Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Carrot, un jeune cerf peu craintif, a reçu une flèche en pleine tête !

Carrot a été aperçu ce 9 décembre 2020 avec une flèche dans la tête. Une semaine plus tard, les agents ministériels parviendront à lui retirer. Il est aujourd'hui sain et sauf ! ©Lee-Anne Carver

Ce cerf curieux et affectueux, qui ne craignait pas les hommes, a été blessé d’une flèche dans la tête au Canada. Grâce à la mobilisation des habitants et des agents ministériels, le bel animal a heureusement pu être sauvé au terme d’une opération périlleuse. 30millionsdamis.fr a recueilli le témoignage de Lee-Anne Carver, une photographe animalière qui s’est prise d’affection pour le jeune cervidé.

« C’était une scène troublante et déchirante, confie à 30millionsdamis.fr Lee-Anne Carver, photographe animalière. Quand mon mari m’a annoncé que Carrot avait reçu une flèche dans la tête, je suis immédiatement sortie pour le retrouver. J’ai passé du temps avec lui. Il me léchait les mains… comme il l’a toujours fait ! ». Comme d'autres congénères qui se déplacent au coeur de la ville, Carrot est un cerf sauvage qui, depuis son plus jeune âge, a pour habitude de quitter la forêt pour s’approcher des habitations et nouer des liens avec les habitants qui vivent à proximité. 

Une promiscuité et une confiance en l’humain qui lui ont valu de frôler la mort…

 

Carrot est extraordinaire. Profondément pacifique, il aime tous ceux qu’il rencontre ! 

L.-A. Carver - Photographe animalière

La révolte et l’incompréhension habitent encore Lee-Anne aujourd’hui, elle qui a rencontré Carrot en 2017 alors qu’il n’était qu’un jeune faon : « Un jour, alors que mon mari et moi étions en voiture en ville, nous nous sommes arrêtés pour observer quelques cerfs. L’un d’eux s’est approché de la fenêtre et a commencé à lécher mon chien ! Quelques heures plus tard, ce même mâle s’est présenté chez nous avec un faon ». Depuis ce jour, le faon devenu cerf visite régulièrement le couple qu’il observe, d’un air curieux, depuis leur jardin. « J’ai découvert des centaines de cerfs, tous beaux et uniques. Mais Carrot est extraordinaire. Profondément pacifique, il témoigne tout son amour à ceux qu’il rencontre ! ». Doux et affectueux, il a toujours mené une vie paisible, apprécié du voisinage, jusqu’à ce triste jour de décembre.

Un sauvetage périlleux

Une mésaventure d’autant plus dure pour Carrot que l’hiver canadien est déjà rude, les cervidés devant faire face à la chute des températures et à la raréfaction des sources d’alimentation. Pourtant, malgré l’intensité apparente de sa blessure, l’animal sauvage ne semble pas dérangé. « Il agissait normalement et ne présentait aucune trace de sang, ni signe d’infection, précise Lee-Anne. Sans doute, la présence de la flèche empêchait-elle les saignements ».

Aussitôt alertés par la photographe, les policiers et agents du ministère des ressources naturelles de l’Ontario se rendent sur place pour ôter la moitié supérieure externe de la flèche et, ainsi, éviter tout risque d’infection. Il faudra attendre plus d’une semaine pour que les agents décident de retirer la totalité de la flèche, au terme d’une opération minutieuse de plusieurs heures (17/12). « Le personnel est resté auprès du cerf jusqu’à ce qu’il regagne l’orée du bois, a déclaré dans un communiqué Michelle Nowak, coordinatrice au ministère canadien. Nous restons optimistes quant à son rétablissement complet. »

Un espoir loin d’être vain : le lendemain de Noël, Carrot est revenu au domicile de Lee-Anne… avec un nouveau compagnon ! Cet exploit a suscité l’émoi à travers le monde entier. La page Facebook créée à l’effigie du roi de la forêt - « Carrot, the magic deer [NDLR le cerf magique] » - est suivie aujourd’hui par près de 10 000 personnes. « Je continue de recevoir des messages de soutien d’Europe, d’Afrique et d’Asie, se réjouit Lee-Anne. Carrot nous a offert l’occasion de nous réunir autour d'une même cause en ces temps sombres ».

Quant à d’éventuelles sanctions à l’encontre de celui qui a décoché la flèche dans la tête de Carrot, aucun espoir à attendre : en effet, dans la ville de Kenora (Ontario), la pratique est malheureusement légale depuis 2016… Cette ville de 15 000 habitants est la deuxième du Canada à avoir autorisé la chasse à l'arc dans les zones résidentielles, après Thunder Bay en 2011.

Commenter

  1. papynature 07/01/2021 à 08:55:41

    quelle différence au final que ce soit une fléche ou un carrot?expliquez moi que l'on appel sport le fait de tuer?le réspect de la vie quelle soit animal ou humaine vous est surement étrangère!

  2. Maurin.séolane 06/01/2021 à 23:44:09

    pauvre cerf qui croyait naïvement que les hommes sont bons. Ils y a des humains bons mais il y en a beaucoup plus de mauvais. Ne jamais donner sa confiance elle vous tuera.

  3. AID 06/01/2021 à 19:14:22

    Lascours nous comprenons bien à vos différents commentaires que vous êtes pro chasse, on s.en fout du type d'arme utilisé c'est une arme et quelle que soit qui a tiré, chasseur ou pas, moi je remarque que comme les chasseurs qui lache du gibier élevé donc facile à chasser on a tiré sur un animal facile à chasser, pour moi la chasse ce n'est pas ça ... 

  4. nous pour eux 06/01/2021 à 18:20:21

    Je ne dirais qu'un mot "F****R" !

  5. Lascours 06/01/2021 à 14:08:01

    Navrant de fausse vérité et de manipulation, pour ne pas distinguer une flèche d'un carrot d'arbalète il faut vraiment ne pas avoir de bons yeux.

    Comme toujours ces articles ne cherchent qu'à succiter la haine entre humains, suffit de lire les commentaires. On ne peut être qu'attristée devant une telle situation mais quel est le sens de l'article à part un sentiment anti-chasse qui n'a rien à voir avec la souffrance de cet animal canadien. Au passage l'arbalète est interdite en France et on voit bien pourquoi.

    Arrêter avec votre sensationnalisme dirigé, on peut aimer les animaux sans être extrémiste.

  6. invariant 06/01/2021 à 11:52:39

    Etrange, le chasseur qui s'égare ponctuellement sur le site ne commente pas les divers articles mettant en cause ses

    amis ......

  7. Clairette2 06/01/2021 à 10:23:34

    La nature est tellement belle, et les animaux nous apportent beaucoup et l'homme détruit...

  8. Bandy86 06/01/2021 à 09:55:12

    Quel bonheur de voir cette vidéo de tendresse. Merci à ceux qui l'on soigné et longue vie à lui, mais attention tous les humains ne sont pas gentils !!!

  9. kenzoamour 03/01/2021 à 10:09:10

    C'est tellement beau !!! comment peut on agir de telle sorte !!! la cruauté de certains individus me brise le coeur mais aussi une colère immense !!!

  10. AnneV 30/12/2020 à 19:59:58

    Poussin tu es sauvé, cette chasse à l'arc devrait être interdite au Canada ! Je dis cela mais en France, ils n'auraient pas pris la peine de le soigner !!!!! Je vais finir par m'exiler !!