Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Faune

Le castor, un rongeur au service de la nature !

Au Royaume-Uni, la réintroduction du castor vise à lutter contre les inondations. / ©AdobeStock

Si le castor d’Europe a fait son retour dans plusieurs régions de France en début d’année 2019, il s’apprête désormais à rejoindre également les rivières du Royaume-Uni qu’il avait déserté depuis… le 16ème siècle. L’occasion pour 30millionsdamis.fr de rappeler les grandes qualités de ce rongeur.

Victime directe de l’Homme avide de sa chair et de sa fourrure, le castor d’Europe avait disparu de nombreux pays depuis plusieurs siècles. En France, par exemple, seule une dizaine d’individus sillonnait la vallée du Rhône au début du 20ème siècle. Pour éviter sa disparition, l’espèce a été classé protégée, dès 1909, dans plusieurs départements avant d’être progressivement réintroduite. Une mission réussie puisque 14 000 individus sont présents aujourd’hui dans l’Est de la France. En 2018, le rongeur est même réapparu dans certaines régions, à l’instar des Pyrénées-Atlantiques ou de l’Ile-de-France. Bientôt il rejoindra les eaux du Royaume-Uni, qui vient d’engager un programme pour sa réintroduction.

Le castor pour lutter contre les inondations

Outre-Manche, deux couples de castors seront réintroduits dès 2020. L’un dans le sud-est de l’Angleterre, à proximité du parc national d’Exmoor, l’autre près de la côte sud, aux alentours du parc national de South Down. Les Britanniques poursuivent un but précis : lutter contre les inondations. Les barrages construits par ces bâtisseurs d’exception permettraient effectivement d’endiguer les intempéries. Plus précisément, ils « permettent de retenir l’eau lors des périodes sèches, aident à réduire les crues éclair en aval et améliorent la qualité de l’eau en retenant le limon, explique Ben Eardley, responsable du projet chez National Trust. Ils contribuent à rendre nos paysages plus résistants au changement climatique ».

 

Le castor est une véritable clé de voute de la biodiversité.

Dave Sproule - Spécialiste du patrimoine naturel

Si le rongeur est au service de l’Homme et de la nature, il l’est également auprès d’autres espèces qui bénéficient, grâce à ses talents de constructeur, d’un habitat remarquable. Comme l’explique Sébastien Penel, Président de l’Association Castor et Homme, ses ouvrages représentent « une zone d’habitats, de refuges, de reproduction et de nourriture » pour de nombreux animaux : campagnols, oiseaux sauvages, amphibiens, insectes aquatiques (tipules, coléoptères aquatiques, libellules…). « Ceux-ci aident à leur tour à soutenir les poissons reproducteurs et les oiseaux tels que les moucherolles à taches », rajoute le représentant de l’Association National Trust. En somme, le castor est une « clé de voute de la biodiversité », selon Dave Sproule, spécialiste du patrimoine naturel au Canada.

Préserver le castor face aux risques qui le menacent

S’il n’est plus en danger d’extinction, le castor reste néanmoins fragile. Certains facteurs font peser un risque sur sa population. L’endiguement et la canalisation des fleuves ainsi que le déboisement des berges participent à la destruction de son habitat. Le rongeur est également une victime collatérale des pièges utilisés pour la destruction d’animaux considérés comme nuisibles, tels que le rat musqué. Il peut également être malencontreusement capturé dans des nasses à poissons. Tout l’enjeu pour les porteurs du projet britannique sera donc de définir les contours d’une cohabitation apaisée et durable.

La Fondation 30 Millions d’Amis se réjouit que les politiques publiques, menées depuis plus d’un siècle en France et désormais engagées chez nos voisins d’outre-Manche, contribuent au rétablissement et à la protection d’espèces autrefois menacées d’extinction.

Commenter

  1. Chopinou 20/12/2019 à 13:33:55

    Bienvenue à ces magnifiques castors. Mais comment les protéger des chasseurs et autres tortionnaires qui pourraient en voir leur intérêt ?

     

  2. guilaine 80 14/12/2019 à 07:53:29

    Vous croyez que les gens réfléchis. C'est loin de soucis de savoir si le castor serre à quelque chose. Tous qui compte c'est l argent. Le reste sa leur passe au dessus de la tête ils en ont rien à faire. Tous c est gent les éleveurs et tout se qui sans suis ils réfléchis comments remplir leurs portes monnaie.On tu tout on maltraite sa devient de plus en plus écœurent