Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Chasse à courre : un cerf traumatisé, traqué jusque dans une gare !

Le cerf traqué par des veneurs s'est immobilisé le long des voix ferrées, exténué... ©AVA Chantilly

Lors d’une chasse à courre, des veneurs et leurs chiens ont traqué un cerf jusqu’à la gare de Chantilly (60)… aux risques et périls des passants (12/01/2020). Épuisé, le pauvre animal s’est réfugié sur les voies ferrées, avant de regagner, plusieurs heures plus tard, la forêt. La Fondation 30 Millions d’Amis s’indigne contre cette pratique d’un autre temps et demande, une nouvelle fois, à la ministre de la Transition Écologique d’y mettre fin.

Le chaos dans la ville ! Malgré les risques d’accidents, un équipage de chasse à courre a décidé de poursuivre un cerf, par-delà les voies ferrées, jusqu’à la gare de Chantilly dans l’Oise. Si l’animal ainsi traqué et traumatisé a fini par rejoindre la forêt, de très nombreux passants ont été scandalisés par cette scène sordide, survenue quelques jours après un accident engendré par le passage d’une meute de chasse à courre sur une route de ce même département, aux abords de la forêt de Compiègne.

Des passants scandalisés et mis en danger

« C’est honteux ce qui se passe là ! », dénoncent des témoins profondément choqués face à la détresse de l’animal impuissant. D’autres craignent pour la sécurité publique : « Vous allez tuer des gens ! ». A ces risques inconsidérés, s’ajoute la perturbation corrélative du trafic SNCF : des dizaines de trains supprimés ou retardés, des quais bondés et des usagers entassés aux heures de pointe… en pleine crise sanitaire !

Sous l’œil effaré des passants, des agents de l’Office français de la biodiversité, mais aussi, des pompiers, gendarmes, policiers municipaux et un vétérinaire ont tenté d’endormir l’animal apeuré afin de le transporter vers la forêt. Mais dès l’injection de la première fléchette hypodermique, le cerf s’est enfuit, de lui-même, rejoindre son habitat naturel… à travers les voies ferrées. « Les chasseurs se félicitent d’avoir eu la bonté de « gracier » l’animal [NDLR : une grâce obligatoire depuis 2019], puis minimisent la situation en s’excusant d’avoir provoqué de simples « retards de train », déplore l’association AVA Chantilly. N’oublions pas que ce cerf aurait été abattu si cette même scène s’était déroulée en forêt. C’est parce qu’il s’est réfugié là où la barbarie n’est plus tolérée qu’il a trouvé son salut. Cette chasse dangereuse et cruelle doit cesser, et vite ! ». « Il est quand même anormal qu’une chasse se termine quasiment en centre-ville », concède, de son côté, Isabelle Wojtowiez, maire de Chantilly (Oise Hebdo).

Des incidents liés à la chasse à courre toujours plus nombreux

 

 Il est anormal qu’une chasse se termine en centre-ville.

Isabelle Wojtowiez, maire de Chantilly.

En septembre 2020, un cerf poursuivi par un équipage de chasse à courre avait également tenté de trouver refuge en zone urbanisée, dans ce même département. Les images révélant l’animal effrayé, exténué, la langue pendante, avaient suscité l’indignation sur les réseaux. Heureusement, grâce à la mobilisation des riverains et des militants, le cervidé avait pu s’enfuir, sain et sauf. « Mais s’il n’y avait pas eu de témoin, l’animal aurait sans doute été tué », avait alors fustigé la porte-parole d’AVA, Léa Le Faucheur, contactée par 30millionsdamis.fr.

Pour remédier à ces dérives, le maire de Pont Sainte Maxence avait, en 2018, adopté un arrêté interdisant, non seulement la chasse à courre aux abords des habitations – à l’instar du décret du 25 février 2019 – mais aussi le franchissement, par les veneurs, du domaine public routier communal lors de cette chasse. Un deuxième point malheureusement censuré par le juge administratif en 2020 (TA d’Amiens, 6 mars 2020, n°1701168).

La Fondation 30 Millions d’Amis réitère auprès de la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili sa demande tendant à abolir la chasse à courre. Une abolition également préconisée par le référendum d’initiative populaire pour les animauxalors que 76% des Français s’opposent à cette pratique cruelle (Baromètre Fondation 30 Millions d’Amis/ Ifop, 2020). Sa pétition, reprise sur le site de l'Assemblée Nationale, a recueilli près de 250 000 signatures.

Commenter

  1. nous pour eux 21/01/2021 à 18:35:07

    RAS LE BOL de tous ces c******s ! Pauvre bête.....

  2. papynature 21/01/2021 à 08:18:13

    a les entendrent cela fait partie des traditions! le sacrifice humain en était une aussi heureusement la majoritée des hommes ont évoluer.bizarement dans ce cas c'est une minoritée qui domine,c'est impençable

  3. Bandy86 21/01/2021 à 01:18:54

    La chasse quelle qu'elle soit doit être interdite, quel plaisir peut on avoir à tuer un être vivant sans défense. En plus ces c******s de chasseurs se ventent et sont fiière d'avoir gracié ce cerf. Bande de c*****s, c'est une loie et une obligation depuis 2019. Il a eu raison de venir se réfugier en aglomération, j'espère qu'il ne croisera plus ces viandards et qu'il aura une longue vie, mais tant que cette p****n de chasse existera, les animaux seront en danger !!

  4. BILLMUSTI 20/01/2021 à 21:35:48

    Oui c'est très bien d'ameuter les gens et montrer ces atrocités au plus grand nombre mais il serait temps de passer la vitesse supérieure et au lieu de gérer ces effets d'annonces et rendre malades de rage, de tristesse et d'impuissance la majorité des gens  il faudra attaquer soit ce foutu pays ou ces associations en justice ( européenne ? ) pour atrocités,tortures, sadisme, le tout organisé en bande sous le couvert d'un pouvoir bienveillant. Il n'y a aucune excuse pour ces faits, c'est juste un loisir pour martyriser les animaux ! Arrêtons de demander si le pouvoir en place veux bien ceci ou cela il faut imposer l'arrêt de ces horreurs via une mobilisation de masse, avocats à l'appui et passer tout cela en justice devant les caméras du monde entier ! Ces atrocités ont duré jusqu'en 1995 en Belgique et ils ont quand même réussi à faire disparaître cette honte qu'est cette pratique !!! alors à quand les actes ? Se mobiliser et cotiser pour aboutir !! C'est possible tous ensemble !! 

  5. pouguy 20/01/2021 à 18:14:09

    cette chasse là est indigne de toute type de chasse en ne respectant pas du tout l'animal, bien sure il ne faut pas mettre tout le monde dans le meme panier, c'est comme le reste, il y a des bons et des mauvais, là c'est une honte pas possible et condamnable  (interdication de chasse à vie) pour les chasseurs qui y ont participée

  6. Littleyorky 20/01/2021 à 18:08:20

    Ce gouvernement ne fera rien pour abolir la chasse à courre; les raisons en sont des plus simples : Macron a fait ses premières armes à la banque Rothschild, le "Sieur" Drach maitre d'équipage de la "futaie des amis" a repris les funestes chasses de sa mère "feue" Monique de Rothschild en forêt de Compiègne ! Donc ne vous étonnez pas si avec des "amis" de ce type nous avons un Président pro-chasses et une justice à sa botte dont les "rènes" ont été confiés à un certain Dupont-Moretti lui aussi "grand chasseur" devant l'éternel ! 

  7. Ginou68 20/01/2021 à 16:52:57

    Mais qu'est ce qu'attend la ministre de l'écologie pour interdire cette pratique d'un autre temps ? 

  8. Maurin.séolane 20/01/2021 à 16:10:11

    A BAS LA CHASSE !!! ON EST PLUS AU MOYEN ÂGE. ces chers messieurs qui se prennent pour des seigneurs ont déjà fait disparaître 5 ou 7 chiens dans l affaire Curtis c est très bizarre!!! Ils feraient bien de rester dans "leurs chateaux"   à jouer aux échecs au lieu de supplicier de malheureuses vies. Pauvres T***S !!! Qu ils aillent jouer à le guerre du feu dans des grottes. Les Monseigneurs de babioles.

  9. icare7 20/01/2021 à 12:55:45

    Encore un " exploit" des copains de Macron and Co : des viandards snobs costumés et imbus de leur petite personne se sachant bien protégés ! Mais tout cela va changer bientôt !

  10. colette.friant@hotmail.com 20/01/2021 à 12:52:21

    honteux a vous les chasseurs