Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Sauvés des feux en Australie, ces koalas retrouvent leur milieu naturel

13 koalas sont sur le point d'être relâchés dans leur milieu naturel qui porte encore les cicatrices des feux de brousse en Australie... /©Ian Brown-Science for Wildlife

Alors que des milliers de koalas ont péri dans les incendies qui ont ravagé l'Australie fin 2019, les associations de protection animale ont redoublé d'efforts pour sauver, soigner et réintroduire les marsupiaux survivants. 30millionsdamis.fr a contacté l'une d'elles, pleinement engagée dans la protection de cet animal en danger d'extinction. Après le chaos... l'espoir semble enfin renaître !

Sauvée des flammes, elle recouvre enfin la liberté. Dans une forêt des Blue Mountains (à l'ouest de Sidney), cette femelle koala a vécu l'enfer des feux de brousse qui ont dévasté la faune australienne depuis septembre 2019. Si elle n'avait pas été secourue en janvier 2020, elle aurait fait partie du milliard d'animaux morts dans cette catastrophe. Aujourd'hui, elle doit faire face à un nouveau défi : reprendre le cours de sa vie dans un milieu qui porte encore les cicatrices des incendies. 

L'émouvant départ de la première femelle koala rescapée des flammes. ©Science for Wildlife

Une véritable course contre-la-montre

Comme elle, ce sont 12 autres marsupiaux qui vont prochainement retrouver leur milieu naturel grâce au dévouement des bénévoles et vétérinaires de l'ONG Science for Wildlife. « C'est comme le début d'un soulagement, décrit Kellie Leigh, la directrice contactée par 30millionsdamis.fr. Au moment des incendies, c'était une véritable course contre-la-montre pour les sortir de là. La région était accidentée et montagneuse. 80% de la zone brûlait ! Nous risquions de perdre toute la population de koalas. Une fois que nous en avons récupéré 13, c'était déjà quelque chose de fort. » Et pour cause, les recherches ont montré que cette région d'Australie abritait la population de koalas la plus diversifiée génétiquement au monde.

5 heures de route pour les nourrir

 

Nous risquions de perdre toute la population de koalas.

Dr Kellie Leigh, Science for Wildlife

Inquiète de laisser provisoirement les animaux rescapés dans un zoo en raison « du risque pour les animaux sauvages d'évoluer en captivité », la vétérinaire savait que le temps manquait. « Il a fallu fournir un énorme travail pour les nourrir, détaille-t-elle. Nos équipes allaient collecter des branches pour eux trois fois par semaine. Nous faisions des voyages de 5 heures par jour jusqu'au zoo de San Diego ! Il faut bien comprendre que nous avons vécu un événement sans précédent. Personne n'était préparé à cela. » Alors que l'élaboration d'un plan de réintroduction du koala prend généralement plusieurs mois, les équipes n'avaient en réalité... que quelques jours. 

« Le bon moment pour les relâcher »

Les pluies qui ont (finalement) succédées aux feux ont permis de nombreuses repousses dans les forêts ce qui permettra aux koalas de se nourrir. « C'est le bon moment pour les relâcher, estime le Dr Kellie Leigh. Ce ne sera pas facile, ils bougeront probablement plus qu'auparavant en sélectionnant les arbres de bonne qualité ou non. Nous allons les suivre à la radio et les surveiller de près pour nous assurer qu'ils vont bien. Nous sommes simplement ravis de pouvoir les renvoyer à la maison. » 

Avant d'être libérés, ces koalas ont été sauvés des flammes qui ont ravagé la région des Blue Mountains, près de Sidney. ©Ian Brown-Science for Wildlife

« Encore beaucoup de travail à faire »

Ce bonheur a visiblement été partagé par la première femelle libérée ! Elle a immédiatement grimpé dans un arbre pour s'y installer. Avec elle, trois autres bébés ont été relâchés. Mais le plus dur reste à faire : « Il y a encore beaucoup de travail à fournir pour évaluer les animaux restants dans la région et pour planifier leur rétablissement, prévient Jen Tobey, chercheuse en durabilité des populations au zoo de San Diego, qui a collaboré dans cette opération. Mais nous sommes déterminés à continuer à soutenir ce travail essentiel pour conserver cette population ».

 

Nous sommes simplement ravis de pouvoir les renvoyer à la maison.

Dr Kellie Leigh, Science for Wildlife

Si les feux de brousse australiens semblent paradoxalement aujourd'hui bien loin alors que le monde lutte contre la pandémie de Covid-19, ils demeurent - eux-aussi - le symptôme d'une activité humaine terriblement néfaste pour la nature. « Cet épisode douloureux a été dévastateur pour les koalas et pour tant d'autres espèces, conclut la directrice de Science for Wildlife. Nous ignorons encore combien il nous en reste. La prochaine étape consiste à enquêter pour cartographier les endroits où nous avons trouvé des survivants. Et planifier le rétablissement de la population. » D'autres associations comme Humane Society International (HSI) ont également contribué au sauvetage des koalas avant de les libérer.

La Fondation 30 Millions d'Amis salue le travail de toutes ces associations qui oeuvrent d'arrache-pied pour panser les plaies d'une telle catastrophe. 

Commenter

  1. pouguy 08/04/2020 à 18:35:57

    voilà une bonne nouvelle, mais dans quel état, où son territoire a presque disparu par le feu, heureusement qu'il y a eu des gens pour s'occuper d'eux , et les mettre en lieu sure où ils ne risquent rien, merci à tous

  2. Krys35 08/04/2020 à 17:17:24

    Un grand merci à tous ceux qui se sont mobilisés pour sauver ces animaux, anonymes et professionnels. J'ai pleuré en voyant certaines images mais aujourd'hui j'ai le sourire. MERCI.

  3. Bandy86 08/04/2020 à 16:41:15

    Magnifique sauvetage et remise en liberté après ces incendies effroyables. Bravo et félicitation à tous ceux qui s'en occupent !!

  4. barique-daisy 08/04/2020 à 14:04:49

    LES KOALAS ET LES KANGOUROUS SONT L'EMBLEME MEME DE L'AUSTRALIE. J'ai eu mal au coeur de voir tous ces animaux périr dans les flammes. En plus le koala ne fuit pas. Il monte dans les arbres. Vraiment un tres grand merci a tout ceux qui les ont secouru au péril de leur vie.

  5. guilaine 80 03/04/2020 à 20:49:50

    C'est super un grand merci à vous tous pour tout ce que vous faites pour tout c'est pauvres bêtes