Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Près de 150 animaux confiés à la Fondation

Près de 150 animaux confiés à la Fondation

Quatre saisies successives de chiens, chats et oiseaux maltraités ont été réalisées sur décision de justice, dans le Doubs et en Saône-et-Loire. La Fondation 30 Millions d'Amis, qui s'est constituée partie civile, espère que le TGI de Besançon (25) se montrera ferme à l'égard des propriétaires, déjà mis en cause par le passé.

Quatre saisies successives de chiens, chats et oiseaux maltraités ont été réalisées sur décision de justice, dans le Doubs et en Saône-et-Loire. La Fondation 30 Millions d'Amis, qui s'est constituée partie civile, espère que le TGI de Besançon (25) se montrera ferme à l'égard des propriétaires, déjà mis en cause par le passé.

Près de 150 animaux confiés à la FondationA quatre reprises, les autorités vétérinaires sont intervenues dans un « élevage » sauvage situé à Merey-sous-Montrond, dans le Doubs, puis à Mouthier-en-Bresse, en Saône-et-Loire. L’objectif : saisir chiens, chats, oies, dindons, poules, perruches (en tout près de 150 animaux) détenus dans des conditions déplorables. Les gendarmes et des organisations de défense des animaux - parmi lesquelles la Fondation 30 Millions d’Amis - ont assisté aux opérations. Des interventions rendues difficiles par le déménagement des propriétaires entre deux saisies. La dernière s’étant soldée par un échec, tous les animaux ayant disparu entre-temps (29/8/2012).

Maigreur et déshydratation

Les chats étaient enfermés dans une remise, dans le noir le plus complet, ainsi que dans un véhicule, sans eau ni nourriture suffisante. Les chiens, qui souffrent de différents problèmes congénitaux du fait d’une reproduction intensive, sont particulièrement sauvages, et des blessures révèlent qu’ils se battaient fréquemment entre eux. Quelques félins se trouvaient dans un état de grande maigreur, certains étant traumatisés par le manque de soins et de contact avec l’homme.

Quant aux volailles, certaines ont pu être retirées et confiées à des structures spécialisées (27/8/2012), à l’instar de la ferme gérée par la PMAF*, située à Vauquois (55). Les oies portaient des plaies sur le bec, et se montrent très craintives. Une vingtaine de poules, quant à elles acheminées vers le refuge de l’Etang Bleu, à Verdun, étaient déshydratées. Des examens vétérinaires sont en cours pour déceler d’éventuelles maladies.

Première condamnation

Les refuges de Besançon (25), Chagny et Autun (71), Messigny-et-Vantoux (21), les SPA de Bourges (18) et du Centre (45), ainsi que le refuge de la Mare Auzou (27) de la Fondation Bardot ont pu accueillir une cinquantaine de chiens. Pucés, vaccinés et stérilisés, ils pourront être mis à l’adoption car la confiscation définitive de tous les animaux a d’ores et déjà été prononcée par la justice. D’autres, à l’instar de certains félins trop peu habitués à l’homme, seront pris en charge par des associations dites « de chats libres », puis relâchés.

Une plainte pour « actes de cruauté » a été déposée à l’encontre du couple de quinquagénaires. L’épouse a déjà été condamnée au mois de juin 2012 par le tribunal de grande instance de Besançon pour différentes infractions, dont « placement ou maintien d’animal domestique, sauvage ou captif dans un habitat, environnement ou installation pouvant être cause de souffrance ». La même juridiction doit se prononcer sur cette nouvelle affaire. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’est constituée partie civile dans ce dossier, attend une grande fermeté, et a également lancé une procédure pour « détournement d’objets saisis ».

Photo : © SPA de Besançon

Commenter

  1. machaux 07/02/2013 à 00:25:54

    Il n'y a rien à comprendre : certains sont FOUS ! et plus FOUS qu'eux ceux qui les condamnent à des peines légères aves sursis.


    2 mois avec sursis pour laisser rôtir des épagneuls, ça n'a pas de nom !

    Une amie des animaux

  2. milka 59 23/09/2012 à 14:38:00

    Je n'arrive pas à comprendre ces gens qui n'ont aucune pitié de l'espece animale ces personnes devraient être condamnées autant que les meurtriers car ces personnes sont capables de tellement de cruauté qu'il serait capable d'infliger ces sevices sur des etres humains alors pourquoi attendre.

    Il en est de même pour les personnes qui partent en vacances en abandonnant leus animaux ouy en les laissant dans leur voiture en pleine chaleur.

    Je suis partis en vacances avec mes 2 shih tzu clim tout le long de la route et biensur pour manger restauration rapide prise parterre à côté de la voiture avec nos chiens pour ne jamais les laisser seuls dans un véhicule à l'arret les animaux sont nos enfants laisseriez-vous votre bébé seul dans la voiture eu pleine chaleur.

    Non? alors reflechissez et mettez-vous à leur place ca evitera beaucoup de souffrance

    Une phrase importante que je répéte à mes enfants depuis tout petit ne fais pas aux autres se que tu n'aimerais que l'on te fasse.

    C'est valable pour tous être humain et animaux voilà le vrai respect

  3. nouk 20/09/2012 à 22:47:38

    Pourquoi ne pas punir dès la première fois???Interdiction de détenir définitivement un animal à la moindre maltraitance:c'est ce qu'il faut faire car en leur laissant une seconde chance, ils ont recommencé!!!!Par contre, un animal qui agit mal, on l'euthanasie directement!C'est injuste!Ce sont encore ces pauvres animaux qui vont souffrir et avoir des séquelles de ces actes de cruautés causés par ces gens irrespectueux et sans coeur!!!Réagissez

     

  4. nico85 14/09/2012 à 18:56:43

    je croit que cette personne n'a vraiment pas compris la punition pour moi la seul chose qui faut pour ces gens la ces leurs faire la meme chose qui font a ces pauvres betes et dans les meme condition et encore je ne ces meme pas si ca leurs sera suffisant et ils vont etre encore punit mais il recommencerons malheureusement .......je trouve ca vraiment honteux et comme on le dit bien ce qui n'aime pas les animaux n'aime pas les humains....

  5. stefseb 14/09/2012 à 18:36:21

    Tout à fait d'accord avec vous melchen29, il faut être plus ferme avec les contrevenants ! leur faire la même chose, les punir exemplairement !!

  6. alex2206 14/09/2012 à 14:51:27

    Je n'en peux plus d'entendre ce genre d'histoires! Je suis de plus en plus intolérante face à ces gens qui prennent plaisir à faire souffrir les animaux qui pourtant nous donnent tant ! 

  7. melchen29 13/09/2012 à 21:33:15

    Apparemment, ces gens-là ont déjà été mis en cause dans des histoires similaires. S'ils ont recommencé, c'est qu'ils n'ont pas dû être beaucoup punis. Ce qui prouve une fois de plus que nous vivons dans un pays où les tribunaux s'en foutent des animaux. Il faut vraiment avoir une case en moins pour faire subir ces horreurs à des pauvres animaux qui n'ont rien demandé à personne. C'est vraiment effrayant ce monde dans lequel nous vivons. J'espère que ces animaux vont trouver une bonne famille pour enfin être heureux.