Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Deux chiens retrouvés en état de décomposition avancée dans une maison

Deux chiens ont été retrouvés lovés l'un contre l'autre au milieu des immondices dans le Tarn-et-Garonne./Photo d'illustration ©Adobe Stock-Sanne

Alertées par les voisins en raison de la présence abondante de mouches et d’une odeur pestilentielle, les autorités découvrent à l’intérieur, deux cadavres de chiens sur un lit. Une plainte pour abandon et sévices graves a été déposée à l’encontre du locataire et la Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile. Il a été condamné en 1ère instance à 4 mois de prison ferme et 10 ans d'interdiction de détenir un animal.

(Mise à jour) - L'homme jugé dans l'affaire des deux cadavres de chiens retrouvés dans une maison à Valence-d'Agen (82) vient d'être condamné en 1ère instance à une peine de 4 mois de prison ferme et 10 ans d'interdiction de détenir un animal par le Tribunal de Montauban (29/3/2021).

« Abominable ». Le mot n’est pas assez fort pour décrire la scène d’horreur d’une maison dans laquelle se décomposaient deux cadavres de chiens parmi les immondices, à Valence-d’Agen dans le Tarn-et-Garonne (16/3/2021).

Morts de faim et d’épuisement

 

On ne se contente plus d’abandonner un animal, on lui fait subir les pires sévices.

Marie Dubos - Arpa 47

« Je n’ai jamais vu cela… Et pourtant j’en ai vu, des horreurs ! » L’émotion est palpable dans la voix de Marie Dubos, présidente de l'Association pour le Respect et la Protection de l'Animal (ARPA 47), qui est intervenue avec les autorités. La gendarmerie a été alertée ainsi que la mairie après des plaintes des voisins au sujet d’une odeur extrêmement forte et d’une nuée de mouches depuis plusieurs jours.

Le locataire a laissé derrière lui une scène macabre. Les deux chiens en état de décomposition avancée n’étaient pas identifiés. Selon le vétérinaire, « leur état rendait compliquée la détermination exacte de la race », laissant malgré tout supposer à deux American Staffordshire terrier. « La cachexie marquée laisse imaginer que les animaux sont morts de faim et d’épuisement », souligne le praticien avant d’avancer une « mort remontant à plusieurs jours ».

Plainte pour abandon et sévices graves contre le locataire

Les voisins avancent qu'ils ne voyaient plus le locataire depuis des mois et qu'ils n'avaient pas entendu les chiens aboyer depuis 3 mois. Choquée, la propriétaire est parvenue à joindre le locataire qui serait dans le déni. Une plainte pour abandon ainsi qu’acte de cruauté et sévices graves a été déposée à son encontre. La Fondation 30 Millions d’Amis se porte partie civile.

« Cette histoire dépasse l’entendement, s’alarme Marie Dubos dont l’association partenaire à la Fondation 30 Millions d’Amis fait face à de nombreux cas de cruauté animale. Les textes de lois changent, les associations et les refuges s’investissent sur le terrain 24 heures sur 24. Mais le constat est celui d’un échec. On ne se contente plus d’abandonner un animal, on lui fait subir les pires sévices. »

Commenter

  1. MissFifie 31/03/2021 à 15:24:53

    C'est innommable!!! Ces deux pauvres bêtes ont mis leurs dernières forces à se retrouver ensemble sur un lit pour y mourir. On ne peut qu'imaginer leur désespoir de ne plus rien trouver à manger dans l'appartement. Ce monde est épouvantable. Il FAUT faire goûter la prison ferme à tous les "locataires" qui s'enfuient en laissant des bêtes derrière eux!!!! Histoire de faire peur aux s*******s que ça tenterait!

  2. bison blanc 30/03/2021 à 17:36:06

    Voila encore une m****e sur terre sans coeur ni conscience ....[***] la prison de nos jours est un luxe pour eux

  3. grace30 28/03/2021 à 20:41:37

    je trouve ça "dégueulasses "il n'en n'a rien à faire de laisser 2 cadavres derrière lui

  4. helen.caradec@orange.fr 26/03/2021 à 13:26:36

    Quelle lâcheté ! Quelle cruauté ! Il faut que ce locataire soit sévèrement punis. J'imagine les souffrances et l'agonie terrible de ces deux chiens. 

  5. maola 25/03/2021 à 10:54:59

    3 mois et les voisins se sont pas posé la question moi je vis dans un meuble dès que je ne voie pas une personne une semaine je m'inquiète surtout si je sais que cette personne a des animaux alors là c'est encore pire je fais mon enquête et je lâche pas l'affaire . Alors là ça me répugne quand je voie ça . J'espère que la personne sera condamné à une peine exemplaires que c'est pauvre loulous repose en paix 

  6. AnneV 24/03/2021 à 19:37:56

    Très light ? le mot est faible !!!! Aux USA, ce type en prenait pour son grade ! En France ? Une tape sur l'épaule !!!!! On est bien avec cette drôle de justice ! Les animaux sont mal défendus et à qui la faute ? A ceux qui élisent le mauvais type !!

  7. mayakenzo 24/03/2021 à 17:15:52

    Le locataire ne paie plus depuis 3 mois, les voisins ne voient plus les chiens sortir depuis 3 mois....et s'indignent à présent ! Bienvenue dans le monde d'aujourd'hui...Je comprends le désarroi des associations, d'autant plus que la justice est très light sur ce genre de comportement