Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Saisie d’une trentaine d’animaux entassés dans des conditions déplorables

En Gironde, une quinzaine de chiens, la plupart malades, vivaient dans leurs excréments. ©Association Vénus

Près de 30 animaux, dont 15 chiens et 8 chats, ont été saisis dans une maison à Saint-Sulpice-de-Guilleragues, en Gironde. Ils vivaient parmi leurs excréments et certains sont gravement malades. Leurs détenteurs avaient déjà été condamnés à ne plus pouvoir détenir d’animaux. Une plainte pour acte de cruauté a été déposée contre la famille. La Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile.

« C’était l’horreur absolue ! » Laurent Blanchard, vice-président de l’association de protection animale « Vénus », n’en revenait pas en entrant dans une maison bondée d’animaux, à Saint-Sulpice-de-Guilleragues, en Gironde (2/3/2021). 

Un chien n’a pas survécu

Gendarmes, direction départementale de la protection des populations (DDPP) et associations ont ainsi constaté sur place la présence d’une trentaine d’animaux vivant dans des conditions déplorables. « Dès notre entrée, nous avons aperçu des chats dans un poulailler, décrit le représentant de l’association partenaire de la Fondation 30 Millions d’Amis. Ils étaient en très mauvais état. » 

Peu à peu, la visite révèle toute la misère infligée aux nombreux animaux. « Dès qu’on pousse la porte de la chambre, une odeur insupportable d’urine mêlée à des excréments empeste, évoque L. Blanchard. Une dizaine de chiens vivent dans cette extrême saleté… » Un grand terrarium, abritant une tortue, accompagne des cages avec des lapins, un chinchilla et un cochon d’Inde. Une poule et un pigeon paon seront également retrouvés dans cette maison en plus des 8 chats et 15 chiens. « L’un des chiens retrouvé dans un état catastrophique est malheureusement mort », déplore Laurent Blanchard.

Des chats ont été retrouvés dans un état déplorable dans un poulailler. ©Association Vénus

Une précédente condamnation pour maltraitance animale

Cette famille, connue des services de gendarmerie, compte 7 membres dont le grand-père, déjà condamné pour des faits de cruauté animale en 2000 et en 2001 et avait interdiction de détenir des animaux. « Ils font leurs ‘’courses’’ sur Le Bon Coin, constate le vice-président de « Vénus ». Nous n’avons trouvé que 4 carnets de vaccination. La majorité des animaux n’étaient pas identifiés. Ils en vendaient sans ménagement. Malheureusement, il se pourrait très bien que si nous repassons dans un mois, d’autres auront été repris... »

Des plaintes pour « acte de cruauté et sévices graves envers des animaux domestiques apprivoisé ou captifs » ont été déposées à l’encontre de la famille et la Fondation 30 Millions d’Amis s’est constituée partie civile. Tous les animaux ont été pris en charge au refuge de Bergerac. 

Commenter

  1. frimousse 14/03/2021 à 17:00:19

    Quelle horreur ! Faut vraiment être frappé de la tête ! Encore une fois, OU EST LE SUIVI DE LA JUSTICE APRÈS UNE CONDAMNATION DE CE GENRE ? Le pire,c'est que ça recommencera ! S'il vous plaît, STOP, évitez que ça recommence ! 

  2. AnneV 13/03/2021 à 19:24:10

    Une plainte ? Bon courage !! Ce type ne devait plus avoir d'animaux et manifestement pas idiot et connaissant la "justice" en France, il ne s'est pas gêné !!! On a un vrai problème dans ce pays !!!!!!!!!!!!

  3. miele poupa 13/03/2021 à 08:45:30

    Pourquoi n’est-il pas disponible un passeport pour détenir des animaux ? Et de le consulter avant de vendre un animal à ces assassins? Quelle motivation pourrait pousser ces gens ? Car de toute façon un animal un mauvais état de santé est tout de suite repéré par un acheteur potentiel... ! est-ce que les animaux pourront être adoptés ?