Fondation 30 Millions d'Amis

Fondation 30 Millions d'Amis
Faites un donFaire un don

 €

Votre don ne vous coûte que
XXX après réduction fiscale

Protection

Victoire : interdiction des courses de lévriers en Floride

Environ 6000 chiens sont désormais libérés de l'industrie des cynodromes en Floride. © Pixabay.com

Aux Etats-Unis, la Floride vient d’adopter une décision mettant fin au calvaire des lévriers greyhounds utilisés dans les courses (6/11/2018). La Fondation 30 Millions d’Amis se félicite de cette décision exemplaire et espère qu’elle servira d’exemple aux pays qui exploitent toujours cruellement ces chiens !

C’est la fin d’une barbarie. Dans l’Etat de Floride, aux Etats-Unis, l’interdiction des courses de lévriers a été votée à 70 %. D’ici 2021, les 13 circuits devront avoir cessé leur activité.

Pour Kitty Block, directrice de l’association Humane Society of the United States, « des milliers de chiens de l’industrie des courses de lévriers vont être épargnés » grâce à la fermeture de ces cynodromes.

Environ 6000 chiens âgés de 2 ans en moyenne seront libérés de cette vie de souffrance et les associations se mobilisent pour leur trouver un nouveau foyer.

Des courses mortelles

Un rapport d’août 2018 mentionne que 483 chiens étaient morts sur les circuits ou dans les élevages depuis 2013 en Floride. Cous cassés, crises cardiaques, électrocutions auprès des barrières électriques… étaient les principales causes de décès. 5 autres États américains pratiquent la course de lévriers. L’interdiction votée en Floride – l’État qui concentrait le plus de circuits –signifie la fin quasi-totale de ces courses outre-Atlantique.

Mais « le lévrier est le chien le plus massacré au monde ! » alerte cependant Catherine Madry, présidente de Lévriers en détresse, une association soutenue par la Fondation 30 Millions d’Amis. « On estime que 100 000 greyhounds sont tués chaque année dans le monde pour cette industrie tentaculaire », indique-t-elle.

Le martyr des lévriers se poursuit ailleurs

Au Royaume-Uni, en Australie ou encore en Chine, les courses de lévriers – très lucratives – ont encore lieu et font des milliers de victimes. En France elles existent aussi, à niveau amateur et représentent des enjeux financiers mineurs.

La Fondation 30 Millions d’Amis soutient activement et depuis plusieurs années l’association Lévriers en détresse qui se bat pour recueillir les greyhounds rescapés des cynodromes et les galgos de différents pays. En 2018, une nouvelle aide lui a été accordée.

Enquête sur les courses de lévriers au Royaume-Uni. © Extrait de l'émission 30 Millions d'Amis.

Commenter

  1. rat 14/11/2018 à 10:40:32

    Il est temps de réagir, la bêtise humaine n'a pas de limites toujours pour l'argent, nos fidèles compagnons sont plus humains ce sont des êtres sensibles et intelligents avec de l'empathie fidèles à leurs maîtres etc. Il faut des lois strictes et fermes pour punir tous ceux qui les font souffrir !

  2. totoml 14/11/2018 à 00:20:11

    Encore et toujours la bêtise humaine. Faire courir dés lévriers ça rapporte et peu importe la souffrance et le massacre animal. Très bonne décision de la Floride. Maintenant, il faut que les autres états américains et pays fassent de même. En France, ces courses malgré le fait qu’elles se pratiquent en amateurs doivent être interdites car la vie du lévrier est en jeu.

  3. 100 13/11/2018 à 18:08:57

    Ceci est une bonne chose. j'espère juste qu'il n'y aura pas encore d'amalgame avec les courses de lévriers en France car nos chiens sont choyés comme des princes et s'éclatent tout simplement sur les cynodromes. Les greyhound il y en a très peu en France qui courrent. ce sont le plus souvent les whippets, beaucoup plus petit et donc pas emporté par leurs poids dans les virages ou quand il y a des chocs. Personnellement je n'ai encore vu aucun accident ni en course ni a l'entrainement; dans les autres races, il y a trés peu de participants et parfois ils sont meme tous seul ou souvent a 2 pour courir. rien a voir avec ces courses Anglaise ou de Floride. D'ailleurs il n'y a pas d'argent a gagner chez nous.

     

    Le lévrier est fait pour courir, garder cette discipline est importante pour la race, cela permets d'éviter les déviances de certaines races qui sont tellement déformés qu'ils ne peuvent parfois plus courir ou respirer. IL y a bien plus de maltraitances dans les autres races.

     

    le monde du lévrier et pour la plupart un monde de passionné dont les chiens sont des membres a part entière de la famille, qui dorment dans les canapés ou les lits, qui sont gatés comme des enfants.

     

     

    donc surtout, merci de ne pas confondre. La bref apparté de 30millions d'amis qui précise qu'en France il n'y a que des épreuves amateurs mériterait d etre approfondi

  4. cathy252 13/11/2018 à 18:08:14

    bonsoir c'est une bonne chose maintenant faut s 'attaquer a l 'espagne ou  'on leurs fait subir les pires attrocité

  5. aniwatata 13/11/2018 à 17:50:01

    Bravo à l'état de Floride, j'espère que la France va cesser ces courses honteuses, ainsi que l'Australie, l'Angleterre et la Chine où il est de tradition de manger du chien, quelles  souffrances  inutiles et inhumaines  leurs infligent tous ces c***, honte à ces pays, c'est comme la course de chevaux, tant que l'animal gagne on le soigne, mais quand il ne peut plus courir pour faire gagner de l'argent à son propriétaire, on l'envoie à l'abattoir QUELLE HONTE, QUELLE HORREUR, IL FAUT INTERDIRE DANS TOUS LES PAYS CES COURSES DE CHIENS ET CHEVAUX, J'EN AI MARRE DE CONSTATER ENCORE DE LA MALTRAITANCE ENVERS CES PAUVRES CHIENS

  6. pouguy 13/11/2018 à 16:48:22

    ils ont fait fort dans cet état, les autres font-ils pareils ? 

  7. lety77 13/11/2018 à 16:20:40

    Bravo pour la Floride, mais le combat est loin d'être gagné pour tous ces pays qui autorisent toujours ces courses... Abominable !! ET TOUJOURS POUR LE FRIC !!

  8. cyriellegiuko 13/11/2018 à 01:19:41

    Enfin !!!!!! Une honte en moins sur terre!!! Bravo de vous battre pour un monde meilleur

  9. nanou2017 09/11/2018 à 18:33:07

    Ils n'ont pas autre chose à faire les gens que de faire leur beurre sur le dos de toutes ces pauvres bêtes