Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

Refuge "la Tuilerie" un havre de paix pour les animaux sortis de l'enfer


 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Enquête

Foie gras : des milliers de canetons jetés à la poubelle... vivants !

Les canetons femelles sont directement jetés à la poubelle, tandis que les mâles serviront à produire du foie gras. ©L214 Éthique & Animaux

Le calvaire des canards à foie gras, révélé par une nouvelle enquête de l’association L214. Au Domaine de La Peyrouse en Dordogne, des milliers de canetons femelles sont jetées à la poubelle vivantes, les canards sont immobilisés dans des cages en métal pour le gavage, et certains reprennent conscience au moment de la saignée. Chaque année en France, 30 millions de canards sont tués pour satisfaire cette cruelle industrie. A l’approche des fêtes, Fondation 30 Millions d’Amis réclame la fin de ces pratiques abominables.

Le premier environnement de ces canetons, tout juste sortis de leur coquille ? La poubelle ! Indésirables pour l’industrie du foie-gras, les petites femelles sont jetées vivantes dans des bennes d’équarrissage. Entassées par milliers, elles y meurent de faim ou d’asphyxie… tout comme les poussins issus d’œufs non éclos au moment du tri, qui « voient le jour » dans l’obscurité. Ces images choquantes, diffusées par l’association L214, ont été tournées en octobre et novembre 2019 au Domaine de Lapeyrouse en Dordogne. Rattachée au lycée agricole de Périgueux, qui y envoie ses apprentis en formation, cette exploitation – l’une des plus importantes du département – gave chaque année 24.000 canards, dont 8.000 sont tués dans son unité d’abattoir. Le Domaine fournit également d’autres élevages français, avec 300.000 canetons vendus annuellement.

Attention, ces images peuvent heurter la sensibilité du public. ©L214 Ethique & animaux

« Ce n’est que pure cruauté, de la naissance à la mort des canards »

Pour les canards mâles, l’enfer ne fait que commencer : les palmipèdes sont d’abord mutilés à la chaîne sur un carrousel, où la pointe de leur bec est brûlée. Après une période d’élevage de 80 jours, dont la moitié en semi-liberté avec accès à l’extérieur, les canards finissent enfermés en permanence dans des cages métalliques collectives, où ils seront gavés pendant 10 à 15 jours. Une pompe pneumatique propulse de la bouillie nutritive dans un tube rigide long de 25 cm enfoncé dans l’œsophage des animaux, immobilisés par une grille mobile venue se plaquer sur eux. Les oiseaux au foie malade peinent à respirer et à se déplacer. Comble de l'horreur,  la vidéo des lanceurs d’alerte montre également des canards qui, après avoir été plongés dans l’eau électrifiée, reprennent conscience au moment de la saignée.

 

 

Pas étonnant que le gavage soit interdit dans la plupart des pays européens.
S. Arsac - L214

Des pratiques d’autant plus choquantes que l’exploitation en question peut se targuer d’avoir reçu une médaille d’or au Concours Général Agricole de 2019 ! « Cette enquête montre donc les meilleures pratiques en France pour la production de foie gras. C’est édifiant, clame Sébastien Arsac, porte-parole de L214. Depuis le couvoir, et l’agonie des canetons femelles, jusqu’à l’abattoir en passant par le gavage à la pompe pneumatique, ce n’est que pure cruauté de la naissance à la mort des canards. Pas étonnant que le gavage soit interdit dans la plupart des pays européens ». En effet, le gavage est prohibé dans toute l’Union européenne, à l’exception de 5 pays : la France, premier producteur de foie-gras avec 75 % de la production mondiale, la Hongrie, la Bulgarie, une partie de la Belgique et l’Espagne. La Californie et la ville de New York ont - elles - décidé de proscrire la vente de ce produit.

Plainte pour acte de cruauté envers des animaux

L’association L214, qui a signalé la situation aux services vétérinaires de la Dordogne et porté plainte contre cette exploitation pour acte de cruauté envers des animaux domestiques, demande aujourd’hui au ministre de l’Agriculture Didier Guillaume le retrait de la médaille d’or au Domaine, et son interdiction de servir de centre de formation. La Fondation 30 Millions d’Amis, qui s’était indignée du traitement réservé aux cochons dans un élevage intensif du Finistère, réclame également la fin de ces pratiques abominables.

Commenter

  1. puce62 27/02/2020 à 17:08:51

     

    Je ne peux pas regarder la vidéo, lire suffit à mon imagination, j'ai terriblement mal pour

    ces petits êtres qui ne sont que des bébés.

    Ignoble, je n'arrive pas à comprendre que l'on puisse faire de telles choses et dormir le soir.

    Je suis végétarienne presque vegan, je m'y emploie le plus possible en tout cas.

    Trop d'horreurs et de maltraitances envers les animaux !!

     

      NEBMOU 12/12/2019 à 17:15:47

     

    Vous êtes bien trop sensibles. Ce ne sont que des canards. Je ne vois pas où est le problème. Et nos repas de fêtes de fin d'années seraient bien plus tristes dans nos chers foies gras. 

     

    Vous devriez gouter le faux-Gras vous seriez surpris! et au moins ce n'est pas un foie malade!

    Rien que de savoir comment c'est fait ça me dégoute et la souffrance qu'endurent ces canards

    c'est tout simplement révoltant.

     

     

  2. Cv.2b 27/12/2019 à 15:33:34

    Comment l’homme arrive un jour à penser à ce genre de pratique et tous ceux qui disent ce ne sont que des canards immaginez que c’est vous est ce que vous aimeriez vivre cette torture . Imaginez 2 secondes ce qu’ils ont pu ressentir.

  3. Emilia324 19/12/2019 à 12:09:03

    Ce n’ai pas normal! Il meurt en plus vivant! imaginer vous à leurs place c’est HONTEUX de votre part !!!

  4. wik 18/12/2019 à 17:38:47

    c est honteux et revoltant tout ça pour régaler des pauvres co** et pour le fric ça me dégoute

  5. phoenix35 15/12/2019 à 16:31:47

    Tout simplenent répugnant, à vomir !!

    J'espère que le foie gras sera un jour interdit en France...

    Malheureusement j'ai peu d'espoir, tant que les gens continueront à en consommener et à ignorer la souffrance des canards et des oies...

  6. Hélène d 15/12/2019 à 10:43:17

    quelle cruauté !! cela ne devrait plus exister ... quel calvaire pour ces pauvres bêtes. !

  7. gavroche69 15/12/2019 à 08:06:44

    @ NEBMOU : 

    Quand vous dites : "Ce ne sont que des canards. Je ne vois pas où est le problème."

    Un conseil : Pour voir un problème je vous conseille de vous mettre devant un miroir, vous en verrez un beau...

    Et oui c'est un réel problème tous ces gens qui sont prêts à accepter toutes les horreurs pour satisfaire leurs petits plaisirs éphémères.

    Un canard est un être vivant comme vous et il peut souffrir comme vous. Strictement rien ne peut justifier que l'on puisse leur infliger une telle souffrance avec un tel mépris au nom du dieu "FRIC".

    Étonnant non ?

     

  8. Davidspectacle 13/12/2019 à 11:14:01

    Le problème c'est qu'on aura bien beau de se battre il le faut il faut continuer mais qu'est-ce qu'ils en ont rien et malheureusement même si on gagne une victoire de ce côté ils vont trouver d'autres astuces pour encore faire de la maltraitance animale dans notre côté en gros on se bat pour tourner en rond le but c'est que tout s'arrête car moi qui aime bien le foie de canard noel, ba j'en mange plus

  9. nad62490 12/12/2019 à 18:32:37

    Je ne comprends pas pourquoi il faut toujours que des gens filment pour dénoncer!!!

    L'être humain est-il aussi insensible?

    Le gouvernement ne peut pas juste faire son travail.... ça ne devrait pas exister, c'est cruel....

    On est en 2019, pourquoi ce genre de comportement continue d'exister avec la complicité de concours!!??

    On ne devrait pas en arriver à faire une loi anti foie gras, ça va de soi que cela ne devrait pas exister....

    Je n'aime pas le foie gras, ça doit sûrement être à l'origine de la maltraitance. 

    Vive nos animaux, respectons les!

  10. Nebmou 12/12/2019 à 17:15:47

    Vous êtes bien trop sensibles. Ce ne sont que des canards. Je ne vois pas où est le problème. Et nos repas de fêtes de fin d'années seraient bien plus tristes dans nos chers foies gras.