Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Sauvetage : Pablo baignait dans son sang avec 14 plombs dans l’épaule !

Le chien Pablo est sous traitement antibiotique pour éviter l'infection de sa blessure par arme à feu. ©30 Millions d'Amis

Victime d’une salve de tirs par arme à feu, un American Staffordshire Terrier a été secouru en urgence par la Fondation 30 Millions d’Amis à Épinay-sur-Seine (93). Le chien, qui a reçu les premiers soins pour sa plaie à l’épaule, est toujours sous traitement. Son maître nie les faits. Une plainte « contre X » a été déposée pour acte de cruauté envers un animal.

Une violence insoutenable. Lorsque des riverains d’Épinay-sur-Seine (93) alertent la police municipale pour un chien baignant dans son sang, les agents pensent tout d’abord à un accident. Sur place, ils réalisent finalement que l’animal s’est fait tirer dessus. Le vétérinaire de la fourrière, chargé d’administrer les premiers soins, parvient à extraire 14 plombs du corps de l'animal, identifié sous le nom de Pablo. Le propriétaire est immédiatement contacté, mais sa réponse est choquante : il refuse de récupérer son chien ! « Nous ne savons pas s’il est responsable, ou si un voisin excédé par les aboiements a tiré sur Pablo. L’enquête judiciaire devra le déterminer », commente Arnauld Lhomme, responsable des enquêtes à la Fondation 30 Millions d’Amis.

Le 2e chien secouru sur la commune en quelques jours

Pris en charge par la Fondation 30 Millions d’Amis, Pablo est resté en hospitalisation pendant plusieurs jours à la clinique vétérinaire Mandarine ; son transfert au refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie (77) est prévu dans les prochaines heures. Outre une dizaine de jours de traitement antibiotique, sa plaie devra être drainée toutes les 48 heures pour éviter l’infection. Pablo est le 2e chien secouru sur la commune d’Épinay-sur-Seine en seulement quelques jours. « Nous avons également été sollicités pour un chien en train de se faire battre, suite à un appel au 17 », précise A. Lhomme. Malgré le contexte épidémique de Covid-19, la Fondation 30 Millions d’Amis poursuit activement sa lutte contre la maltraitance animale. Nos équipes restent mobilisées !

La blessure du chien Pablo par arme à feu est ici floutée, pour préserver la sensibilité des lecteurs. ©30 Millions d'Amis

Commenter

  1. alizarine49 03/04/2020 à 19:46:28

    Au moins, celui-là est sauvé maintenant !

  2. mamounette64 01/04/2020 à 21:02:39

    [***]

    Les personnes qui font du mal aux animaux sans défense, n'ont rien dans le pantalon, qu'ils affrontent des gens comme eux,!mais voilà ceux ne sont que des laches.pas assez de courage; son animal de compagnie ne se défendra pas. J'espère qu'il ne pourra plus jamais avoir d'animal de toute sa vie, et merci à 30 millions d'amis de se battre pour eux, les êtres chers.

  3. guilaine 80 01/04/2020 à 20:36:08

    Encore une p********* qui a que ça à faire tirer sur les chiens. Je devient de plus en plus grossière et méchante enver tout c est lâches qui sent prennent au animaux c est gent me dégoûte m'écœure. On n arrête pas de le dire pas assez punir des grosse amende à payer de suite qu'il travaille ou pas il se démerde pour payé. A payer obligatoirement ils faut arrêter toutes cette cruautés. J espère de tout cœur mon pépère que tu va vite trouver une bonne famille en attendant tu es entre de bonnes mains

  4. Krys35 01/04/2020 à 18:54:43

    Pauvre bête! N'était-ce pas un moyen de s'en débarrasser puisque, avec cette pandémie qu'est le coronavirus, certains pensent que les animaux peuvent être contaminés? En plus son "maître" qui ne veut pas le récupérer...Pauvre Pablo, j'espère qu'il se remettra vite et qu'il trouvera une famille qui l'aimera. Malheureusement, je pense qu'avec la crise actuelle, la gendarmerie ou la police a autre chose à faire que de savoir qui a tiré sur ce chien

  5. pouguy 01/04/2020 à 18:15:49

    ça ne m'étonne as du tout dans ce département qui est bien souvent vu pour ses faits divers, et en plus avec le confinement les gens qui étaient déjà fous vont le devenir encore plus et nos amis les animaux en patiront encore malheureusement, cet i******* nie les fait, c'est un menteur, et qu'il soit condamné sévèrement, mais comme la justice française me fait honte, cet homme risque pas grand chose

  6. Bandy86 01/04/2020 à 18:10:38

    Et voilà encore une victime de l'homme, ça me mets en rage quand je vois que les loies pour la protection des animaux n'avancent pas plus vite. En plus avec ce virus Covid-19, la justice ne travaille pas et les dossiers vont être en attente et tout le monde sait qu'une affaire d'animaux est loin de passer en priorité. Dans quel monde sommes nous !!!

  7. cathy252 01/04/2020 à 14:53:27

    pauvre bete les punitions ne sont pas assez forte pour ceux qui martirisse un animal 

  8. invariant 01/04/2020 à 13:45:45

    Dans ce qui fut notre beau Pays, les S****** ( oui le mot est dans le dictionnaire pas de besoin d'écrire s****d) se développent hélas plus vite que les braves gens.

    Aucune excuse, aucune justification .

    Merci aux gouvernements successifs pour ce laxisme : voilà le résultat.

    Faut-il continuer à voter des lois qui ne sont pas appluiquées ?

    Quelle tristesse !

     

  9. Zigomard 01/04/2020 à 11:56:29

    Je souhaite à ce brave Toutou de trouver une famille aimante qui lui aidera à "oublier" le tortionnaire qui a osé lui tirer dessus.

    Son "maître" ne veut plus de lui. Alors pourquoi il a pris un animal ? Celui-ci doit être puni très sévèrement pour acte de cruauté envers son animal même si ce n'est pas lui qui lui a tiré dessus. Son rôle de maître aurait été de porter secours à son chien, de le faire soigner... et non de l'abandonner. C'est lamentable.

  10. Tatou02 01/04/2020 à 11:48:29

    Il serait grand temps de prendre des sanctions contre ces bourreaux...