour

    je connais bien le refuge de villevaude ils sont efficace et tre propre je leur avait amené une chienne qui avait ete jeter d'une voiture elle etait pleine  de lait l je sais que 6 mois apres elle a ete adopté

    il l'on bien soigné merçi a eux

    je me rappelle qu'ils avaient arraché des chiots dans un restaurents chinois qui les mangeaient drole de monde ou l'on vis

    faut tout dénoncé si l'on vois queques choses les animaux compte sur nous

  5. marjo1012@orange.fr 18/12/2014 à 21:36:41

    je vis pres de abbeville est je suis pr