Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Culture

Adoption : des modèles posent avec les animaux d’un refuge

La plupart des chiens photographiés ont été rapidement adoptés. ©Loïc Auzias

Au refuge des Baux-de-Provence dans les Bouches-du-Rhône, un photographe a fait poser des comédiens et mannequins professionnels aux côtés des chiens… à l’intérieur de leurs cages ! La plupart des animaux qui figurent dans ses œuvres ont, depuis, été adoptés. L’artiste s’est confié à 30millionsdamis.fr sur son engagement.

« Tout est une histoire d’image et d’impact », résume Loïc Auzias. En 2016, cet ancien photographe de mode décide de mettre son talent au service des animaux du refuge des Baux-de-Provence (13), une structure soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis. « J’avais en tête un projet inédit pour aider à faire adopter des animaux, confie le jeune homme à 30millionsdamis.fr. J’ai contacté le refuge et le responsable a tout de suite été séduit ! ». C’est ainsi qu’il a pu réaliser son idée : faire poser des modèles dans les cages, aux côtés des animaux abandonnés.

« Pour sensibiliser, il faut choquer »

Faisant appel à des comédiens et à des mannequins professionnels, le photographe a mené un travail bénévole sur deux années entières – consacrant jusqu’à trois jours pour chaque réalisation. Le résultat est une série d’œuvres esthétiques et percutantes (voir notre diaporama), où les regards des modèles et des animaux interpellent le spectateur tout autant que les messages associés : « Et si c’était vous ? » ; « Aimeriez-vous être à sa place ? » ; « Méritons-nous d’être enfermés ? »… « Pour sensibiliser les gens, il faut les choquer », affirme l’artiste engagé.

Diaporama : cliquez sur les photos pour les agrandir. ©Loïc Auzias

Parmi les panneaux de sensibilisation, certains ont fait réagir plus de 1600 internautes sur Instagram. « Nous avons aussi organisé une petite exposition qui a eu beaucoup de succès à Avignon », se félicite Loïc. Cette notoriété a permis de mettre en lumière des animaux dont la situation semblait jusque-là désespérée : « J’ai photographié deux Huskys croisés Berger âgés de 11 ans, qui étaient arrivés très jeunes au refuge et qui y avaient passé presque toute leur vie. Grâce aux photos, Fox et Nicolas ont enfin été adoptés », se réjouit le jeune homme. « C’était incroyable de pouvoir bénéficier d’une telle démarche », confirme Daniel Meyssonnier, responsable du refuge des Baux-de-Provence.

Fort de cette expérience réussie, Loïc ambitionne aujourd’hui d'étendre son projet au niveau national et faire des émules pour donner une seconde chance à encore pus d'animaux abandonnés.

Commenter

  1. PATNO 05/09/2019 à 17:42:30

    Quelle belle initiative pleine de tendresse et en plus elle a permis de faire adopter des oubliés de l'adoption...merci aux personnes qui sont entrées sans les cages et ont pu ainsi ressentir ce que vivent nos amis.