Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Biodiversité

Koalas : Un vaccin pour lutter contre le fléau qui menace l'espèce

Les koalas sont menacés par la maladie causée par la bactérie Chlamydia, mais aussi par la déforestation et les collisions routières. Image d'illustration ©Bob Walker /unsplash

Infertilité, cécité, décès. La chlamydiose – une maladie sexuellement transmissible causée par une bactérie – fait des ravages parmi les koalas en Australie. Pour combattre ce fléau, 400 doses de vaccin vont être administrées dans un hôpital vétérinaire. Précisions avec 30millionsdamis.fr.

Quand la vaccination sauve (aussi) la vie des koalas ! En Australie, un essai va être lancé pour tester un vaccin contre la chlamydiose (15/10/2021). Cette maladie sexuellement transmissible – causée par la bactérie Chlamydia pecorum – concerne plus d’une population de koala sur deux dans les états du Queensland et du Nouvelle-Galles du Sud (Est du pays). Non traitée, la chlamydiose cause l’infertilité des marsupiaux – des kystes très douloureux se développant au niveau des organes reproducteurs des femelles – ainsi que des conjonctivites pouvant conduire à la cécité, et à terme, à la mort de l’animal.

Mieux vaut prévenir que guérir !

Avant d’être administré à plus large échelle, le sérum a déjà fait l'objet de 8 essais menés sur 250 koalas au total, prouvant déjà son absence de dangerosité pour l’animal. Reste maintenant à évaluer son efficacité pour prévenir l’infection et la transmission. Le vaccin sera administré à quelque 400 koalas pris en charge par le Australia Zoo Wildlife Hospital, un hôpital vétérinaire situé dans l’état du Queensland. Au cours des 3 prochains mois, l’essai devrait être élargi en incluant des marsupiaux d’un centre de réhabilitation ainsi que ceux d’un autre hôpital pour koalas et plusieurs populations sauvages.

Jusqu’ici, les efforts se concentraient davantage sur les traitements visant à guérir les animaux infectés. Une approche qui atteint toutefois ses limites : « Vous ne pouvez pas facilement donner des antibiotiques aux koalas, explique Peter Timms, professeur en microbiologie à l’Université de la Sunshine Coast, cité par le Guardian. Cela bouleverse leur microbiote intestinal, dont ils ont besoin pour digérer les feuilles d’eucalyptus. » Selon le chercheur, mieux vaut prévenir que guérir, en raison du risque de récidive : « 10 à 20 % des animaux admis à l’hôpital y reviennent par la suite. Si vous ne les traitez qu’avec des antibiotiques, ils reviennent souvent avec une nouvelle infection à Chlamydia. »

Déforestation, incendies et collisions routières

Le vaccin doit encore franchir plusieurs étapes avant d’obtenir son autorisation de mise sur le marché. En attendant, l’espèce pourrait bientôt voir son statut évoluer de « vulnérable » à « en danger d’extinction » – étape suivante vers la disparition – au niveau régional (Guardian, 18/06/2021). La maladie s’ajoute en effet à d’autres causes de déclin, en particulier la déforestation détruisant l’habitat des marsupiaux à des fins d’urbanisation et d’agriculture, ou encore les collisions avec des véhicules. Ainsi, rien qu’en Nouvelle-Galles du Sud, les populations de koalas ont décliné d’au moins un tiers depuis 2001, et plus de 6400 d’entre eux ont péri lors des terribles incendies qui ont ravagé l’île-continent en 2019. 30 Millions d’Amis avait consacré l’une de ses émissions aux périls encourus par les koalas (vidéo ci-dessous).

Commenter

  1. gavroche69 27/10/2021 à 09:53:36

    Cet animal a vraiment une bouille sympa. :-)

    D'après ce que j'ai lu, il en est de même de son caractère. Peu ou pas agressif du tout, sauf parfois quand il s'agit défendre son territoire où là il peut entrer en conflit avec certains de ses congénères.

    J'espère qu'ils arriveront à survivre à tout ça...