Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

L'appel de 200 personnalités et organisations pour la fin de l'élevage intensif

L'élevage intensif impose aux animaux des conditions de vie inacceptables. ©L214

Pour en finir avec l’élevage intensif, la Fondation 30 Millions d’Amis co-signe – avec près de 200 personnalités et organisations – l’appel de l’association L214 (05/09/2019, texte ci-dessous). 88 % des Français s’opposent à ce modèle industriel qui concerne 8 animaux sur 10 élevés en France, leur imposant des souffrances intolérables.

Nous, citoyennes, citoyens, organisations, conscients des enjeux éthiques, environnementaux, sanitaires et sociaux, ne voulons plus des élevages intensifs et industriels qui confinent les animaux dans des bâtiments fermés, dans des cages, dans des bassins en béton, les forçant à vivre dans des conditions de promiscuité extrêmes.

« Nous ne voulons plus d’élevages intensifs »

Nous ne voulons plus d’élevages intensifs non respectueux de l’environnement, fortement émetteurs de gaz à effet de serre, producteurs d’algues vertes et de pluies acides.

Nous ne voulons plus d’élevages intensifs destructeurs de la biodiversité, acteurs de la déforestation.

Nous ne voulons plus de ce système, soutenu par l’argent public, ennemi de l’intérêt général. Un système qui impose des conditions de travail éprouvantes, aliénantes et risquées, où les agriculteurs se suicident davantage que dans toute autre catégorie socioprofessionnelle.

Nous ne voulons plus des élevages intensifs qui favorisent l’antibiorésistance et l’émergence de nouveaux agents pathogènes extrêmement dangereux.

Nous ne voulons plus d’un système spéculatif créant des déséquilibres sociaux et économiques dans de nombreuses régions du monde.

Nous ne voulons plus d’un modèle alimentaire fortement carné et lacté qui sous-tend ces modes de production et qui met en danger notre santé.

« Des mesures concrètes pour sortir de l’impasse »

Élus, responsables politiques, nous n’en pouvons plus, au mieux de votre immobilisme, au pire – et plus souvent – de votre soutien actif au lobby de l’élevage intensif.

L’urgence éthique, climatique, environnementale, sanitaire et sociale impose d’engager notre pays dans une transition agricole et alimentaire : nous devons nous diriger rapidement vers une consommation essentiellement végétale, durable, saine, respectueuse de l’environnement, des animaux et des humains.

Aujourd’hui nous voulons des actes, des mesures fortes et concrètes pour sortir de l’impasse.

Nous exigeons :
-    un moratoire immédiat sur l’élevage intensif et l’interdiction de nouvelles constructions destinées à élever des animaux sans accès au plein air ;
-    un plan concret de sortie de l’élevage intensif, avec accompagnement des personnes qui en dépendent aujourd’hui vers des productions alternatives  ;
-    une végétalisation d’ampleur de l’alimentation en restauration collective publique ou privée.

Élus, responsables politiques, serez-vous au rendez-vous ?

Je signe l’appel contre l’élevage intensif

Signataires : Greenpeace, Youth for Climate, France Nature Environnement, la Fondation 30 Millions d’Amis, la Fondation Brigitte Bardot, l’OABA, l’Association Végétarienne de France, Sea Shepherd, Ecologie sans Frontière, Novissen, le collectif Plein Air, Halte aux marées vertes, CIWF, Charlie Hebdo, Isabelle Adjani, Nagui, Nathalie Baye, Pierre Niney, Véronique Sanson, Mélanie Laurent, Lambert Wilson, Amélie Nothomb, Stéphane Bern, Hélène de Fougerolles, Matthieu Ricard, Michel Onfray, Allain Bougrain-Dubourg, Laurent Baffie, Raphaël Mezrahi, Nicola Sirkis, Camélia Jordana, les médecins Jean-Michel Cohen et Jean Carlet, les vétérinaires Marie-Claude Bomsel, Hélène Gateau et Yves Lahiani, de nombreux scientifiques, universitaires, médecins et entreprises… Liste complète sur stop-elevage-intensif.com.

Commenter

  1. pouguy 10/09/2019 à 17:52:34

    j'aimerai bien que cela s'arete au plus vite, ça serait des hommes à la place des animaux, les droits de l'homme interviendraient au plus vitie, mais là, il y a personne comme politique, heureusement qu'il y a les associations pour lutter conter ces élevages morbides et que les écologistes laissent faire. la viande de ces machins est dégueulasse

  2. Bandy86 10/09/2019 à 16:56:07

    Pourvu que cela s'arrête . Je ne mange plus de viande et tout va bien . Faites en autant pour sauver les animaux !!!

  3. chatmama 10/09/2019 à 14:59:11

    Pétition déjà signé via L214 :)

  4. 10loups 10/09/2019 à 14:27:45

    Signé. Je préfère manger moins de viande mais que les animaux domestiques soient heureux le temps de leur vie, même s'ils sont destinés à la consommation. "Domestiques" vient de "domus" la maison, la propriété agricole, le domaine de l'homme. Ce sont les animaux qui n'attaquent pas l'homme et qui ne le mangent pas. Nous en sommes responsables. Ils nous donnent tout d'eux-mêmes (la peau, la chair, le travail, le lait,etc.) contre une petite protection et de la nourriture. Et quand on les connait ils nous donnent même leur sensibilité affective, même les poules, les vaches, les cochons ! On arrive toujours à établir une relation particulière et sympathique quand on s'intéresse un peu à eux. Pensez aussi à la fin de la chaîne : qu'après une vie entière au service de l'homme, ils soient abattus proprement... cqfd.

  5. lotus2003 05/09/2019 à 14:34:37

    j'ai signée la pétition, je ne supporte plus ce gouvernement qui n'aime pas les animaux. les animaux sont plus important qu'eux.