Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Sauvé et choyé durant 6 ans, le sanglier Maurice risque d’être euthanasié par les autorités

Le combat pour protéger Maurice de l’abattage sans discernement dont il pourrait faire l’objet prend de l’ampleur sur les réseaux sociaux./DR

Recueilli blessé par Sylvia et son mari il y a 6 ans, le sanglier Maurice fait aujourd’hui l’objet d’une procédure de justice suite à une dénonciation anonyme. L’animal, qui ne présente pourtant aucun danger, pourrait être euthanasié. En pleine crise sanitaire, l’audience a été reportée. Mais la lutte pour protéger Maurice de l’abattage sans discernement dont il pourrait faire l’objet prend de l’ampleur. 30millionsdamis.fr revient sur cette affaire.

« Avec mon chien, j’ai retrouvé ce petit marcassin recroquevillé sous des branches avec du sang partout. Quel autre choix j’avais que de le soigner ? Le laisser pour mort ? » 

« Il fait partie de la famille »

Sans l’intervention de Sylvia et son mari, Maurice n’aurait pas survécu. Reconnaissant, l’animal a très vite pris l’habitude de son nouveau foyer et n’a jamais souhaité le quitter. « Nous avons essayé de le remettre en liberté à plusieurs reprises lorsqu’il était soigné mais il revenait immédiatement, se souvient Sylvia contactée par 30millionsdamis.fr. Alors nous lui avons construit un enclos et l’avons gardé. Il est domestiqué et fait partie intégrante de notre famille, impossible de s’en séparer. » La séparation, c’est pourtant ce qui se profile aujourd’hui… En février 2019, une dénonciation anonyme pour possession non-autorisée d’un animal sauvage a amené des agents de l’Office de la Biodiversité à constater la présence de Maurice sur le terrain corrézien de ses sauveteurs. 

« Le faire tuer, hors de question! »

Le cauchemar commence et le couple est convoqué au tribunal de Tulle (19) une quinzaine de jours plus tard pour une composition pénale (médiation avec un délégué du procureur pour éviter un procès en échange d’une faible sanction, NDLR). « Au début, on nous a fait peur en disant que nous risquions la prison, qu’il fallait le faire euthanasier ou lui trouver une structure, confie Sylvia. Mais s’il est placé ailleurs, je suis convaincue que Maurice se laisserait mourir. Et il ne peut pas retourner dans la nature. Le faire tuer, c’est hors de question. Il ne gène personne ! Personne dans le village ne s’est plaint. » D’ailleurs, le maire du village, Jean-François Goncalves, contacté par 30millionsdamis.fr affirme qu’il a appris « l’existence de Maurice par la presse. C’est dire qu’il n’a pas posé de problème de voisinage. Après, il y a des lois ; mais en tant qu’individu, je comprends l’attachement à l’animal. L’idéal serait qu’’il soit placé ou que la famille le garde ».

 

Je ne dors plus. Je ne mange plus. C’est l’angoisse permanente. 

Sylvia - maîtresse de Maurice

À l’automne 2019, le tribunal de Tulle a refusé la délivrance d’un agrément de détention pour Maurice, document indispensable pour le garder. Après plusieurs reports, la composition pénale qui devait se dérouler mercredi 20 mai 2020 a été reportée pour cause de crise sanitaire. « Nous allons nous défendre jusqu’au bout, annonce l’avocat de la famille à 30millionsdamis.fr, Maître Patrice Grillon, spécialisé dans la faune sauvage et qui a déjà sauvé plusieurs sangliers recueillis par des particuliers. Si on se laisse faire, c’est l’euthanasie. Maurice est un animal qui est certes considéré comme sauvage, mais qui a été apprivoisé et tenu en captivité ce qui représente un paradoxe. Ce n’est pas un cas original, cela se passe toujours de la même façon. Des gens qui n’ont rien demandé s’occupent d’un animal en perdition car c’est le cœur qui parle. Laissons Maurice tranquille ! Il est très bien là où il est. » 

Des cas similaires partout en France

Si un nouveau sursis a été accordé pour l’animal, les nuits se révèlent difficiles pour Sylvia. « Je ne dors plus, reconnaît l’aide-soignante. Je ne mange plus. C’est l’angoisse permanente. Heureusement, nous recevons énormément de soutien. » Une pétition pour sauver le sanglier a en effet recueillie plus de 113 000 signatures !

L’histoire de Maurice n’est pas sans rappeler la récente affaire d’Obélix et Nestor, deux sangliers froidement abattus par un lieutenant de louveterie sur ordre du Préfet du Finistère (29) peu après le décès de Brigitte Lavoine, qui les avait sauvés. Heureusement, d’autres cas similaires se sont bien terminés comme pour Juliette, autorisée à rester chez son sauveur Jean-Claude. D’autres sont encore en suspens comme Charlotte et Victor, visés par des arrêtés préfectoraux à Bazailles (Meurthe-et-Moselle) et dont l’abattage a été considéré comme « disproportionné » par la juge, offrant de ce fait un sursis aux suidés. 

La Fondation 30 Millions d’Amis en appelle au simple bon sens, l’animal n’étant un danger pour personne et sa famille s’en occupant avec attention et dévouement depuis 2014. 

Commenter

  1. cathy252 03/07/2020 à 13:13:22

    non il est pas question de tuer ce pauvre sanglier il est apprivoisé et ne fait fr mal a personnes faut qu'il reste chez ses maitres 

  2. Littleyorky 03/07/2020 à 08:42:22

    Quelle justice partiale avons nous en France, toujours à protéger les chasseurs et les s*******s qui maltraitent les animaux. On sait bien qu'avec un tel Président comme Macron, pro-chasse, il n'y aura pas de "miracle" en faveur des animaux; mais que l'on ne vienne pas me dire que la justice n'est pas à sa botte au vue des nombreux jugements rendus au détriment de la cause animale. Lors des prochains votes n'oublions pas cela, surtout que maintenant il y a un parti "animaliste"

  3. raticide52 02/07/2020 à 21:21:37

    Quelle honte ! Laissez vivre Maurice qui ne demande rien à personne, juste vivre des jours heureux auprès de sa famille adoptive qui lui a sauvé la vie six ans auparavant !

    Qui dérange-t-il ? Qui gêne-t-il ? Personne !

    Alors laissez-le vivre sa vie. Maurice, tu as le droit de vivre et personne n'a le droit de mettre fin à ta vie.

    Tu es un bel animal, tu as de l'amour et de la reconnaissance pour tes sauveurs.

    Longue vie à toi, MAURICE !

  4. chatmama 02/07/2020 à 12:20:32

    Signez et partager cette pétition de sa famille d'accueil www.change.org/p/pr%C3%A9fecture-de-la-corr%C3%A8ze-sauvez-maurice pour sauver Maurice

     

  5. icare7 02/07/2020 à 11:14:25

    Plus facile d'euthanasier un animal inoffesif que de courrir après les canailles !

  6. Urushi 02/07/2020 à 03:43:55

    ET voilà un bel exemple de la barbarie humaine. Un couple sauve un animal et c'est encore l'animal qui doit être sacrifié sur les tables de la bienséance mentale des gens de pouvoir. Les tueurs d'animaux, les maltraitants sont à peine condamnés et les gens gentils eux, sont condamnés à accepter la tuerie du monde mauvais. Honte à ceux qui dénoncent ! Honte à ceux qui ont le pouvoir ! Ces gens-là n'ont rien compris de ce que c'est "la vie - la planète Océan-Terre - et les êtres vivants qui la peuple". La domination, la tuerie sans réflexion, juste appliquer la loi ! Pauvres de nous.

    Régulons d'abord la population humaine et les sangliers pourront vivre leur vie tranquillement. Pauvres humains si barbares!  Nous voilà revenus au Moyen Age en attendant pire des nouveaux conquistadors qui vont asservir la planète ! Et l'on tremble devant eux ! 

  7. Bandy86 02/07/2020 à 02:45:28

    Cet animal même s'il est sauvage à l'origine est bien dans cette maison qu'il connait depuis tout petit, il ne gène personne et ne fait aucun mal, pour une fois que c'est un animal heureux avec ceux qui l'on recueilli, ne peut on pas les laisser tous ensemble ou se promène le bonheur, l'amour en toute simplicité.

    Celui qui les a dénoncé est une ordure, honte à lui et que le malheur se pose sur lui, il ne mérite pas le bonheur, c'est une mauvaise personne qui n'aime pas les animaux et qui ne doit pas s'aimer lui même.

  8. Zigomard 01/07/2020 à 23:53:38

    Maurice, ce sanglier est dans cette famille depuis 6 ans et n'a causé aucun problème au voisinage. Pourquoi lui supprimer la vie ? Faire souffrir ce pauvre animal et cette famille, c'est cruel.

    Les autorités au lieu de causer des problèmes à cette famille elles feraient mieux de s'occuper des animaux maltraités. Cette famille a soigné ce sanglier et ce dernier par reconnaissance envers Sylvia et son mari ne veux pas retourner dns la nature. C'est normal. Les animaux ont du coeur. Ils sont reconnaissants envers leurs bienfaiteurs. Si on arrache Maurice à ses maîtres il va se laisser mourir de chagrin. Ce serait horrible pour tous les 3.

    J'espère que Sylvia et son mari obtiendront gain de cause devant la justice et que Maurice pourra continuer à vivre auprès de cette famille. C'est ce que je souhaite à tous les 3.

  9. Combattant57 01/07/2020 à 22:23:00

    Maurice le sanglier mérite de vivre et non de finir en pâté ou saucisse dans une assiette !

    Il en va de l 'humanité et de l intelligence de situation de  Mme ou Mr  le juge saisi.

    Il y a Mme, Mr le juge des cas où il faut savoir faire une exception...d autres animaux dits "sauvages" continuent à être exploités en public, alors laissons ce brave sanglier avec la seule famille qu il lui reste...et chez qui il demeure depuis de nombreuses années.

    En avant les pétitions...le combat continue ! Tenez bon...

     

  10. kenzoamour 01/07/2020 à 21:28:48

    Suite à une dénonciation anonyme !!! cette personne n'a rien à faire d'autre que de la délation ! la justice ferait mieux de s'occuper des actes de cruauté ou de maltraitance !!!!