Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Débat

Vivisection : la Commission européenne décide de ne rien changer

Visuel d'illustration. © XtravaganT _ Fotolia.com

La Commission européenne a décidé de ne pas agir pour mettre fin à l’expérimentation animale. Une grande déception pour toutes les associations qui ont signé la pétition avec la Fondation 30 Millions d’Amis.

C’est une journée noire pour tous les amis des animaux. La Commission Européenne a rendu aujourd’hui son verdict sur l’expérimentation animale. Tout en se félicitant « de la mobilisation des citoyens en faveur du bien-être animal », la Commission a estimé que « l’expérimentation animale reste importante pour protéger la santé des citoyens et des animaux, et pour préserver l’environnement. ». C’est pourquoi, elle ne prévoit ni d’abroger l’actuelle directive 2010/63/UE ni d’en élaborer une nouvelle. Une grande défaite pour tous les partisans du « Non à la vivisection » et les amis des animaux qui s’étaient tant mobilisés sur cette question.

Toutefois, elle se propose d’« accélérer la mise au point et l’utilisation de méthodes ne recourant pas à l’utilisation d’animaux pour les activités de recherche et d’expérimentation » via la mise en place de quatre actions plus ou moins engageantes… Comme par exemple, le soutien à la mise en œuvre des nouvelles méthodes de substitution ou encore l’ouverture d’un dialogue avec la communauté scientifique sur les méthodes « non animales ». Enfin, la Commission insiste pour que la règle des « trois R » soit respectée (« remplacer, réduire et perfectionner l’utilisation des animaux en Europe » installé par la directive 2010/63/UE). Aucune mesure révolutionnaire donc pour épargner les 12 millions d’animaux sacrifiés sur l’autel de l’expérimentation animale !

Une mobilisation qui fait débat

C’est grâce au succès de l’initiative Stop Vivisection qui a recueilli plus d’1,3 millions de signatures que la Commission européenne a dû se saisir de la question de l’expérimentation animale. Une audience publique avait donc été organisée avec différentes associations de protection animale en mai dernier.
« Aujourd’hui la déception est grande. Mais la mobilisation aura permis de faire entendre les arguments antivivisection jusqu’aux plus hautes instances ! La société civile mais aussi les scientifiques sont de plus en plus sensibilisés à cette souffrance moralement inacceptable. Le combat continue ! » déclare Reha Hutin, présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis.

La Fondation toujours en action

La Fondation 30 Millions d’Amis va continuer son combat pour mettre fin à l’expérimentation animale. En effet, elle finance le test Valitox, un programme de recherche toxicologique qui permettra de fournir des alternatives aux essais sur animaux. La Fondation soutient également le GRAAL qui accueille des animaux rescapés des laboratoires.

Commenter

  1. m.lep3141@gmail.com 27/08/2015 à 14:48:14

    Je suis également d'accord avec PIMS! Ces monstres méritent le même traitement que les pauvres bêtes ! J'ai honte de la France, honte de faire partie de la même espèce que ces gens ! La vivisection est un acte tellement horrible que je me demande comment on peut le réaliser ! Les politiciens te tiennent un beau discours comme quoi c'est gentil de se battre contre ça et blablabla mais ils s'en foutent complet! C'est juste pour faire croire qu'ils sont des personnes bien , qui ne sont pas la pour s'en mettre plein les poches ni rien mais ce n'est pas très convainquant... Bravo pour la fondation ça fait plaisir de voir des gens qui se battent pour nos amis les animaux 

  2. HommeEstAnimal 13/06/2015 à 09:49:56

    Je suis pleinement d'accord avec PIMS !! Laissons les animaux tranquilles et utilisons les politiques comme cobayes !! Au moins ils nous serviront à quelque chose !!!!

  3. pims 06/06/2015 à 14:35:31

    quelle honte !!! le pognon pour les labos et donc les politiciens, voilà la vrai raison du refus !!!!

    il faudrait les faire assister aux horreurs pour les "raisonner", si après cela, ils ne changent pas, qu'ils subissent les mêmes choses, pour "protéger la santé des citoyens" ! utilisez donc des humains, même modèle génétique, bande de barbares.............

  4. willie 05/06/2015 à 23:05:45

    N'oubliez jamais que les animaux balancés aux labos sont souvent prélevés dans la rue. Alors ? Vous allez encore laisser sortir vos chats ???

  5. jajemean 05/06/2015 à 18:37:22

    Je ne ressens que de la honte pour la France.

  6. beaucerval@gmail.com 03/06/2015 à 23:18:59

    Les cocos de la Commission européenne ont tout simplement eu la flemme de se battre pour faire arrêter la vivisection! Sans compter l'histoire du pognon comme quoi les laboratoires touchent du fric pour s'adonner à la vivisection, donc comme la basse humanité ne vit que par et pour le pognon et que le reste, elle s'en fout, ce n'est pas demain que ça ira mieux pour les bêtes, surtout que depuis trente ans, l'explosion démographique humaine est de trois milliards d'êtres humains! On va rapidement être débordés par le travail de nourrir tous ces humains et, une fois de plus, ce sont les bêtes qui vont trinquer...!

  7. horustouti@hotmail.fr 03/06/2015 à 19:49:43

    Stop aux mensonges la vivsection n'et pas utile pour la santé les laboratoires touchent de grosses subventions c'est une question d'argent!

  8. reinenefertari@gmail.com 03/06/2015 à 18:27:03

    Je suis scandalisée! Plus d'un million de voix qui s'élèvent et qui ne sont pas écoutées (ne vous faites pas d'illusions, nous ne vivons pas en démocratie!). Nous sommes dirigés par une bande de bureaucrates derrière leur petit bureau et qui sont sans coeur et INUTILES pour les choses importantes! Continuons notre combat et bravo la Fondation pour ce que vous avez fait... 

  9. clauebb@gmail.com 03/06/2015 à 17:33:19

    c'est une honte pour l'europe , les animaux non jamais demandé de servir de cobaye ,je hais je deteste cette decision