Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Prison avec sursis pour les trois frères éleveurs

Prison avec sursis pour les trois frères éleveurs

La fermeture d'un élevage illégal de chiens, près de Limoges (87), vient d'être ordonnée par arrêté administratif. La Fondation 30 Millions d'Amis a porté plainte pour mauvais traitements et la garde des animaux lui a été confiée à titre conservatoire.

La fermeture d'un élevage illégal de chiens, près de Limoges (87), vient d'être ordonnée par arrêté administratif. La Fondation 30 Millions d'Amis a porté plainte pour mauvais traitements et la garde des animaux lui a été confiée à titre conservatoire.

60 chiens saisis et confiés à la Fondation

Mise à jour (16/4/12) : le tribunal correctionnel de Limoges (87) a reconnu la culpabilité de trois des quatre frères propriétaires de l’élevage (13/4/12). L’aîné, âgé de 69 ans, a écopé de 6 mois de prison avec sursis, tandis que ses deux cadets ont été condamnés à une peine de 4 mois avec sursis. Le quatrième a été relaxé. Le tribunal a également prononcé la confiscation de tous les chiens au profit de la Fondation 30 Millions d'Amis, mesure qui permettra leur mise à l’adoption.

La gendarmerie d'Eymoutiers (87), la DDPP* et l'ONCFS** de la Haute-Vienne ont procédé au retrait de 60 chiens dans un chenil situé à Peyrat-le-Château (24/11/11). Cette décision, prise par arrêté administratif, met - provisoirement et dans l’attente d’un jugement définitif - un terme à un élevage de chiens de chasse dont les conditions de vie, particulièrement sordides, avaient été signalées à de nombreuses reprises aux autorités. La saisie s’est déroulée en présence d’Arnauld Lhomme et de Jean-François Legueulle, respectivement enquêteur et Délégué Général de la Fondation 30 Millions d’Amis, et du Dr Laëtitia Barlerin, vétérinaire.

Elevage illégal

Les chiens, des beagles et des épagneuls, sont infestés de parasites et souffrent de dermatose. Les différents rapports vétérinaires que 30millionsdamis.fr a pu consulter font état d’animaux malades et mentionnent également des chiens d’une grande maigreur. Aucun n’est vacciné ou identifié. Destinés à la chasse, parfois mal sociabilisés, certains chiens demeurent très craintifs et devront être progressivement habitués à l’homme.

C’est à la suite d’une enquête de la DDPP que cet élevage - illégal car non déclaré en Préfecture - a été découvert et contrôlé par les services vétérinaires départementaux.

La Fondation partie civile

La Fondation 30 Millions d’Amis prend en charge les frais de sauvetage, de transport et d’hébergement dans des refuges adaptés, ainsi que les coûts de vaccination, d’identification et de stérilisation des animaux.

La Fondation s’est par ailleurs constituée partie civile auprès du TGI de Limoges à l’encontre des éleveurs pour mauvais traitements envers animaux. Elle attend la plus grande fermeté des autorités judiciaires au regard de cette situation dramatique. La date du procès n’est pas encore fixée.

Tous les chiens ont été confiés - à titre conservatoire - à la Fondation 30 Millions d’Amis. Si la confiscation définitive est prononcée, ils pourront être proposés à l’adoption.

Pour devenir famille d’accueil, contacter les refuges suivants :

SPA du Cher (18) : 02 48 24 13 32
Refuge de l'Angoumois (16) : 05 45 65 76 99
ADA d’Espalion (12) : 05 65 44 04 01
Fondation Brigitte Bardot « La Mare Auzou » (27) : 01 45 05 14 60
SPA de Poitiers (86) : 05 49 88 94 57
Refuge des Clochards Poilus de Tabanac (33) : 05 56 67 00 43
SPA du Cantal le 15 (15) : 04 71 48 28 28

*Direction Départementale de la Protection des Populations
**Office national de la chasse et de la faune sauvage

Photo : © Fondation 30 Millions d'Amis

Commenter

  1. litchou 15/05/2012 à 19:57:18

    Ces débiles sont des ordures! Encore du sursis. On va prétendre qu'ils sont trop âgés pour surmonter la prison. Mais ils ne sont pas trop âgés pour faire du mal aux animaux.

  2. nouk 14/05/2012 à 22:38:06

    Du sursis et la confiscation: super la punition pour ces éleveurs sans coeur!!!! Ils ont dû bien rire après cette médiocre punition!!! Des hommes capables de faire du mal aux animaux sans défenses s'en sortent toujours bien mais un animal qui mort, on le tue!!! Je ne dis pas de tuer pour punir mais il serait temps de faire vraiment payer à un prix fort (de l'argent et de la prison sans sursis) les bêtises de l'être humain. Nos amis les animaux sont beaucoup plus respectueux envers l'être humain que ce dernier ne l'est pour eux. C'est vraiment injuste.

     

  3. flo48 28/04/2012 à 11:21:50

    Bonjour

    Je  réside en LOZERE ou je vois aussi beaucoup de chenils excentrés  ou isolés comme cela ils ne génent pas le voisinage... ou pour qu'on ne les voit pas ...  La aussi l'hygiéne  laisse à  désirer rainsi que  l'état des animaux.

    Que dire aussi des animaux attachés à 3 m de chaine, toute une vie  dehors à  coté de l'entrée de l'étable en plein soleil  ou par tout temps... Si vous discutez avec les propriétaires, ils vous disent que ce ne sont que des animaux qui sont là pour cela . Je n'arrive pas a comprendre cette mentalité rugueuse et si dure pour ces détenteurs d'animaux. Pour  eux, il ne s 'agit pas de maltraitance car  c'est normal .

    A la lecture de ces articles défrayants la chronique , que je  lis depuis longtemps ; je m'aperçois que les sanctions sont souvent légére et  cela ne décourage pas les contrevenants. Les tribunaux sont  trop laxiste avec ces personnes et ne prennent pas assez en compte la souffrance animale. je ne pense pas que cela changera rapidement . Heureusement  que 30 millions d'amis et toutes les assos  de protections animales veillent. MERCI A EUX.

    Ceux qui veulent acheter un animal venant de  ces élévages clandestins insalubres, malpropres   ou non déclarés sont a mon avis coupables de ne pas les dénoncer , laissant les animaux dans cette détresse.

    Quand aux genrdarmes, au cours de leurs patrouilles , ils ne voient jamais rien. A croire qu'il faut toujours une délateur pour découvrir une infraction ... Bizzare...

    A bientot surement .

  4. nissalabella 27/04/2012 à 19:27:56

    pourquoi juge-t-on toujours les bourreaux d'animaux avec sursis ? Ils recommenceront de toute façon ces gens là n'ont rien dans le crâne juste un petit pois qui baigne dans un liquide. Les animaux sont comme on les élèvent.

  5. nissalabella 27/04/2012 à 19:23:03

    Dans quel monde vivons-nous ? Comment peut-on savoir si des pourris pareils ne recommenceront pas ailleurs leur triste occupation. Pourquoi ne peut-on pas leur en faire autant. Pauvres bêtes. Il ne faut pas oublier qu'un animal ne s'impose pas c'est bien la personne qui va le prendre. C'est comme un enfant, il n'a pas demandé à naître alors assume-

  6. pouguy 27/04/2012 à 18:32:32

    ils n'ont eu que du sursis ? c'est pas cher payé pour ce qu'ils ont fait. ce ne sont pas des humains ces gens.

  7. le coin des animaux 21/04/2012 à 18:04:30

    C'est une honte de traiter les animaux comme çà !

  8. Icyfox 21/04/2012 à 16:36:00

     Pour Vivele87 : ce n'est pas parce qu'on vit dans la misère que l'on est obligé d'entraîner les autres avec soi. En d'autres termes, si les frères vivaient dans de mauvaises conditions, en aucun droit ils avaient à avoir pleins de chiens pour leur faire subir les mêmes conditions.

    De plus ce n'est pas parce qu'un animal ne mord pas qu'il est forcément dans de bonnes conditions.

    Enfin bon de toute façon je ne vais pas développer ma réponse car déjà plusieurs personnes ont réagi à votre commentaire.

    Vous êtes une personne qui en somme défend le violeur par rapport à "la veuve et l'orphelin".

    Bien à vous Vivele87 et réfléchissez un peu au bon sens.

  9. bibou_cara 21/04/2012 à 09:06:06

    Je voudrais moi aussi apporter mon petit grain de sel suite au commentaire de vivele87. Je connais bien Peyrat le chateau puisque j'y vais tous les ans depuis ma naissance. Je ne sais pas où se trouve cet "élevage" mais tout ce que je sais, c'est que nous entendions les chiens aboyer régulièrement. J'avais prévenu les autorités que ce n'était pas normal...Il n'y a aucune excuse à ce que ces frères ont fait aux chiens...Il y a des gens qui habitent là bas toute l'année et qui possèdent des chiens, et ces derniers ne sont pas traités de la sorte. Même si la vie là bas est "rude" (et encore) ou différente des grandes villes, un animal quel qu'il soit n'est ni un objet, ni un meuble, ni une chose qu'on oublie. Quant à l'alcool, excusez moi pour mon langage, mais ces frères ne sont pas très "fute-fute"...Il n'y a pas d'excuse à passer son temps au bar du centre, simplement parce qu'on n'a rien d'autre à faire ou aucune envie de faire quoi que ce soit ! Tout comme ceux qui pratiquent la chasse dans les bois, SANS AUCUNE GENE et se foutant royalement des promeneurs mais aussi des animaux sauvages ou domestiques, et qui une fois leur soif de sang et d'adrénaline étanchée, ne trouvent rien d'autre à faire que d'enfermer leurs chiens et d'aller boire un coup....!!! Bref...le sursis est encore une fois bien utile pour ces "petites gens".

  10. sylvie37260 18/04/2012 à 12:39:27

     

    il faut leurs interdir de posséder des animaux , car ils peuvent recommencer c'est inhumain de faire celà