Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Coup de coeur

Au Canada, des masques vendus pour aider un refuge !

Au Canada, des bénévoles ont eu l'idée d'attribuer à un refuge en difficulté les recettes issus de la vente de masques hygiéniques qu'ils confectionnent eux-mêmes. ©Pet Save Re Tail Thrift Store

Outre-Atlantique, comme en France, les refuges pour animaux se heurtent à d’importantes difficultés financières liées à la crise sanitaire. Pour y faire face, les bénévoles sont, plus que jamais, mobilisés. L’équipe de « Pet Save » au nord de l’Ontario (Canada) a eu l’ingénieuse idée de concevoir et vendre des masques au profit du refuge. 30millionsdamis.fr revient sur cette initiative.

Une idée salvatrice ! Pour permettre au refuge canadien Pet Save de faire face aux difficultés, Joy Ketchener, une bénévole, a  généreusement décidé de lui allouer les bénéfices issus de la vente des masques qu’elle fabrique.

Plus de 18 000 euros récoltés en quelques semaines

« Nous sommes ravis parce que nous avons reçu de nombreux dons de tissu, se réjouit-elle sur le média NothernontarioCe travail est fastidieux mais la mobilisation générale nous donne envie de continuer ». Et pour cause, les commandes se sont rapidement multipliées, à tel point que Joy ne pouvait plus tenir le rythme. « Nous avons dû mettre en place un groupe de couture, confie Jill Pessot, la directrice de l’établissement. Nous avons maintenant une équipe d’une douzaine de personnes incroyablement redoutables !  » Une efficacité telle qu’en quelques semaines, les ventes de masques ont permis de récolter plus de 30 000 dollars canadiens (soit près de 18 000 euros). Et pour rester dans le thème, ces « petites mains » privilégient les tissus aux motifs inspirés d’animaux !

Des abandons accrus depuis le début de la pandémie

Le refuge consacre, chaque année, plus de 600 000 dollars - 394 000 euros - au bien-être de ses 145 animaux. Et ces frais sont d’autant plus lourds depuis le début de la crise sanitaire. En cause ? La hausse des abandons d’animaux… « Nous avons vu beaucoup de personnes âgées abandonner leurs animaux de compagnie, déplore J. Pessot sur Ici radio CanadaNous avons vu des gens qui craignaient d’être contaminés par leurs animaux ». Des craintes pourtant infondées, comme n’a cessé de le rappeler la Fondation 30 Millions d’Amis. Mais à ces abandons de convenance, s’ajoutent les animaux délaissés par le décès de leur maître. L’établissement doit, au surplus, accueillir les animaux du refuge « Wild at Heart » qui avait été contraint de fermer ses portes en 2019. « Grâce à la mobilisation de nos volontaires, la pression commence à se relâcher un peu », rassure la directrice.  

A l’instar des bénévoles de Pet Save, d’autres âmes charitables font preuve d’ingéniosité pour aider les animaux en détresse. Un américain de 13 ans dédie son temps à la conception de nœuds papillon qu’il donne aux refuges pour des shootings photos : son travail a favorisé l’adoption de plus de 100 animaux ! En Russie, un enfant de 9 ans peint des portraits d’animaux pour les échanger contre de la nourriture et des médicaments qu’il expédie au refuge de sa ville. Autant d’idées porteuses d’espoir pour nos 30 millions d’amis des refuges !

Commenter

  1. Emilia CLÉ 16/06/2020 à 18:11:19

    Je trouve ça incroyable et magnifique de faire ça ça serait si bien si c’était dans plein de pays ça aiderait tout le monde !!! Mais en tout cas c plus qu’un bon début !!!!

  2. Emilia CLÉ 16/06/2020 à 18:10:05

    Bernard jsp quoi! T toit si tu na rien a dire d’intéressant!

  3. Bernard Deron 14/06/2020 à 13:33:27

    coucou bonsoir comment allez vous...??