Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Emotion

Un cerf chassé jusqu’aux abords d’un stade : des témoins volent à son secours !

Traqué par une meute de chiens de chasse à courre, un cerf s'est retrouvé bloqué contre un grillage, près d'un stade de football. ©AVA Compiègne (capture vidéo)

Poursuivi par une meute de chiens lors d’une chasse à courre, un cerf apeuré s’est retrouvé aux abords d’un stade de foot, dans l’Oise (13/11). La scène a suscité l’indignation auprès de témoins qui ont réussi à venir en aide à l’animal. La Fondation 30 Millions d’Amis réitère sa demande d’interdire cette pratique d’un autre âge.

Traqué ! Poursuivi par un équipage de chasse à courre, un cerf s’est réfugié aux abords du stade de foot de Saint-Sauveur, dans l’Oise (13/11).

Des témoins au secours de l’animal apeuré

 Les images diffusées sur les réseaux sociaux par l’Association Abolissons la Vénerie Aujourd’hui (AVA) montrent des témoins indignés face à l’animal apeuré, bloqué par les grilles de l’enceinte du stade.

Certains d’entre eux décident alors d’aider le cerf en écartant les chiens de chasse : « Je venais d’arriver sur le parking avec mon fils de 13 ans lorsque le cerf est sorti de la forêt avec trois ou quatre chiens à ses trousses, raconte à l’organisation l’un des témoins. J’ai crié sur les chiens pour qu’ils partent et j’ai tenté de pousser le cerf pour qu’il retourne dans la forêt, dans le sens inverse des chasseurs. »

Un risque pour la sécurité des personnes

Au-delà de la cruauté qu’elle implique pour l’animal épuisé et stressé, la chasse à courre fait également peser un risque pour la sécurité des personnes. « Les gens qui suivaient la chasse à courre roulaient à vive allure alors que des jeunes étaient à vélo sur la route communale, déplore l’entraîneur du club de football. Tous mes joueurs étaient au vestiaire : j’ai pensé à leur sécurité avant tout. »

Ces motifs avaient d’ailleurs conduit à l’adoption du décret du 25 février 2019 - et de plusieurs arrêtés municipaux - visant à interdire cette pratique aux abords des habitations et commerces. En dépit de cette réglementation, il arrive malheureusement qu’à l’instar du cerf de Saint-Sauveur, d’autres cervidés soient pourchassés jusque dans les zones urbaines.

En janvier 2021, des veneurs et leurs chiens ont traqué un cerf jusqu’à la gare de Chantilly (60) aux risques et périls des passants. L’animal s’était réfugié sur les voies ferrées avant de rejoindre la forêt, plusieurs heures plus tard. Quelques mois plus tôt, en septembre 2020, une scène semblable avait suscité l’émoi : celle d’un cerf traqué, exténué, la langue pendante, écroulé sur un chantier en lisière de forêt à Compiègne (60).  Heureusement, il avait réussi à s’enfuir grâce à la mobilisation des riverains.

L’opinion publique vent debout contre la chasse à courre

Pour éviter ces dérives, la Fondation 30 Millions d’Amis réitère auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire Barbara Pompili sa demande visant à abolir la chasse à courre. Il est grand temps que la France rejoigne les pays qui ont déjà mis un terme à cette pratique.

Un vœu préconisé par le référendum d’initiative populaire et partagé par l’opinion publique : 8 Français sur 10 s’opposent à cette pratique d’un autre temps (Baromètre Fondation 30 Millions d’Amis /Ifop, 2021). La pétition lancée par la Fondation 30 Millions d’Amis a déjà recueilli plus de 265 000 signatures.

Commenter

  1. Clairette2 25/11/2021 à 09:39:48

    Merci aux personnes qui ont pu sauver ce magnifique cerf - Là encore on peut voir que rien n'arrête ces maudits chasseurs (ceux sont bien des massacreurs, des tueurs en puissance) - Mais à quand l'interdiction de cette pratique d'un autre âge ? Allez messieurs les politiciens un peu de courage pour dire stop à tout ça

  2. pouguy 24/11/2021 à 18:54:33

    je suis pour la chasse, mais contre la chasse à courre et la chasse en enclos, mais faire une chose pareille est inadmissible et ça donne une très mauvaise image de la chasse, alors que certains sont respectueux ils ne tuent pas tout se qu'ils voient

  3. malitorne 24/11/2021 à 14:49:59

    avec toutes les couleuvres qu'elles avalent, je doute que la ministre de l'environnement vous écoute; elle est sourde comme le reste des élus qui se sentent soutenus par le grand dirigeant qui prend conseil de M. Coste au palais, ce ne sont pas les affirmations fuctuantes dues à la présidentielle qui peuvent laisser augurer du bon pour les combats pour les animaux; l'horible schrek ne nous a-t-il pas comparés à des ignorants d'une pratique séculaire DE LOISIR !!!!! pratiquée par des ruraux!!!!! pour vivre en campagne les voitures du WE sont immatriculées hors département.

  4. nous pour eux 24/11/2021 à 12:47:52

    UN GRAND MERCI AUX TEMOINS vous êtes des anges tombés du ciel pour ce cerf ! BRAVO A VOUS TOUS contre tous ces pourris qui se croient tout permis.... OUI "Il est grand temps que la France rejoigne les pays qui ont déjà mis un terme à cette pratique".

  5. Christian.galliano@wanadoo.fr 24/11/2021 à 11:55:48

    La chasse à cour c'est la corrida dans la nature........bravo aux témoins de cette barbarie d'avoir sauvé la vie de ce cerf........mais malheureusement pour combien de temps puisque cette monstruosité de chasse à courre est légale dans notre pays.......

  6. Butinette 24/11/2021 à 11:13:27

    La chasse à courre est d'un autre temps, de plus elle est atroce ! Comment peut-on être fier d'avoir tué un animal en l'ayant de plus, épuisé avant. Les chasseurs eux, sont bien installés sur leur chevaux et sont heureux de terroriser un animal sans défense ! Ces gens sont dangereux et cette pratique doit être totalement éradiquée. Pour ce cerf, merci à ceux qui l'on aidé.

  7. Mat Mat 19/11/2021 à 18:03:44

    Innommable ! *** Merci à toutes ces personnes qui l’ont aidé.

  8. AnneV 19/11/2021 à 17:44:06

    Faudra encore batailler pour que ces chasses (à courre, traditionelles, en enclos et j'en passe) soient interdites, la France est LE pays où rien ne bouge !!!!!!!!!!!!!!!