Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

M. le ministre de l’Agriculture, défendre le bien-être animal n’est pas de « l’agri-bashing » !

Vidéosurveillance, transports d’animaux, suppression de l’élevage en cage... La Fondation 30 Millions d'Amis attend des mesures concrètes pour les animaux/DR

A l’issue de son rendez-vous avec les principaux organismes de protection animale, Didier Guillaume, ministre de l’Agriculture, a déclaré à l’Afp qu’il avait intimé aux ONG de cesser la mise en cause des éleveurs, qu’il qualifie d’« agri-bashing » systématique. La Fondation 30 Millions d’Amis – à l’instar d’autres organisations – s’inscrit en faux contre ces propos provocateurs et réducteurs.

C’est une sortie bravache du ministre de l’Agriculture Didier Guillaume qui est à l’origine de nouvelles crispations entre le gouvernement et les associations et fondations de défense des animaux !

Le double discours du ministre de l’Agriculture

Alors que les principaux organismes de protection animale – dont la Fondation 30 Millions d’Amis – étaient conviés au ministère de l'Agriculture par l’OABA (Œuvre d’assistance aux bêtes d’abattoir), à l’origine de la réunion avec le ministre (09/01/2019), les discussions apparaissaient pourtant constructives : les thèmes de la vidéo-surveillance, l’étiquetage, des transports d’animaux voire la vente d'animaux en animaleries y étant notamment abordés.

Malheureusement, le sort des animaux d’élevage n’a semble-t-il pas été la priorité du ministre qui, dès le lendemain, s’est fendu d’un communiqué à l’Afp ne reflétant pas la tonalité des échanges et intimant « à ce que cessent les mises en cause systématiques de nos éleveurs », regrettant « l’agri-bashing » dont les ONG de défense des animaux se rendraient régulièrement coupables selon lui. Et contrairement à ce qu’avance Didier Guillaume dans son communiqué aucune association ne souscrit à ce constat. En revanche, toutes partagent l’impérieuse nécessité d’améliorer considérablement la situation des animaux d’élevage.

Vidéosurveillance, transports d’animaux, suppression de l’élevage en cage…

Rien à voir donc avec de « l’agri-bashing » systématique, loin s’en faut, mais la demande insistante d’une réelle prise en compte du bien-être animal, trop souvent sacrifié sur l’autel de la rentabilité et des profits. La Fondation 30 Millions d’Amis a toujours œuvré en ce sens, que ce soit notamment en soutenant l’obligation de la vidéosurveillance dans les abattoirs, en réclamant la suppression des élevages en cage ou l’interdiction des transports d’animaux en période de fortes chaleurs ou la vente d'animaux en animaleries… Que le ministre de l’Agriculture en soit certain, elle continuera de porter haut et fort ces combats avec la même opiniâtreté en 2019 !

Commenter

  1. capiam 27/01/2019 à 15:28:54

    Didier Guillaune était fini avant que le gouvernement Macron ne le récupère. Il est à l'agriculture ce qu'un Cahuzac serait à la Justice... Un m***** parmi tant d'autres, à l'instar d'une Marlène Schiappa qui pense que l'on arrêtera les violences faites aux femmes en déformant la langue française avec l'écriture inclusive ou un Darmanin qui se targue d'être proche du peuple en réglant quelques problèmes sur twitter... Je pense que nous ne devons rien attendre de ces a*******. En revanche, lançons un grand mouvement (à l'instar de celui des gilets jaunes dont je ne partage pas pour autant le point de vue mais dont je salue la prouesse en termes de communication) et boycottons les distributeurs de viande, bloquons les abattoirs, rendons public les scandales... pour une véritable prise de conscience nationale. Pour autant, je pense que de plus en plus de personnes prennent conscience de l'urgence de la situation et qu'il y a de moins en moins de "carnivores". Mais le temps presse, il faut aller plus vite...

  2. pouguy 24/01/2019 à 18:02:48

    depuis que macron est au pouvoir on ne parle plus le français, parfois je me demande dans quel pays je suis. agri-bashing pour moi ce n'est pas français. alors qu'on enseigne cette langue à l'école, je me demande à quoi ça sert. de toute façon macron fera rien pour les animaux, et les gens voteront pour lui aux européennes. je suis entièrement pour la protection des animaux car on a besoin d'eux pour vivre

  3. chrisbal 23/01/2019 à 20:23:09

    Vraiment marre de ce gouvernement qui ne veut pas entendre parler de la protection animale. C'est une honte

    Je suis d'accord avec SCOOTIFLE il faudrait réagir car je pense que nous serions très nombreux. Il faut absolument amener cette question dans le grand débat

  4. corie57 23/01/2019 à 17:05:13

    Oui hein ras le bol de toutes ces cruautés. Les animaux souffrent comme nous NON !!!! alors pourquoi ils ne font pas partie des priorités. T a bien quelqu un qui aime les animaux au gouvernement hein !!!!

  5. paddy21 23/01/2019 à 14:12:39

    Nous nous savons qu'heureusement que les associations de protection des animaux sont là, vous toutes vous agissez pour eux, les gouvernements ne font jamais rien pour les animaux et ils contribuent même à ce que certains leur fassent encore plus de mal... les animaux ont besoin de nous pas du gouvernement, seuls nous en mangeant beaucoup moins de viande, en refusant les produits testés sur eux, leur fourrure, en s'interposant quand on les frappe, ... combattre tout ce qui les fait souffrir

  6. scootifle 22/01/2019 à 10:55:24

    Bonjour à tous, suite à la décision du ministre PFFFF il s'en fiche tous de la souffrance animale alors pourquoi ne pourrions pas intervenir et se regrouper avec les gilets jaunes pour demander d'abolir la souffrance animale dans tous ses domaines "maltaitance, abolir les cirques, les labos, la fourrure, les élevages, etc etc.... pour leur montrer que l'animal à sa place sur terre et en finir avec ces horreurs. Quand pensez-vous?

  7. catoche77 18/01/2019 à 17:47:36

    Ce gouvernement en a rien a faire de la souffrances qu endurent les animaux dans notre Pays Ferme les yeux et les oreilles 

    A quand un gouvernement qui nous écoute et qui agisse en favrur ded animaux 

     

     

  8. guilaine 80 18/01/2019 à 07:57:27

    Il faut que tout c'est chose arrête le tramport la maltraitance dans les abattoir la vente d animaux dans les animalerie tout il y en a marre de tout cette souffrance pour ces pauvres bêtes j'espère de tout cœur que ceux qui on quelque chose a se reprocher envers nainporte quel animal sera puni il y a aucune bête qui mérite d être maltraité

  9. mugiwara76000 17/01/2019 à 01:31:35

    Mouai, encore une discussion qui n'aboutira sur rien. Ce gouvernement s'en f*** des animaux. Pointer du doigt les associations qui les défendent est une honte. Quel ministre de m*****