Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Des élus locaux indignés par la réception d’une brochure pro chasse !

La brochure éditée et envoyée par la Fédération Nationale des Chasseurs a choqué de nombreux élus locaux. ©DR

De nombreux élus locaux ont exprimé leur indignation après avoir reçu une brochure intitulée « La chasse, cœur de biodiversité », signée par Willy Schraen, le Président de la Fédération Nationale des Chasseurs. Un coûteux fascicule envoyé aux 600 000 conseillers municipaux de France ! Certains ont partagé leur colère avec 30millionsdamis.fr.

« Non, la chasse n’est pas ‘’cœur de biodiversité’’, c’est tout l’inverse ! », tance David Jutier, conseiller municipal de Rambouillet (78). « Jusqu’où le cynisme se niche ? » fustige, quant à elle, Juliette Chesnel-Le Roux, conseillère municipale de la ville de Nice (06). Nombreux sont les élus locaux à élever leur voix contre la brochure qui leur a été envoyée par la Fédération Nationale des Chasseurs en ce début d’année 2021.

« Des articles tous plus mensongers les uns que les autres ! », tempête Francette Chapus, élue sur la commune du Poët-Laval (26), contactée par 30millionsdamis.fr. Ces informations, diffusées à quelques 600 000 exemplaires peuvent induire les citoyens en erreur sur les motivations réelles des chasseurs, préoccupés de donner la mort uniquement ». Le Président de la FNC lui-même le rappelle, sans gêne aucune : « Tuer des animaux et les déguster est une évidence pour nous ». Aucune ambiguïté sur les motivations !   

« La chasse, pour la sauvegarde des écosystèmes »… vraiment ?

« Vous vous prétendez "premiers écologistes de France" mais vous êtes des fossoyeurs de la biodiversité, tonne de son côté Jean-Pierre Gaillard, élu sur la commune de Landéda (29) , en apostrophant directement les chasseurs. Combien d’oiseaux protégés massacrés par vos sinistres nemrods ? Pourquoi ces battues au renard alors que l’on connaît l’importance de son rôle dans la régulation des petits rongeurs ? Vous, qu’est-ce que vous régulez ? Les animaux d’élevage que vous lâchez chaque année, à moitié domestiqués et incapables de se débrouiller seuls ? Les sangliers que vous agrainez ? Les "cochongliers" que vous élevez et qui sont lâchés dans la nature au mépris des cultures paysannes ? »

 

Ces informations peuvent induire les citoyens en erreur sur les motivations réelles des chasseurs.

F. Chapus - conseillère municipale

Un point de vue partagé par son collègue des Yvelines, D. Jutier : « Avec des dizaines de millions d’animaux tués (dont des auxiliaires utiles comme les renards, fouines, martres et blaireaux) ; avec des pressions constantes pour pouvoir tirer toujours plus d’espèces, toujours plus longtemps, y compris les migrateurs sensibles ; avec 15 à 20 millions d’oiseaux d’élevage lâchés dans la nature chaque année ; avec des pratiques cruelles comme la chasse à courre ou le déterrage ; avec une faune perturbée et stressée à chaque battue forestière, la chasse est l’ennemie de la biodiversité. Moins il y a de fusils et de pièges dans la nature, mieux la biodiversité se porte ».

C’est également au titre de cette prétendue mission de sauvegarde de la biodiversité que les chasseurs se félicitent de « réguler les espèces invasives exogènes ». « Mais quelles espèces ont été régulées, et combien de prises ont-elles été effectuées ? On ne sait pas, regrette F. Chapus. On a juste utilisé ce fameux terme miracle de "régulation" ! » Les chasseurs s’auto-congratulent tout autant sur le ramassage annuel « des déchets dans la nature ». « Mais pourquoi ne trouve-t-on pas le ramassage des cartouches, plombs et douilles usagées dans cette rubrique, questionne l’élue. Chaque année en Europe, 21 000 tonnes de plombs sont utilisées par les chasseurs, selon l’Agence européenne des produits chimiques. Pourtant, le principe pollueur-payeur  est l’un des grands principes généraux du droit de l’environnement depuis 1995, réitéré dans la Charte de l’environnement en 2004. Mais les chasseurs se gardent bien de communiquer sur cet axe ! »

« La chasse, une chance pour nos villages »… vraiment ?

« La chasse serait une "chance pour nos villages" ? Une chance pour les chasseurs uniquement, tance la conseillère municipale. Pour les promeneurs, familles et cueilleurs de champignons, c’est une punition ! » Et pour cause, les accidents liés à la chasse se multiplient en France : animaux domestiques blessés voire tués par plombs de chasse, collisions routières, tragédies humaines… « La saison 2019/2020 compte 11 morts victimes de la chasse… Est-ce bien raisonnable pour un loisir inutile ? confirme Serge Buchet, conseiller municipal de Rochefort-en-Terre (56). Qui sont les nuisibles ? » « Ces accidents de chasse qui émaillent la saison sont souvent sanctionnés avec une étrange mansuétude », ajoute J-P. Gaillard.

En tant qu’élu municipal, j’ai eu la surprise de trouver dans mon casier, comme tous mes collègues, une luxueuse...

Publiée par Jean Pierre Gaillard sur Lundi 8 février 2021

Si la brochure évoque, en outre, la nécessité, pour tout chasseur en devenir, de se soumettre à une « formation théorique et pratique qui exige des connaissances sur les armes et les munitions, la législation et la réglementation ainsi que sur les espèces », la réalité serait toute autre. « Une journaliste de Charlie Hebdo a suivi cette formation sous anonymat l’an dernier ; sa rubrique hebdomadaire faisait le constat navrant et atterrant du manque de sérieux de l’amateurisme, explique F. Chapus. Selon elle, le permis de chasse est remis sans réelle qualification ni connaissance des méthodes de tir… »

 

Vous vous prétendez "1ers écologistes de France" mais vous êtes des fossoyeurs de biodiversité .

J-P. Gaillard - conseiller municipal

La justice elle-même a récemment condamné la Fédération Nationale des Chasseurs pour sa campagne publicitaire de 2018. En s’autoproclamant « Premiers écologistes de France », les chasseurs ont souhaité « induire un rapprochement évident dans l’esprit du grand public avec les campagnes de communication de la LPO, dans un but d’appropriation des valeurs qu’elle défend » (12/02/2021). « C’est l’arroseur arrosé, a réagi le Président de la Ligue de Protection des Oiseaux, Allain Bougrain Dubourg. A force de provoquer, le Président de la FNC vient de se faire doucher. Et ce n’est que le début car nous ne comptons pas rester sans réagir face à la nouvelle brochure de propagande envoyée à grand frais à tous les élus de France. Heureusement, les Français ne sont pas dupes. »

En témoignent – notamment – les sondages qui révèlent l’exaspération des Français à l’égard de ce lobbying tout puissant : 82 % des Français veulent le dimanche sans chasse, tandis que près de 8 Français sur 10 exigent l’interdiction de la chasse à courre (Baromètre annuel Fondation 30 Millions d’Amis / Ifop, janvier 2021) !

Commenter

  1. AnneV 24/02/2021 à 18:43:21

    La politique et les chasseurs ? Ils ont besoin d'eux pour de prochaines élections ? Ils sont minoritaires mais gueulent plus fort que tout le monde ? Parfait ! Je vote animaliste en 2022 !!!!!

  2. gavroche69 23/02/2021 à 17:30:46

    Ah willy schraen...

    Tout est dit...

    Je le redis : "Ça ose tout et c'est à ça qu'on les reconnaît."

    Bref, "Je n'aime pas dire du mal des gens, mais effectivement il est gentil."