Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Sauvetage : encore un lionceau abandonné !

Le lionceau, qui semble en bonne santé, aurait été trouvé par une femme qui promenait son chien. ©Gendarmerie de Saint-Laurent-de-la-Salanque

Sollicitée par la gendarmerie de Saint-Laurent-de-la-Salanque (66), la Fondation 30 Millions d’Amis a organisé la prise en charge d’un jeune lion abandonné, d’environ 3 mois, déposant également une plainte. L'enquête en cours devra déterminer l’origine du fauve.

C’est le 3e lionceau récupéré… en seulement 2 semaines ! La Fondation 30 Millions d’Amis, régulièrement sollicitée par les autorités pour prendre en charge des animaux sauvages, fait face en ce début d’année à une inquiétante recrudescence d’abandons de petits fauves. Après le sauvetage des deux lionceaux Ysis et Yoda, retrouvés dans la banlieue d’Aix-en-Provence, c’est à Saint-Laurent-de-la-Salanque (66) – près de Perpignan – que nos équipes sont cette fois-ci intervenues pour secourir un petit lion d’environ 3 mois, baptisé « Yembé ». L’alerte a été donnée par une femme qui aurait trouvé l’animal « par hasard », en promenant son chien dans la nature... Très docile, le jeune fauve l’aurait suivi jusqu’à son véhicule afin d’être transporté chez un proche, en attendant les autorités.

Des fauves mis en scène sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, qui peut alimenter un tel trafic ? Des zoos ? Des cirques ?
Reha Hutin

D’abord placé en sécurité dans les locaux de la gendarmerie, puis accueilli par un organisme animalier de la région, le lion, qui semble pour l’instant en bonne santé, va être transféré au sanctuaire de Tonga Terre d’Accueil, un établissement partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis situé dans la Loire, où des examens vétérinaires approfondis sont prévus. En attendant, une plainte pour abandon a été déposée par la Fondation et une enquête a été ouverte afin de déterminer sa provenance.

« Les vidéos de personnes influentes sur les réseaux sociaux, qui se mettent en scène avec des fauves, peuvent inciter les internautes à s’en procurer pour faire de même, s’alarme Reha Hutin. Et la légèreté des peines ne va pas les en dissuader : dans certains cas, c’est un simple rappel à la loi ! ». Quant à la présence de tels animaux sauvages chez des particuliers, la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis interroge les pouvoirs publics : « Aujourd’hui, qui dans notre pays peut avoir deux adultes en capacité de procréer et d’alimenter un tel trafic en bébés fauves ? Des zoos ? Des cirques ? Il est urgent d’encadrer plus fermement les uns et d’interdire aux autres de faire reproduire leurs animaux sauvages ! »

Commenter

  1. rm 10/06/2020 à 00:08:08

    Ce ne sont pas des peluches a manipuler ce sont des bébés encore petit et qui comprennent très vite

  2. npagnard@gmail.com 09/02/2020 à 14:31:03

    Récemment, j'ai vu un reportage sur FR2. Au PAKISTAN, des personnes font trafic de lionceaux, lions mâle ou femelles ou tigres. Les personnes interrogées ont eu la "délicatesse" de préciser qu'elles livrent des animaux dans le monde entier et que cela est très lucratif. Pourtant, au Pakistan, la police a précisé que tout trafic d'animaux sauvages était prohibé !!!! Il suffit de "graisser la patte" à certains afin de faire passer cela sous silence. Les lionceaux trouvés en France ne proviendraient-ils de là ? Affaire à suivre par 30 millions d'Amis. Quel sale époque nous vivons avec ces réseaux sociaux à la c... !

     

  3. Gipsy89 05/02/2020 à 19:54:42

    Un cirque vraisemblablement à  l'origine de tout ceci. Il est temps de mettre un terme à ces "spectacles" d'un autre temps. Je me bats avec une pétition pour être entendu par Madame le Maire de la ville où je reside qui ne réponds pas aux courriers et sollicitations...en vain ! 

  4. la puce 04/02/2020 à 16:16:20

    Des sanctions aussi ridicules ne décourageront pas les personnes sans scrupule qui se serve des animaux

  5. phoenix35 02/02/2020 à 20:11:49

    Tellement triste et honteux ! Il faut punir plus sévèrement ceux qui détiennent des fauves !

  6. lilinuchette 25/01/2020 à 16:50:21

    ces trafics d'animaux quelle tristesse ! merci à "30 millions" de s'en occuper ! je viens de commencer

     

     

     

     

    ces trafics d'animaux quelle tristesse ! l'être humain me dégoute ! je parraine un lion de 3 ans environ en afrique du sud et j'en suis très fière !

  7. pouguy 24/01/2020 à 18:12:23

    les réseaux sociaux sont la bete noire de la société car ils sont utilisés n'importe comment et surtout par nos jeunes et des adultes sans cervelles. le but de condamner cela serait à la racine, c'est à dire dans certains pays d'afrique qui laissent faire ces trafics

  8. Clairette2 24/01/2020 à 16:50:41

    Ceux sont peut être de gros chats, mais pas des chats domestiques... Comment peut on posséder de tels animaux, comment sont ils arrivés là ??? Un trafic de plus, des animaux qui sont loin de leur habitat naturel, que l'on a séparé de leur mère. Franchement certains hommes ne méritent pas de vivre sur cette planète. Merci à vous 30 Millions d'Amis pour les avoir sauver de l'enfer. Mais combien encore sont dans la même situation ?

  9. Bandy86 24/01/2020 à 02:18:04

    Encore un de sauvé, mais combien en reste t'il ? qui seront abandonné ou tué quand ils seront plus grand et plus fort et que les humains qui les détiennent ne pourront plus s'en occuper...

  10. Zigomard 23/01/2020 à 20:23:29

    Personnellement, je me pose la question pourquoi des personnes prennent des animaux sauvages alors qu'il y a tant de chats, chiens... à adopter dans des refuges. C'est certain des bébés animaux même sauvages c'est craquant avec leur petite bouille. Moi aussi, lorsque j'en vois à la télé ou sur le net j'aurai envie de les serrer dans les bras, les cajoler... mais il faut être réaliste ces derniers n'ont pas leur place dans des logements... il faut les laisser dans leur milieu naturel. Les petites peluches craquantes grandissent et deviennent encombrantes alors on ne s'embête pas on abandonne ces dernieres comme des objets qui ont fait leur temps. Les animaux n'ont pas leur place non plus dans les zoos, les cirques. Avant de pouvoir réussir leur numéro pour le spectacle ces pauvres animaux sauvages et domestiques (parfois on voit des chiens et même des chats) également doivent recevoir des coups... C'est cruel de faire souffrir un animal. Les personnes qui maltraitent les animaux il faudrait pouvoir leur faire subir le même traitement. Cela ferait réfléchir certains avant de commettre des atrocités envers les animaux. Malheureusement, ce n'est pas possible.