Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

Chien violenté à Poissy : l’auteur des faits condamné à 1 an de prison

La chienne d'environ 1 an avait été battue puis projetée au sol. ©capture d'écran Snapchat

Filmé en train de battre sa chienne avant de la projeter violemment à terre à Poissy (78), un homme a été reconnu coupable par le Tribunal correctionnel de Versailles. La mobilisation des internautes, des associations de protection animale et de la police avait permis de l’identifier et de l’interpeller très rapidement. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile à l’audience.

Coupable d’avoir maltraité son chien ! Le Tribunal correctionnel de Versailles a condamné un individu à 1 an d’emprisonnement dont 6 mois avec sursis, ainsi qu’à 2 ans de mise à l’épreuve avec obligation de soins, à la confiscation de son chien et à une interdiction définitive de détenir un animal. Tout était parti d’une vidéo postée le lundi 10 janvier 2020 sur Snapchat et sur Twitter, dans laquelle on pouvait voir un homme maltraitant son chien.

La séquence filmée par une caméra de vidéosurveillance avait profondément ému et indigné les internautes. L’individu assénait une série de coups de pieds à l’animal qui hurlait de douleur, avant de le projeter au sol. Le chien gisait par terre, incapable de se relever. Avec l’appui de la Fondation 30 Millions d’Amis, de la Société protectrice des animaux et de la Police municipale de Poissy (78), les agents de la Police nationale étaient parvenus à interpeller l’auteur des faits.

Célérité de la justice

Convoqué devant la justice en comparution immédiate, le suspect est resté en détention provisoire jusqu’à son procès. « Nous tenons à saluer la célérité de la justice, mais aussi la coordination sans faille des associations de protection animale, des internautes et des forces de l’ordre », avait déclaré Reha Hutin, Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

Agée d’environ un an, la chienne de race American Staffordshire Terrier avait rapidement été soustraite à son tortionnaire, avant d’être mise en sécurité et soignée dans un refuge.

Commenter

  1. AnneV 20/04/2020 à 18:41:28

    La violence humaine ? Cruauté, mal être, bêtise extrême, et au final, les animaux trinquent !!!! Je les ferais bosser dans un refuge, non payés pendant 3 ans pour leur faire prendre conscience de ce qu'ils font. 1 an de prison non appliquée ? Pourquoi faire ? Une belle amende et le boulot en plus, cela leur fera peut être pousser des neurones à ces QI de ravioli !!!!

  2. Hélène d 25/03/2020 à 11:54:47

    merci à l association 30 millions d'amis et la justice pour avoir porté secours à cette pauvre petite chienne... je ne comprendrai jamais ces gestes de barbarie.. merci mille fois...

  3. kris17 20/03/2020 à 22:41:11

    Interdiction de détenir un animal à vie...et qui pour contrôler ?...personne !!!! Rien n’empêchera cette or**** de reprendre un animal ou si ce n’est pas lui il peut demander à un tiers de le faire

  4. Bandy86 19/03/2020 à 19:41:25

    Enfin une justice correcte, mais j'aurai gardé 1 an de prison ferme. Interdiction d'avoir un animal à vie, j'espère que cela sera respecté et surveillé.

    Qu'est devenu la petite chienne, elle va bien ?

  5. humanimal31 19/03/2020 à 18:57:04

    BJR A TOUS. C'EST PAS CHER PAYE COMME SANCTIONS !!!lLES JUGES AURAIENT DU Y AJOUTER UNE OBLIGATION DE TRAVAIL D'INTERET PUBLIC [***]

  6. pouguy 19/03/2020 à 11:06:12

    1 an ce n'est rien et en plus du sursis, cette condamnation est lamentable vu les gestes ignobles qu'il a fait envers son chien

  7. Jacotte 19/03/2020 à 10:51:50

    ce n'est que justice mais il méritait 1 an SANS SURSIS. Il y a des lois il faut les APPLIQUER. Ceux qui ont ces comportements sont capables de tout.

  8. luce.wiget@orange.fr 18/03/2020 à 18:18:17

    Autrefois il n'y avait jamais de peine de prison requise. C'est un progrès mais il faudrait que tous les tribunaux suivent les réquisitions demandées par le ministère public lorsque cette demande est vraiment bénéfiques pour nos animaux.

     

  9. invariant 18/03/2020 à 18:14:30

    DROGUÉS - ALCOOLOS. - ABRUTIS EN TOUS GENRES : RESTEZ SEULS DANS VOTRE M...E !

    NE PRENEZ NI CONJOINT NI ANIMAL ET NE FAITES PAS D'ENFANTS

    LE MONDE NE S'EN PORTERA QUE MIEUX

     

     

  10. icare7 18/03/2020 à 16:43:14

    Pas de sursis pour ce tortionnaire ! BRAVO aux sauveteurs de cette pauvre chienne qui j'espère trouvera un bon maître aimant pour le reste de sa vie !