Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Justice

3 mois avec sursis et interdiction de port d’armes pour avoir tué le chat de sa voisine

Panthère n'avait que 3 ans quand un homme lui a tiré dessus.../DR

Un homme a été reconnu coupable d’avoir tué Panthère, un jeune chat noir de 3 ans, avec son fusil de chasse à Lumio, en Haute-Corse. Il a été condamné à 3 mois de prison avec sursis, assortis d’une peine d’amendes et d’une interdiction de port et de détention d’armes pendant 5 ans. La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès.

« C’est toujours douloureux, même deux ans après ! » Le 15 mars 2019, Françoise découvre son chat ensanglanté dans sa propriété, allongé sur le côté et agonisant.

Des plombs retrouvés dans le corps

« Je l’ai pris, enveloppé dans une serviette et couru chez le vétérinaire », se remémore la maîtresse, toujours meurtrie. A son arrivée, l’animal a été endormi pour abréger ses souffrances. « Je me souviens de ses hurlements de douleur, témoigne la maîtresse. Trente minutes de cris épouvantables... »

Le rapport vétérinaire se révèlera sans équivoque : « Le chat présentait une plaie par arme à feu très délabrante et très profonde au niveau de la cuisse droite et de l’abdomen », décrit le praticien avant d’ajouter que « le membre concerné présentait une fracture explosive du fémur (détruit totalement) ainsi qu’un arrachement de tous les muscles de la cuisse et d’une partie des muscles abdominaux. » Des plombs et une bourre à jupe de la cartouche (un tampon placé entre la poudre et les plombs) ont été prélevés.

 

Je me souviens de ses hurlements de douleur...

Françoise - maîtresse de Panthère

5 ans d’interdiction de port et de détention d’armes

Deux jours après le début de l’enquête sur la mort de Panthère, une perquisition a lieu dans la maison de l’un des anciens voisins de la maîtresse, où une arme de chasse a été retrouvée. Après avoir refusé la comparution sur reconnaissance préalable de culpabilité (CRPC) (procédure qui permet de juger rapidement l'auteur d'une infraction qui reconnaît les faits reprochés, NDLR) et plusieurs renvois, l’homme a finalement été déclaré coupable et condamné à 3 mois de prison avec sursis pour les faits délictuels ainsi que deux amendes de 300 euros et d’une interdiction de port et de détention d’armes pendant 5 ans.

La Fondation 30 Millions d’Amis était partie civile au procès ce 2 février 2021. « Quand on vous enlève votre animal, la peine infligée vous semblera toujours trop clémente, réagit Françoise. Mais, au moins, on lui a enlevé ses armes. Je veux remercier les associations de protection animale dont la Fondation 30 Millions d’Amis pour avoir été là. Et également ce gendarme de l’Île-Rousse, sensible à la cause animale, qui a accéléré l’enquête. Panthère était un combattant et il restera gravé dans ma mémoire. »

Commenter

  1. npagnard@gmail.com 08/03/2021 à 13:41:57

    Truffe

    Ce n'est pas 3 mois avec sursis qu'il aurait dû prendre mais au moins 6 mois fermes

  2. polo28 17/02/2021 à 00:16:59

    pendant 4ans j'ai travaillé dans une entreprise d'espace vert avec malheureusement beaucoup de chasseur, et plusieurs fois malheureusement j'ai entendu dire que quand il voyait des chats ou autres ils n'existait pas a tiré en disant qu'ils en avaient rien a foutre qu'il avait qua pas passé la, et le problème c'est que ça c'est partout

  3. kenzoamour 14/02/2021 à 18:02:34

    Un homme cruel envers les animaux ne peut-être un homme bon !!!

  4. Cheyenne.T 13/02/2021 à 21:20:23

    je trouve que c'est pas assez pour ce qu'il a fait à ce pauvre chat....

  5. AnneV 12/02/2021 à 18:33:34

    Une peine trop légère (600 euros et prison avec sursis + interdiction de port d'armes) Qui ira surveiller ce type ? Personne ! Aucun suivi ne sera fait !