Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Inji et Clémentine enfin en pleine forme ! (Vidéo)

Sauvées d’une mort certaine en mars 2014, deux chiennes inséparables ont été provisoirement prises en charge par une famille d’accueil. Les caméras de 30 Millions d’Amis sont allées à la rencontre de ce joyeux clan, auprès duquel les animaux coulent désormais des jours heureux.

Elles ont repris du poids, courent et s’amusent : Inji et Clémentine vont mieux, et ça se voit ! Après des années de souffrances, les deux chiennes inséparables vivent désormais chez Fabrice, sa femme Varvara et leurs trois filles. Tous les membres de la famille redoublent de petites attentions pour que les deux animaux se sentent bien dans leur vaste propriété.

Extrait de l’émission 30 Millions d’Amis du 21/09/14

Privées d’eau et de nourriture

Il y a quelques mois, 30millionsdamis.fr relatait la triste histoire vécue par les deux chiennes : la Fondation 30 Millions d’Amis et le refuge de Beauvais (60), partenaire de la Fondation, étaient intervenues sur la commune d’Abancourt pour venir au secours de ces deux croisées labrador âgées d’environ 3 ans, qui vivaient enfermées dans un garage. Privées d’eau et de nourriture, elles avaient pu être sauvées in extremis. Le cadavre d’un troisième chien avait également été découvert, mort de faim et de soif selon le rapport vétérinaire.

 

« Leur histoire, forcément, nous a touchés et on s’est dit [que chez nous], elles connaîtraient autre chose des hommes.

Varvara - famille d’accueil

« Leur histoire, forcément, nous a touchés et on s’est dit [que chez nous], avec l’espace qu’elles auraient, elles connaîtraient autre chose des hommes » précise Varvara.

 En mars 2014, la Fondation 30 Millions d’Amis a porté plainte pour abandon avec constitution de partie civile auprès de la gendarmerie de Songeons. L’affaire est toujours en cours d’instruction. Si les charges à son encontre sont retenues, le propriétaire des animaux sera présenté au tribunal de grande instance de Beauvais. En cas de confiscation définitive des animaux, Inji et Clémentine pourront être adoptées.

Commenter

  1. 7 16/10/2014 à 13:23:32

    merci a cette famille de coeur de les avoir prises ensemble que du bonheur ......

  2. cecile.vautier1@voila.fr 16/10/2014 à 08:30:26

    Tant mieux!! Au moins elles ne subiront pas la cruaute de certains etres humains... j'espere vraiment qu'elles trouveront de bons maitres...

  3. didinne02@live.fr 15/10/2014 à 19:30:39

    Une fois de plus, voilà deux Amies qui retrouvent goût à la vie grâce à votre association...Un grand Merci à vous... Merci à cette famille au grand Coeur, en espérant qu'elle se décide de garder ces deux belles chiennes, qui sont pleines d'Amour pour chaque menbre de cette famille... Ca se voit dans leurs regards...