Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

La Ferme des Aubris, un havre de paix pour les équidés maltraités ou abandonnés

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Maltraitance

Le sanglier Pumba, ami des chevaux, disparu après un coup de feu !

Pumba et les chevaux du centre équestre La Jumenterie du Tiaous étaient devenus inséparables. La disparition du sanglier a provoqué un choc./DR

Un jeune sanglier avait trouvé refuge depuis septembre dans l’école d’équitation La Jumenterie du Tiaous, à Gouzens (31). Il a disparu après qu’un coup de feu a retenti près des installations (6/12/2020). Les propriétaires et les adhérents du centre, pris d’affection pour l’animal et émus par son lien étonnant avec les chevaux, sont sous le choc et mettent en cause les chasseurs. 30millionsdamis.fr a recueilli leur témoignage.

Une belle histoire qui termine dramatiquement… par une balle de chasse. Pumba, un petit sanglier, avait trouvé refuge au centre de la Jumenterie du Tiaous, à Gouzens (31), en septembre 2020. L’animal s’est immédiatement fait adopter des chevaux et une étonnante harmonie s’est liée entre ces espèces, sous le regard amusé et bienveillant des propriétaires.

Un sanglier qui s’était lié d’amitié avec les chevaux

Jusqu’au jour où un coup de fusil a retenti près des boxes et de l’habitation de la propriétaire du domaine, pourtant privé. Du sang est retrouvé par terre et Pumba a disparu : « Ce sont les chasseurs qui l’ont tué, se scandalise Martine Bousquet, la propriétaire du centre dans les colonnes de La Dépêche. C’était une petite bête perdue. Ce sanglier s’est familiarisé avec les animaux. Il jouait avec le chien et les chevaux. On le voyait tous les jours. On s’était attaché. Sa disparition nous fait mal. »

Pumba avait laissé une empreinte indélébile parmi les cavaliers. « Il s’était vraiment lié d’amitié avec tous les chevaux, même les plus peureux, se souvient pour 30millionsdamis.fr Justine, maîtresse de deux chevaux. C’était rigolo. Il se mettait dans la paille avec eux, mangeait du foin avec eux. Il dormait même avec eux ! Il était chez lui et est devenu la mascotte du centre. Sa disparition nous brise le cœur. »

De la colère contre les chasseurs

Pumba mangeait, jouait et dormait auprès des chevaux. Sa disparition laisse un vide./DR

S’il s’entendait bien avec l’ensemble des animaux, Pumba était devenu inséparable de Fakir, un vieux cheval de 28 ans. « La relation entre Fakir et Pumba a été tellement belle à voir, évoque tristement Isabelle, maîtresse de Fakir, jointe par 30millionsdamis.fr. Fakir le prenait sous sa protection. Quand je rentrais du pré, il attendait Pumba. C’était une belle histoire, sans l’intervention de l’homme. C’est vraiment moche de faire cela… Et quand le gendarme a rejeté ma plainte soulignant qu’un sanglier était propriété de l’Etat et que les chasseurs avaient tous les droits, ça m’a mis en colère… » A la suite de l’article paru dans La Dépêche, la gendarmerie a en revanche accepté la plainte pour « mise en danger d’autrui », déposée par la propriétaire de la Jumenterie du Tiaous.

 

C’était une belle histoire, sans l’intervention de l’homme. C’est vraiment moche de faire cela.

Isabelle - Cavalière

Dans une lettre ouverte, cette dernière s’interroge : « Avaient-ils le droit de tirer entre une habitation, une route, un manège de centre équestre, un lieu public, des écuries à moins de 150 mètres les unes des autres ? »

Au drame causé par la disparition de l’animal, c’est l’inquiétude qui s’ajoute à la Jumenterie. « Il y a des enfants ici, souligne Justine. On ne se sent pas en sécurité quand on sait que quelqu’un peut tirer dans une enceinte privée et aussi près des gens. » Une insécurité partagée par Isabelle : « On se sent agressés… On a vraiment l’impression que les chasseurs peuvent faire ce qu’ils veulent sans être sanctionnés. On a ici un havre de paix : mais jusqu’à quand ?! »

Commenter

  1. alagalopade@gmail.com 24/12/2020 à 11:00:55

    Ah, ces chasseurs, les plus grands écologistes de France, qui protègent les animaux et n'usent de leur permis de chasse que pour réguler en toute honneteté une faune débordante ! 

    Nous avons connu une aventure presque similaire. Dans notre Puisaye, un chevreuil venait se réfugier dans la journée sur notre propriété, aux cotés des chevaux. Nous humains le respections de loin et lui semblait nous accorder sa confiance. Une semaine plus tard, un soi-disant bienfaiteur de la nature est venu tirer le chevreuil dans la pature de nos chevaux avec une carabine à plomb ; le chevreuil a été blessé à l'arrière-train (nous l'avons ensuite revu 2 ou 3 fois et il boitait d'un postérieur) et mon mari a senti les plombs ricocher sur sa cuisse, le tir étant dirigé vers notre habitation. 

    Un mois plus tard, ce chevreuil, handicapé par sa blessure, n'a pu échappé aux chiens et aux fusils lors d'une "glorieuse"partie de chasse.  

    Honteux,  lamentable et bien triste.

  2. moussette62 24/12/2020 à 10:29:28

    Il faudra encore combien d'actes délictueux de la part des viandards pour que le gouvernement se penche enfin sur leur cas ? On ne compte plus le nombre de leurs méfaits, et même d'assassinats, chaque année en augmentation. Tant qu'ils seront soutenus par les hommes politiques, et par les présidents de fédération de chasse, il n'y a pas de raison pour qu'ils s'arrêtent. Tant qu'on leur accordera privilèges, passe-droit, faveurs, ils continueront ! Faut-il encore rappeler l'abolition des privilèges, qui date de quelques siècles, mais qui n'est pas encore appliquée pour eux!

  3. phoenix35 24/12/2020 à 07:00:49

    Encore un chasseur qui a vu une ombre bouger près d'une habitation et a tiré...

    Il faut vraiment des lois pour empêcher ces monstres de nuire...

  4. murgod@outlook.com 23/12/2020 à 23:01:37

    Encore un chasseur! Je n'en dirai pas plus!

  5. Chowcat 23/12/2020 à 22:18:28

    Nous avons été scandalisés et eccoeurés par cette affreuse nouvelle ! il ne faut pas en rester là et porter plainte ; ce joli petit sanglier ne dérangeait personne , au contraire , il apportait tant bonheurs et bienfaits à tous  ....

    Il faut en finir une bonne fois pour toutes avec la chasse et toutes les atrocités qu ' elle commet en toute impinité 

     

     

     

  6. Nm74 23/12/2020 à 21:50:11

    Peine de prison ferme 2ans minimum avec interdiction de détenir un permis de chasse à Vie !!

    Les associations animalières et nous tous citoyens qui respectons la vie et les propriétés privés sont plus nombreux que cette poignée armés et dangereux pour la société !!

    Il faut que cela cesse maintenant. Trop de familles pleure d'avoir perdu un être proche d'une soi-disant balle perdu qui peut être n'en n'est pas!!!

    Ces mercenaires chasseurs armés sont dangereux pour la société !!La chasse doit être BANIE 

  7. Maurin.séolane 23/12/2020 à 19:41:44

    ENCORE UN COUP DES CHASSEURS!!! POUR SE FAIRE UN BON.REPAS. [***]

  8. pouguy 23/12/2020 à 19:25:09

    je ne chasse pas, je n'aime pas les chasseurs qui tirent sur tout se qu'il bouge et tant qu'ils en voient tant ils en tuent, je trouve ça lamentable, c'est donner une mauvais image, maintenant on accuse un chasseur si c'en est un c'est lamentable se qu'il a fait et devrait etre radier à vie, il devrait etre puni, car ce geste est inexcusable, il se peut que se soit aussi quelqu'un d'autre qu'un chasseur

  9. dewulf 23/12/2020 à 18:44:47

    encore et toujours les chasseurs !!!! ils nous font vraiment ch..R !!!!!! une jolie histoire entre des chevaux et un jeune sanglier çà les dérange en quoi ???? c'est épouvantable et ce mec ne vaut pas grand chose et j'espère de tout mon coeur qu'un jour il aura le revers de la médaille . Cà me dégoûte

  10. Bandy86 23/12/2020 à 17:35:12

    Encore un chasseur qui ne respecte rien, c'est très courrant, ce pauvre petit sanglier devait le déranger surement, encore un viandard de plus. Et les distances des habitations, surement pas respecter, mais bien sur il n'y aura pas de coupable, il n'aura pas fait exprès !! pauvre chasseur, moi je dis espèce de c*****d, assassin, il reviendra peutr être pour tuer un cheval qu'il aura confondu avec un chevreuil !!!! La chasse devrait être interdite un point c'est tout, mais avec le gouvernement de maintenant, ce n'est pas fait tout de suite.