Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Culture

Le photographe qui sublime les animaux blancs

Deux mouflons de Dall dans les montagnes du Yukon (Canada), qui s'enlacent plutôt que de se battre. ©Jérémie Villet

Lauréat du plus prestigieux concours de photographie animalière au monde en 2019 dans la catégorie « Rising Star » (Meilleur espoir), le Français Jérémie Villet passe tous ses hivers dans les montagnes à la recherche d'animaux blancs, qui le fascinent depuis l’enfance. 30millionsdamis.fr a interrogé ce jeune prodige dont le travail souligne la beauté et la fragilité de la nature.

« Je ne suis qu’un passeur », confie modestement Jérémie Villet à 30millionsdamis.fr. Elu meilleur espoir du concours de photographie animalière « Wildlife photographer of the year » organisé par le Muséum d’Histoire naturelle de Londres, l’artiste de 27 ans a parcouru les paysages enneigés du Canada, de l’Alaska, de la Norvège et des Alpes pour y photographier des animaux sauvages… aussi sublimes que discrets. « Le blanc du fond me permet de diriger le regard et de mettre en valeur la forme de l’animal, explique le jeune homme. C’est pourquoi je passe tous mes hivers dans des endroits blancs ! »

Une nuée d'oiseaux marins se fond dans le ciel. ©Jérémie Villet

Deux mouflons aux cornes entrelacées, dans une allégorie de la non-violence

Le jury du prestigieux concours international a sélectionné les œuvres du jeune Français, qui se caractérisent toutes par cette recherche esthétique, à l’instar d’un bouquetin des Alpes en pleine ascension tel un alpiniste ; d’une nuée d’oiseaux marins dont les corps piriformes se fondent dans la clarté du ciel ; ou encore une hermine d’un blanc si immaculé que seuls ses yeux, son museau et la pointe de sa queue se détachent du sol blanc (voir photos). Mais la photo qui a convaincu les professionnels est sans conteste celle de deux mouflons de Dall aux cornes entrelacées, au cœur des montagnes du Yukon (Canada).

« Je suis fasciné par ces mouflons, que j’avais vu enfant dans des peintures et des photos du magazine National Geographic », explique Jérémie, dont la bonne connaissance de cette espèce lui a permis de réussir le cliché parfait. « Je me suis posté sur une crête entre deux vallées, chacune formant le territoire d’un mouflon, raconte-t-il. En période de rut, les lignes de crête sont des zones d’affrontement entre les mâles. Par -40°C, avec le vent, les conditions météo sont terribles. Alors, plutôt que de se battre, les mouflons restent collés l’un contre l’autre ». Libre à chacun d’y voir, ou non, une allégorie de la non-violence…

Un couple de macareux moines. ©Jérémie Villet

« Dans ces endroits hostiles, je me sens à ma place »

Les motivations profondes du jeune photographe sont à chercher dans son enfance, dans une maison isolée au milieu d’un champ. « Quand j’étais petit, j’entendais des cerfs bramer. A défaut de les voir, je m’en étais formé une image mentale qui correspondait au sentiment de pureté qu’ils m’inspiraient, analyse-t-il. Mon imaginaire est rempli depuis toujours d’animaux blancs, et ce sont les paysages enneigés qui me permettent de concrétiser mes rêves ». Mais la rencontre avec les êtres qui peuplent ses songes ne suffit pas à satisfaire l’artiste : « Quand je vois un animal, la première chose que j’ai envie de faire, c’est de partager son apparition et l’émotion qu’elle provoque en moi », affirme-t-il.

Une hermine si blanche que seuls ses yeux, son museau et la pointe de sa queue se distinguent du fond enneigé. ©Jérémie Villet

Pour atteindre son but, Jérémie Villet s’aventure souvent vers des contrées inhospitalières, dont il ne sous-estime pas les dangers. « Ce sont des milieux auxquels l’homme n’est pas adapté, ce qui nécessite de s’équiper et de prendre plein de précautions, reconnaît-t-il. Quand la neige se soulève au point qu’on ne voit plus à 5 mètres avec le blizzard, mieux vaut avoir noté très précisément les coordonnées GPS de la tente pour rentrer ! ». Impossible de retirer ses gants de protection plus de 20 secondes d’affilées, sous peine de voir ses doigts se mettre à geler… Des difficultés qui ne découragent pas le jeune homme, bien au contraire : « Même si ce sont des endroits hostiles, je m’y sens à ma place », sourit-t-il.

L'aigle majestueux se pose sur un cours d'eau gelé. ©Jérémie Villet

Des espèces vouées à disparaître

« Mon travail, c’est d’éveiller les gens à la beauté de la nature. C’est tout ce que je sais faire, et je ne prétends pas aller plus loin que ça », prévient le photographe, qui n’en reste pas moins préoccupé par les problématiques environnementales actuelles. « Dans les Alpes, le lièvre variable et le lagopède alpin occupent un "étage" précis de la montagne, qui correspond à leurs exigences climatiques. Malheureusement, avec l’augmentation de la température d’un ou deux degrés, ils doivent monter en altitude pour retrouver le froid qui leur convient, se désole-t-il. Le problème, c’est que leur alimentation, elle, ne s’y trouve pas ! Ce sont des espèces vouées à disparaître dans les 50 prochaines années. »

Un pourcentage des revenus du prochain livre de l’artiste sera reversé à des associations de protection de la nature. Avec une campagne de pré-commande dont l’objectif est déjà dépassé, l’ouvrage intitulé Premières Neiges (auto-édité) rassemblera ses œuvres les plus emblématiques. Le jeune homme prévoit également de partir en Alaska, accompagné d’un réalisateur, en février 2020. « Les gens sont submergés d’images, mais ils ne prennent pas le temps de s’émerveiller », conclut-il avec philosophie.

Le bouquetin des Alpes est revenu dans nos contrées, après en avoir été exterminé par la chasse. ©Jérémie Villet

Commenter

  1. Bandy86 06/11/2019 à 01:53:02

    Juste un mot : MAGNIFIQUE

  2. pouguy 05/11/2019 à 23:26:26

    c'est merveilleux et tellement bien fait qu'on croirait du vrai

  3. AnimeauxEnDanger14 05/11/2019 à 19:02:57

    quel talent il a sus capter l'instant pour appuyer sur le déclancheur .

  4. nathvds 29/10/2019 à 16:52:42

    Magnifiques photos ! Voilà une belle idée de cadeau pour Noël !

  5. lotus2003 28/10/2019 à 19:27:53

    magnifiques photos.

  6. Amélie54450 26/10/2019 à 20:56:31

    Superbe!