Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Élevage en batterie : le Dalaï-lama prend position

le Dalaï-lama prend position

Le guide spirituel tibétain s'est exprimé dans un communiqué pour condamner fermement l'élevage des poules en batterie. La Fondation 30 Millions d'Amis – qui mène depuis plusieurs années des actions en faveur de la suppression de cette méthode cruelle – salue cette initiative.

Le guide spirituel tibétain s’est exprimé dans un communiqué pour condamner fermement l’élevage des poules en batterie. La Fondation 30 Millions d’Amis – qui mène depuis plusieurs années des actions en faveur de la suppression de cette méthode cruelle – salue cette initiative.

Une dépêche AFP, confirmée par le site officiel www.dalailama.com, relate (03/09/10) la prise de position du chef religieux tibétain contre l’élevage des poules en batterie. Le Dalaï-lama dénonce un système dans lequel « les oiseaux ne peuvent pas se livrer à leurs comportements naturels, comme étendre leurs ailes, pondre dans un nid, se percher, gratter le sol, et même se tenir sur une surface solide ».

L’espace d’une feuille A4

Aujourd’hui en France, plus de 8 œufs sur 10 consommés proviennent de poules de batterie, qui vivent sur une surface de 21 cm sur 29,7 cm, soit la taille d’une feuille A4. Entassées les unes sur les autres, les poules sont victimes de fractures et exposées à de nombreux problèmes de santé. En Europe, les normes devraient néanmoins évoluer : « Les cages aménagéesc’est-à-dire munies de perchoir, litière et nid artificiel – seront obligatoires en 2012 [Directive européenne sur la protection des poules pondeuses de 1999, NDLR], confirme Cédric Kuc-Blaising, chargé des campagnes de la PMAF (Protection mondiale des animaux de ferme). Mais l’élevage intensif en batterie concerne tout de même 81 % de l’élevage de poules en France. » Soit 38 millions d’animaux. Un constat alarmant lorsque l’on sait que la Finlande, la Suisse, la Belgique ou encore l’Allemagne, très grands producteurs d’œufs, ont déjà interdit les cages de batterie : « Les consommateurs de ces pays semblent plus sensibilisés aux conditions de vie des animaux d’élevage » analyse Cédric Kuc-Blaising.

Élevage en batterie : le Dalaï-lama prend position

Tout un symbole

En Inde, pays de résidence du Dalaï-lama depuis son exil en 1959, ce type d’élevage concernerait entre 140 et 200 millions d’animaux, selon les estimations de l’association américaine Humane Society International. Un chiffre vertigineux et inquiétant alors qu’aucune loi n’y est prévue pour améliorer la vie de ces gallinacés. C’est peut-être ce qui explique la récente prise de position du guide spirituel tibétain : « Le Dalaï-lama, avec le Pape Benoît XVI, compte parmi les chefs religieux qui prennent en considération les intérêts des animaux de ferme, précise M. Kuc-Blaising. Mais au-delà de ces symboles forts, nous pensons que pour faire bouger les choses, ce sont les comportements des consommateurs qu’il faut véritablement changer. »

Ce n’est pas la première fois que Le Dalaï-lama s’engage pour le respect du bien-être animal. Il y a quelques mois, le prix Nobel de la paix avait apporté son soutien à une lettre remise au parlement de la Catalogne, dans laquelle était réclamée l’interdiction définitive de la corrida dans cette région.

Un consommateur averti en vaut deux

La lutte contre l’élevage en batterie est l’un des combats menés par la Fondation 30 Millions d’Amis qui soutien activement les actions de sensibilisation menées par la PMAF. Récemment, de grandes enseignes de l’industrie agro-alimentaire ont renoncé à s’approvisionner en œufs issus des poules élevées en batterie, à l’instar de McDonald’s et Unilever.

Pour le consommateur, rien de plus facile pour choisir ses œufs en toute conscience. Pour cela, il suffit de repérer le code (1 chiffre, suivi de 5 lettres puis 2 chiffres : ex, 1 FR TSE 01) qui figure obligatoirement sur l’œuf (ou sur la boîte) : le premier chiffre, compris en 0 et 3, indique le mode d’élevage de la poule qui l’a pondu. Seuls les chiffres 0 ou 1 attestent que l’animal a été élevé en plein air, avec au moins 4m² de terrain à sa disposition. Le chiffre 0 garantit, lui, que la poule a reçu une alimentation issue de l’agriculture biologique. Quant au chiffre 3, il est définitivement à proscrire ! C’est celui qui détermine les œufs de poules élevées en cage. Un homme averti en vaut deux !

Lire le communiqué (en anglais)

Et aussi

Le Dalaï-lama se prononce contre la tauromachie

Photo : DR

Commenter

  1. Animaux50000 21/09/2010 à 17:45:43

    ( Bon, ça veux dire, que maintenant, on DOIT faire un fan-club du Dalaï-lama

    grâce à ça ! ^^ )

    Nan, en vrai, je suis vraiment contente qu'il est fait ça ! Merci pour les poulettes ! ^^ 

  2. Phébus des Tours 18/09/2010 à 14:09:08

    Merci au dalaï-lama pour son engagement en faveur des animaux. Moi qui suis une athée convaincue, je pense que c'est un grand homme. C'est bien la première fois que je dis ça d'un chef spirituel... Ses prises de position contre la corrida et les élevages hors-sol sont parfaitement louables. Bravo à lui !

  3. gamin51 15/09/2010 à 22:37:47

    Le Dalai-lama est un grand personnage ,qui à toujours protégé le monde animal.