Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Sauvetage : 31 animaux plongés en plein cauchemar !

Laissés seuls dans les excréments ou confiés à une amie qui gardait les chiots dans un garage, les animaux ont vécu l'enfer. ©30 Millions d'Amis /refuge de la Tuilerie

Elle part en voyage au Maroc et laisse… une vingtaine de chiens et de chiots, un couple d’oies, 6 poules, 2 chèvres et un python royal ! Des animaux livrés à eux-mêmes vivaient parmi leurs excréments, tandis que d’autres restaient enfermés dans l’obscurité d’un garage. Ils ont été sauvés par les fondations 30 Millions d’Amis et Bardot, venues en appui de l'équipe du refuge de Périgueux.

Effrayant. A Ribérac, en Dordogne, une mère de famille – placée sous curatelle judiciaire – est partie en voyage au Maroc pendant 3 semaines, laissant une partie de ses animaux chez elle, livrés à eux-mêmes. Avec l’appui des fondations 30 Millions d’Amis et Brigitte Bardot, l’équipe du refuge de Périgueux a porté secours à une trentaine de chiens, de volailles et de chèvres (28/02/2020). Une opération d’autant plus délicate que la jeune femme avait pris soin de brouiller les pistes : « Cette dame nous a baladé pendant plusieurs semaines en plaçant ses animaux à droite et à gauche », affirme une enquêtrice. Si 9 chiens, un couple d’oies, 6 poules et une chèvre ont été saisis à son domicile, en revanche, 11 autres chiens et une chèvre étaient dissimulés chez une « amie ». Derrière les vitres d’un minuscule terrarium, les enquêteurs ont aussi découvert un python royal !

Un chaton mort dans un aquarium et un lapin desséché dans une cage

Outre les innombrables détritus et les excréments dans lesquels pataugeaient les pauvres chiens délaissés, nos équipes ont retrouvé un chaton mort à l’intérieur d’un aquarium, ainsi qu’un cadavre de lapin desséché dans une cage. Le corps d’une chèvre aurait également disparu avant l’intervention de sauvetage. « C’est un vrai un dépotoir, s’indigne l’enquêtrice du refuge de Périgueux. Pas un seul coin n’est propre, et il n’y a même pas d’eau pour les animaux ». La trentenaire mise en cause pour ces faits est suspectée d’avoir tiré profit de la reproduction de ses chiens, vendant chaque chiot pour la somme de 150 euros. Les animaux placés chez « l’amie » vivaient eux aussi un enfer, avec plusieurs chiens – dont des chiots – plongés dans le noir au fond d’un garage !

« Le risque, c’est qu’elle recommence, car c’est de l’argent facile », craint l’enquêtrice du refuge de Périgueux. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui a déposé plainte pour abandon et acte de cruauté, demande une confiscation définitive des animaux ainsi qu’une interdiction à vie de détenir un animal. Les chiens, les volailles et les chèvres ont tous été pris en charge par les associations et fondations ayant participé au sauvetage. Parmi eux, une dizaine de chiens – un Beauceron de 6 mois, un type Labrador de 5 mois, un type American Staffordshire Terrier, un Pinscher, un Chihuahua de 4 mois ainsi qu’une mère de type Epagneul avec ses 4 chiots – ont été transférés au refuge 30 Millions d’Amis de la Tuilerie (77). « Tous les chiens semblent en bonne santé, ce qui devra être confirmé par un examen vétérinaire prévu dans les prochains jours », précise Anne Puggioni, directrice du refuge.

Pour devenir famille d’accueil, merci de contacter nos équipes au 01.64.00.15.45.

Les chiots rescapés de l'enfer. ©30 Millions d'Amis /refuge de la Tuilerie

Commenter

  1. Krys35 18/03/2020 à 17:33:35

    Elle est sous curatelle mais assez maline pour comprendre qu'elle pouvait gagner de l'argent facilement, argent qui lui permet de partir en vacances sans se soucier du sort de ces pauvres bêtes. C'est un monstre qui doit payer pour le mal qu'elle a fait. Au passage, on ne remercie pas les services sociaux, ni son curateur. Par contre, à nouveau, un grand MERCI aux fondations 30 millions d'amis et Brigitte Bardot

  2. PerleEasy 18/03/2020 à 15:09:55

    Un grand merci à votre fondation et celle de Brigitte BARDOT.

    Oui, il y a eu faute du curateur.

    Pas de complaisance pour soit disant personne fragile qui avait toute sa consience  pour faire de l'élevage pour gagner de l'argent et en plus maltraiter les animaux : prison ferme !! y compris pour l'amie complice !! avec application du montant plafond de l'amende afin qu'il prenne conscience de leur acte.

  3. aniwatata 12/03/2020 à 09:16:32

    Quelle horrible personne, sous curatelle???? et partir en vacances ???? et profiter de pauvres animaux, que font les services sociaux, il est vrai que l'animal en France a une place de plus en plus  éloignée... il faut qu'elle paye lourdement pour ce qu'elle a fait subir à ces pauvres animaux, comment peut-on partir en vacances, prendre du plaisir en sachant qu'on a laissé de pauvres innocents sans nourriture et sans eau... Y EN A MARRE DE CES GENS!!!  

  4. Zigomard 11/03/2020 à 22:45:45

    Cette personne sous curatelle n'aurait jamais dû pouvoir ouvrir un "chenil" illégal et vendre des animaux. Cette dernière bien que sous curatelle avait bien sa tête pour bruoiller les pistes pendant plusieurs semaines en plaçant ses animaux à droite et à gauche. De plus, comment elle a pû se procurer autant d'animaux et en plus un python royal ?

    C'est lamentable. Les services sociaux à nouveau n'ont pas fait leur travail. Le curateur ou la curatrice devrait être poursuivi pour faute grave.

    Les services sociaux fermeront à nouveau les yeux si cette personne prend idée de détenir des animaux !

    Un Grand Merci aux Fondations 30 Millions d'Amis et Brigitte BARDOT.

  5. lety77 11/03/2020 à 22:42:11

    Vous précisez "cette dame" en référence à la P****** qui a abandonné ses animaux pour partir en vacances !! Cette femme doit avoir un gros problème neurologique ou est simplement une pure sadique !! Elle doit payer financièrement la prise en charge des animaux récupérés et vis à vis de la morale, être fichue en taule pour maltraitance avérée !! Elle a les moyens de partir au Maroc... elle peut donc payer !! IL NE FAUT PAS LUI FAIRE DE CADEAU et dommage que sa PHOTO ne puisse être diffusée !!!

     

     

  6. pouguy 11/03/2020 à 18:30:27

    elle est parti au maroc et aurait du y restée, quand on est sous curatelle on a quelqu'un qui s'occupe de nous, donc cette personne est fautive aussi car comment a-t-elle pu laisser cette femme vivre avec tant d'animaux ? elle n'a pas fait son travail. encore une fois merci à l'association et heureusement qu'elle est là

  7. potala 11/03/2020 à 13:03:12

    Cette "s*****" doit payer une grosse amende, et ne plus pouvoir posséder d'animaux... Mais après qui va contrôler cette sanction ? Mais un grand merci à 30 millions d'amis et à la fondation B.B., ces associations sont d'utilité publique, et heureusement qu'elles sont là !

  8. Christian.galliano@wanadoo.fr 11/03/2020 à 12:06:07

    Bravo à 30 millions d'amis et la fondation Brigitte Bardot d'avoir libéré tous ces pauvres animaux  de la folie de cette femme. En espérant que la justice ne rendra pas ces animaux à cette femme, qu'elle payera une grosse amende pour cruautés envers les animaux et une interdiction à vie à cette femme de détenir des animaux, mais comme Bababibi veut nous faire comprendre dans son commentaire qui va contrôler cette femme si elle respecte les décisions de justice, sans doute personne, la justice pour les animaux dans notre pays, la France, c'est du vent........

  9. icare7 11/03/2020 à 11:06:32

    ... sous curatelle mais assez vicieuse pour tirer profit de malheureux animaux ! Les services sociaux, une fois de plus, n'ont pas fait leur travail et la " justice " lui fera un rappel à l'ordre sans aucun effet : triste époque dans laquelle les mauvais s'en sorte !

    Merci aux Association venant en aide à nos amis maltraités ou torturés !

     

  10. BABABIBI 11/03/2020 à 10:46:20

    Cette personne est sous curatelle, donc il y a un curateur ou curatrice. N'est-ce pas un exemple - une fois encore - d'une relative efficacité de toute cette ribambelle de services sociaux.

    La personne donc partie en voyage aura probablement interdiction de détenir des animaux. Qui assurera le contrôle de cette disposition ? Les services sociaux !!!!