Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Plusieurs dizaines de boas, mygales, lézards… découverts dans un appartement du Val d’Oise !

Les équipes de la Fondation 30 Millions d'Amis et les autorités ont découvert des animaux exotiques empilés dans chaque pièce de l'appartement./©Fondation 30 Millions d'Amis

Des dizaines de serpents, tortues, araignées, oiseaux et poissons rares – dont certaines espèces protégées par la Convention de Washington – ont été retrouvés dans un appartement de Villiers-le-Bel (95). Pour des raisons d’insalubrité et de réglementation, les animaux ont été cédés à la Fondation 30 Millions d’Amis.

Une centaine d'animaux entassés dans un appartement dans des bocaux et autres aquariums de fortune ! C’est la découverte hallucinante des équipes de la Fondation 30 Millions d’Amis dans un appartement de Villiers-le-Bel, dans le Val-d’Oise (24/01/2020).

Les bacs en plastiques qui se succédaient dans chaque pièce contenaient des serpents, des grenouilles, des araignées et des tortues. 25 aquariums contenant des poissons rares (astronotus, murènes...), mais aussi des vivariums s’accumulaient dans les chambres ou le couloir. Le locataire, un artiste-peintre de 69 ans, d’origine ukrainienne, et sa femme possédaient aussi des oiseaux. Le couple dormait avec un Tegu, un gros lézard d’un mètre. « Nous sommes dans le cas d’un collectionneur compulsif, constate Arnauld Lhomme, enquêteur pour la Fondation 30 Millions d’Amis. Toutes les pièces de l’appartement servaient à empiler les animaux voire les superposer. C’est irresponsable. »

Les animaux pris en charge par la Fondation 30 Millions d’Amis

Parmi les reptiles, les enquêteurs de la Fondation 30 Millions d’Amis ont retrouvé des animaux particulièrement dangereux tels des boas constrictor. Le septuagénaire a acheté une grande partie des animaux à La Ferme Tropicale, un magasin parisien commercialisant de nombreux reptiles nés « essentiellement en captivité ». Preuve une fois encore que la vente d’animaux en animalerie pose problème !

C’est suite à l’intervention des pompiers pour emmener l’homme à l’hôpital après un malaise que la Fondation 30 Millions d’Amis a été alertée par le Commissariat de Sarcelles (95). Les animaux ont été provisoirement placés au Parc de Thoiry (78) avant de rejoindre des centres spécialisés tels Natuurhulpcentrum. Certains ont d’ores et déjà retrouvé un lieu d'accueil. « Ce sont des animaux très fragiles, prévient Arnauld Lhomme. Mais la saisie s’est très bien déroulée. Nous avons pris toutes les dispositions nécessaires pour les transporter dans de bonnes conditions. »

Une enquête a été ouverte pour la détention d’espèces protégées qui constitue une infraction au code de l’environnement. La sanction peut aller jusqu’à 6 mois de prison et 9000 euros d’amende.

Commenter

  1. Emilia324 28/02/2020 à 20:20:25

    Il savent que c’est illégal mais s’en foute totalement mais dans quelle monde on vit pourquoi faire ça jute pour de l’argent ?! Une HONTR !

  2. phoenix35 22/02/2020 à 21:45:16

    Honteux ! La vente de ces animaux devrait être interdite !

  3. lotus2003 19/02/2020 à 19:01:17

    IL faut fermer toutes ces animaleries .On n'achète pas les animaux. En plus des animaux qui seraient plus heureux en liberté

  4. pouguy 19/02/2020 à 18:20:16

    à son age on ne devrait pas avoir des animaux tel que ceux là

  5. AnneV 19/02/2020 à 18:15:44

    J'espère que "la ferme tropicale" va être fermée !

  6. Bandy86 19/02/2020 à 15:52:42

    Impressionnant !!! les gens sont de plus en plus des imbéciles. Les animaux sont quand même mieux dans leur milieu naturel !!!