Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Sauvetage

Sauvetage : encore un lionceau abandonné !

Le lionceau, qui semble en bonne santé, aurait été trouvé par une femme qui promenait son chien. ©Gendarmerie de Saint-Laurent-de-la-Salanque

Sollicitée par la gendarmerie de Saint-Laurent-de-la-Salanque (66), la Fondation 30 Millions d’Amis a organisé la prise en charge d’un jeune lion abandonné, d’environ 3 mois, déposant également une plainte. L'enquête en cours devra déterminer l’origine du fauve.

C’est le 3e lionceau récupéré… en seulement 2 semaines ! La Fondation 30 Millions d’Amis, régulièrement sollicitée par les autorités pour prendre en charge des animaux sauvages, fait face en ce début d’année à une inquiétante recrudescence d’abandons de petits fauves. Après le sauvetage des deux lionceaux Ysis et Yoda, retrouvés dans la banlieue d’Aix-en-Provence, c’est à Saint-Laurent-de-la-Salanque (66) – près de Perpignan – que nos équipes sont cette fois-ci intervenues pour secourir un petit lion d’environ 3 mois, baptisé « Yembé ». L’alerte a été donnée par une femme qui aurait trouvé l’animal « par hasard », en promenant son chien dans la nature... Très docile, le jeune fauve l’aurait suivi jusqu’à son véhicule afin d’être transporté chez un proche, en attendant les autorités.

Des fauves mis en scène sur les réseaux sociaux

Aujourd’hui, qui peut alimenter un tel trafic ? Des zoos ? Des cirques ?
Reha Hutin

D’abord placé en sécurité dans les locaux de la gendarmerie, puis accueilli par un organisme animalier de la région, le lion, qui semble pour l’instant en bonne santé, va être transféré au sanctuaire de Tonga Terre d’Accueil, un établissement partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis situé dans la Loire, où des examens vétérinaires approfondis sont prévus. En attendant, une plainte pour abandon a été déposée par la Fondation et une enquête a été ouverte afin de déterminer sa provenance.

« Les vidéos de personnes influentes sur les réseaux sociaux, qui se mettent en scène avec des fauves, peuvent inciter les internautes à s’en procurer pour faire de même, s’alarme Reha Hutin. Et la légèreté des peines ne va pas les en dissuader : dans certains cas, c’est un simple rappel à la loi ! ». Quant à la présence de tels animaux sauvages chez des particuliers, la Présidente de la Fondation 30 Millions d’Amis interroge les pouvoirs publics : « Aujourd’hui, qui dans notre pays peut avoir deux adultes en capacité de procréer et d’alimenter un tel trafic en bébés fauves ? Des zoos ? Des cirques ? Il est urgent d’encadrer plus fermement les uns et d’interdire aux autres de faire reproduire leurs animaux sauvages ! »

Commenter

  1. cyrius77 17/01/2020 à 11:11:26

    Quand je vois les titres sur ce site :

    08.01.2020 Les 2 lionceaux abandonnés sauvés par 30 Millions d’Amis semblent « en bonne santé »
    09.12.2019 La ville de Tours interdit les cirques avec animaux sauvages.

    Je me demande s'il n'y a pas de lien de cause à effet entre les deux. D'un coté il y a de multiples interdictions d'animaux sauvages dans les cirques. Et de l'autre, des cirques qui pourraient être tentés d'abandonner leurs animaux dans la nature parce qu'ils n'en ont plus l'utilité.

  2. Emilia324 17/01/2020 à 06:24:12

    Il vont continue jusqu’à quand ?! Ça c’est la race humaine sans cœur et égoïste... heureusement il y a de bonne personnes qui eux sauve le monde ! Merci à 30millions d’amis !

  3. guilaine 80 16/01/2020 à 20:14:32

    Il y en a ras le bol de tout c est gent avec leurs fric quand ils sont la qui se pavane avec des animaux il y en a marre. Ils peuvent pas se servir de leur fric pour des bonnes choses. Le problème c'est qu'ils ont du fric mais pas de cervelles. Après voilà se qui se passe. Leurs argent ils l'ont peut-être gagné en travaillant mais ont a beau dire c'est à causes deux que tout sa arrive je pense pas qu'on va trouver un animal sauvage chez des gens qui on pas d argent. Enfin toujours et tiles que c'est écœurent de voir sa qu'on leus fout la paix à tous ses pauvres bêtes. Un grand merci à vous tous pour tout c'est sauvetage

  4. AnneV 16/01/2020 à 18:45:36

    Il ne faut pas rêver ! Ce n'est pas ce gouvernement, qui ne matraque que les protecteurs des animaux, qui va se préoccuper de faire appliquer les lois ou d'en promulguer de plus fermes !! Ce pays va à la dérive et le "nouveau monde" de Macron n'est pas .....paradisiaque !!! Loin s'en faut !