Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Culture

War Horse : sur scène, des chevaux plus vrais que nature

Le spectacle "War Horse" met en scène des marionnettes à l'effigie de chevaux jusqu'au 29 décembre 2019 à la Seine musicale (92). / Handspring Puppet Company

La troupe sud-africaine Handspring Puppet Company illumine les fêtes de fin d’année avec ses chevaux-marionnettes à l’occasion du spectacle War Horse (Cheval de guerre) à la Seine Musicale (29 novembre-29 décembre 2019). L’histoire, qui conte l’amitié d’un jeune homme pour son cheval pendant la Grande Guerre, n’en est que plus belle sans l’exploitation de véritables animaux.

Epoustouflant ! A l’heure où de plus en plus de spectacles trouvent d’ingénieuses alternatives pour ne pas exploiter d’animaux vivants, le show de War Horse – jusqu’au 29 décembre à la Seine Musicale (Boulogne-Billancourt) – s’inscrit dans cette tendance respectueuse du bien-être animal, avec ses marionnettes à l’effigie de chevaux.

Une marionnette remplace l’animal

Au cœur du spectacle, le drame issu d’un livre de Michael Morpugo et qui a fait l’objet d’un film de Steven Spielberg en 2011, qui raconte l’amitié entre un adolescent et son cheval Joey alors qu’éclate la Première Guerre mondiale. Le cheval est enrôlé aux côtés des troupes anglaises et le jeune homme fait tout pour le retrouver. Cette épopée scénique, créée il y a douze ans, a été vu par… 8 millions de spectateurs. Un succès qui s’explique notamment par le choix de mettre en mouvement d’impressionnants chevaux en marionnettes. Une formidable idée de la compagnie sud-africaine Handspring Puppet Company pour remplacer avec brio de véritables animaux.

 

8 semaines d'observation des chevaux pour restituer leurs comportements le mieux possible !

Amelia Anderson 

« De vrais chevaux ne peuvent pas être entraînés à jouer dans une pièce de théâtre, estime Basil Jones, producteur et cocréateur de la compagnie. Et, pour tout dire, nous ne le souhaitions pas non plus, pour leur bien. La marionnette est parfaitement adaptée pour corriger cette absenceEt il n’en demeure pas moins que les animaux font et ont toujours fait partie de notre vie. » Les acteurs répètent pendant 8 semaines et étudient le comportement des équidés. « Ils vont dans les écuries et observent les mouvements des chevaux afin de les reproduire de la manière la plus réaliste possible, décrit Amelia Anderson, porte-parole de la Handspring Puppet Company. Ils font également les bruits eux-mêmes. Ils passent beaucoup de temps à écouter les chevaux et restituer les sons. La capacité pulmonaire d’un cheval est égale à celle de trois humains : lorsque les trois marionnettistes font les hennissements ensemble, le volume et les sons s’avèrent très convaincants. »

« C’est comme avoir un vrai cheval sur scène ! »

©Handspring Puppet Company

Les marionnettes réalisées à la main à partir de matériau solide et flexible sont articulées par des manipulateurs cachés dans ‘’l’animal’’. « Les marionnettes sont phénoménales, sourit Rianna Ash, qui joue la tête du cheval Joey. Ce qui est génial, c’est que nous avons carte blanche pour réagir et nous comporter comme de vrais chevaux. Il y a très peu de chorégraphie. Pour ma part, je contrôle les mouvements de la tête et du cou, y compris les oreilles. Il y a quelqu’un pour les pattes avant et un autre pour l’arrière et la queue. C’est comme avoir un vrai cheval sur scène sans les risques que cela implique d’en avoir un de chair et d’os, notamment pour lui. Là, pas de maltraitance animale, c’est de la pure magie. »

Un hommage aux chevaux morts pendant la Grande Guerre

Durant la Première Guerre mondiale, plus de 11 millions d’équidés ont été engagés dans le conflit. Plus de 40 % y auraient laissé la vie. La France n’était pas en reste pour en avoir mobilisé près d’1,8 million, dont 80 % auraient trouvé la mort (chiffres BNF). Le spectacle « War Horse » est aussi l’occasion de rappeler le lourd tribut payé par les équidés durant la ‘’Der des Ders’’...

Commenter

  1. Bandy86 30/12/2019 à 20:39:27

    C'est magnifique et tellement représentant, c'est un très bel hommage. Bravo !!

  2. attid 25/12/2019 à 13:02:42

    Respect et chapeau pour cette nouveauté/initative qui mérite non seulement d'être saluée, mais aussi d'être ovationnée par tous les "amoureux" des animaux !

    Merci à tous pour.

  3. AnimeauxEnDanger14 25/12/2019 à 11:45:32

    au moin ils se servent pas d'animaux vivant comme marionnettes .

  4. gavroche69 21/12/2019 à 09:13:47

    Très belle initiative et ça a l'air vraiment superbe.

    Par contre il serait temps d'arrêter de qualifier de "grande guerre" ce qui n'a été qu'une immonde boucherie (de part et d'autre) orchestrée par une poignée de planqués dont la plupart sont morts de vieillesse, peinards au fond de leur plumard.

  5. nathvds 18/12/2019 à 21:13:31

    Magnifique ! J'ai pu voir un extrait de ce spectacle et il m'a l'air merveilleux ! Beaucoup de talent et de respect pour un animal fascinant. Espérons que nous provinciaux aurons la chance de le voir.